Corse Net Infos - Pure player corse

Elle sera à PIedicroce puis à Bastia : Madonna Fiumarola quitte Rome pour la première fois…


Rédigé par Philippe Jammes le Dimanche 12 Mars 2017 à 21:31 | Modifié le Dimanche 12 Mars 2017 - 23:35


Le football avant les célébrations religieuses. A l’initiative de l’associu « Guardia Corsa Papale », une délégation de Trastevere, de Rome, est en Corse jusqu’au 19 mars. Ce dimanche une sélection des juniors de l’équipe de football « Trastevere Calcio » était l’hôte de Vescovato où elle a disputé un match amical contre une formation d’anciens joueurs de l’AS Casinca. Un prélude sportif avant les manifestations prévues à Piedicroce, samedi, puis à Bastia, dimanche, pour lesquelles Madonna Fiumarola quittera Rome pour la première fois


Elle sera à PIedicroce puis à Bastia : Madonna Fiumarola quitte Rome pour la première fois…
A la suite de cette rencontre (score final 2-2), une plaque célébrant le jumelage des 2 clubs a été dévoilée par le maire de Vescovato Benoit Bruzzi, le président de l’As Casinca Pascal Paoli, le président de Trastevere Calcio Pierluigi Betturri, du président de la Ligue Corse de football, Jean-René Moracchini et le président de l’associu « Guardia Corsa Papale », Iviu Pasquali.
Une plaque bénie ensuite  par l’abbé Christophe Boccheciampe.  
Après une halte à Piedicroce samedi, dimanche 19 mars, à Bastia, à l’occasion de la Saint -Joseph,  la confrérie de San Grisogno participera à la grande procession entre Saint-Joseph et Notre Dame de Lourdes avec la Madonna Fiumarola qui sortira ainsi pour la première fois de Rome.


En 1505, la statue de la Madonna Fiumarola a été trouvée en mer au large d’Ostie (où se trouvait une forte communauté corse) par des marins corses qui la ramenèrent à San Crisogono du Trastevere, leur église nationale. Puis elle fut honorée dans la confrérie créée en 1543 dans l’église Santa Agata.


Les Corses formèrent à Rome une forte communauté dynamique et industrieuse dès le VIIIème siècle dans le quartier du Trastevere.
Aujourd’hui encore, on retrouve à San Crisogono les plaques mortuaires et les sépultures de ces Corses qui occupèrent une place souvent prestigieuse dans la cité éternelle.
L’associu  « Guardia Corsa Papale » œuvre depuis plusieurs années au souvenir de cet événement et au rapprochement entre Rome et la Corse. 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90092 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47242 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39396 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 422