Corse Net Infos - Pure player corse

Emmanuelle de Gentili : "Que l'Etat rassure tous les personnels sur l'avenir de la SNCM"


Rédigé par le Mercredi 8 Janvier 2014 à 22:52 | Modifié le Mercredi 8 Janvier 2014 - 23:06


Emmanuelle de Gentili, conseillère exécutive de Corse et adjointe au maire de Bastia donne son sentiment sur la situation de la SNCM.


Emmanuelle de Gentili : "Que l'Etat rassure tous les personnels sur l'avenir de la SNCM"

Je me réjouis de la décision du Premier ministre d’apporter à la SNCM les 30 M€ nécessaires pour couvrir ses besoins de trésorerie pour l'année 2014. Le renforcement des démarches vis-à-vis des institutions communautaires, pour remporter les contentieux en cours et assurer ainsi un avenir stable à la société, va également dans le sens des actes concrets que j’appelle de mes vœux. Je ne doute pas que cela constitue un premier pas de l’engagement du gouvernement auprès de la SNCM, pour la soutenir dans la voie de la modernisation et de la pérennisation ; voie dans laquelle la direction et les personnels se sont engagés de manière responsable, grâce au plan de développement industriel et du pacte social. 

Or les événements de ces dernières semaines nous montrent à quel point la situation de la Corse du point de vue de ses transports et de ses liaisons maritimes, reste vulnérable. 

Nous nous retrouvons à nouveau dans un contexte de blocage et d’incertitudes pour les usagers, les transporteurs et l’approvisionnement de l’Ile. C’est un problème récurrent qui est inadmissible au XXIème siècle. Le transport maritime assure 90% du flux commercial mondial. C’est un facteur de développement économique, sauf en Corse où cela reste un frein! Parce que l’ile reste à la merci d’un actionnaire, VEOLIA, sourd et aveugle à sa situation et qui ne croit pas en l’avenir de la SNCM. 

Le plus important reste le développement de la Corse et les conditions de vie des corses. Cet énième épisode nous rappelle qu’elle doit maîtriser ses transports. Elle doit se doter de matériels aux normes, adaptés à ses besoins et à ses enjeux économiques afin de lui permettre de se développer en toute sérénité. Collectivités, entreprises et individus, nous faisons ensemble des efforts importants pour assurer l’avenir de notre île par nos investissements, notre créativité et nos engagements. Ce n’est pas pour que tout cela soit remis en cause par un problème qui nous dépasse. 

J’en appelle donc une nouvelle fois à l’Etat en tant qu’actionnaire de la SNCM et garant de l’équité entre les territoires, pour qu’il rassure rapidement et définitivement tous les personnels sur l’avenir de la SNCM et que soit mis fin dans les plus brefs délais à une grève qui pénalise l’économie corse et les insulaires.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348