Corse Net Infos - Pure player corse

Emile Zuccarelli : "Il y a des gens qui ne sont pas qualifiés pour parler d'insécurité"


Rédigé par le Vendredi 12 Avril 2013 à 23:36 | Modifié le Lundi 15 Avril 2013 - 01:46


Le ton monte, c'est le moins que l'on puisse écrire, entre Emile Zuccarelli, le maire de Bastia et ses principaux opposants d'Inseme per Bastia. On sait que le groupe de Gilles Simeoni a décidé de boycotter la séance de l'assemblée communale au prétexte que la municipalité n'a pas inscrit à l'ordre du jour le problème de l'insécurité à Bastia. Vendredi avant d'aborder l'ordre du jour du conseil municipal Emile Zuccarelli a évoqué les reproches qui lui sont faits sur un ton peu amène. Au-delà du texte qui a servi de trame à son intervention regardez notre vidéo.


"Un certain nombre d’agressions de commerçants sont intervenues au cours du mois de mars et ont provoqué une émotion compréhensible.
Dans le même temps, des incendies de motos ont eu lieu.
Cette détérioration de la sécurité au quotidien interpelle les pouvoirs publics et la Ville travaille avec les autorités de l’Etat pour trouver les mesures propres à l’améliorer.
Ces mesures peuvent s’articuler autour de trois directions.
1/ Les effectifs de la Police en tenue sur le territoire de Bastia ont, au cours de ces dernières années, subi une baisse spectaculaire, de l’ordre de 25 %. Dans le même temps, le territoire couvert par ces mêmes forces a été étendu puisqu’il va désormais jusqu’à Biguglia inclusivement. La densité de ces effectifs rapportée au territoire ou à la population a donc baissé d’une manière très importante.
Nous réclamons que ces effectifs soient revus à la hausse. Deux véhicules minimum doivent être en circulation chaque nuit sur le territoire.
2/ La Ville, pour sa part, a augmenté la présence de la police municipale sur le terrain et, depuis peu, un poste de police municipale a été ouvert dans les quartiers sud, Maison des Services Publics, à la satisfaction de la population.
3/ La vidéo-protection constitue un outil important.
La Ville est déterminée à agir en considération des trois critères :
Efficacité
Coût, acceptable pour le contribuable
Respect des libertés publiques
Nous avons demandé à l’Etat un diagnostic de la situation qui devrait intervenir sous peu et à l’issue duquel nous dresserons un plan d’équipement et d’actions en liaison avec la Préfecture, les services de Police et la Justice.
Plus généralement, la Ville coopère loyalement avec Etat, Justice et Police qui se réunissent chaque fois que nécessaire au sein du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).

Un souci légitime
Le souci de sécurité est, répétons-le, légitime entre tous. Il ne doit pas en revanche faire l’objet de tentatives de récupération pitoyables et contreproductives car elles viennent de personnes peu qualifiées pour parler de sécurité.
Monsieur Gilles Simeoni et ses amis d’Inseme per Bastia semblent, tout-à-coup, découvrir l’importance de la sécurité. Nous nous en réjouissons car on les a toujours vus se refuser à la condamnation de la violence et notamment des attentats.
Des centaines d’attentats ont été perpétrés dans notre ville contre des domiciles ou des commerces. Ils ont constitué et constituent un facteur d’insécurité non seulement pour les cibles de ces attentats mais également pour les personnes passant à proximité. Ces attentats ont été très généralement applaudis par Monsieur Gilles SimeoniI et ses amis.
Quant à la présence policière, les dernières interventions de Monsieur Simeoni et ses amis  en direction du commissariat  central ne visaient pas à obtenir un supplément de moyens mais l’élargissement de personnes interpellées pour détention d’explosifs et de Kalachnikov.Un peu de pudeur !
"






1.Posté par arbasgiu le 30/04/2013 11:59
Non évidement il n'y a que les Zuccarelli depuis 1920 de grand père à, père à fils à arrière petit fils qui sont qualifiés pour parler à Bastia et cale depuis 1920.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

Corse | Entretiens | Elections | Institutions










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4413 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10