Corse Net Infos - Pure player corse

Elections européennes : Emmanuelle de Gentili renonce !


Rédigé par le Mercredi 15 Janvier 2014 à 19:56 | Modifié le Jeudi 16 Janvier 2014 - 07:21


Emmanuelle de Gentili qui la veille encore faisait allusion, dans ses vœux publiés par Corse Net Infos, à sa candidature aux élections européennes sur la liste de Vincent Peillon, a , finalement, décidé de renoncer. Et de dénoncer, une fois de plus, un "chantage permanent et les pressions multiples et variées du PRG, qui ne supporte pas l’existence du Parti Socialiste à Bastia"


Elections européennes : Emmanuelle de Gentili renonce !
"J’ai décidé de renoncer à être candidate aux élections européennes de mai prochain sur la liste conduite par mon ami Vincent Peillon, ou je figurais en 
position éligible. J'ai ce jour envoyé ma décision demandant mon retrait de cette liste.
En effet, devant le chantage permanent et les pressions multiples et variées du PRG, qui ne supporte pas l’existence du Parti Socialiste à Bastia mais revendique obstinément son investiture nationale, j’ai choisi la cohérence et donc ma ville.
J’ai fait le choix clair d’être uniquement candidate aux élections municipales pour proposer aux bastiaises et aux bastiais une alternative. 
À l’ambition personnelle, j’ai préféré l’ambition pour Bastia.
Ce faisant, je renonce à briguer un siège de député européen mais je serai très présente pour soutenir la liste conduite par Vincent Peillon. Je remercie mon 
parti de m’avoir désignée – et à travers moi la Corse – à une place éligible. C’était une marque de confiance et de reconnaissance."

"Pas d'investiture du PS à Bastia"
"Par ailleurs, nul n’aura l’investiture du parti socialiste lors du scrutin municipal à Bastia. Pour mieux me permettre d’élaborer une démarche d’ouverture aucune liste n'aura l'investiture du PS ce qui correspond à notre demande. La liste PRG-PC, qui la réclamait à cor et à cris à Paris par l'intermédiaire de Michel Baylet, plus pour tenter de m’affaiblir que par conviction, ne pourra donc s’en prévaloir abusivement . 
J’y veillerai personnellement.
La stratégie qui consistait donc à m’évincer des municipales pour mieux récupérer l’étiquette a échoué. Elle n’aura fait que renforcer ma détermination. Je 
ne doute pas que les électeurs sauront apprécier à leurs justes valeurs ces jeux clandestins d’appareil depuis ma déclaration de candidature.
Il faut en effet que le péril soit grand, pour que depuis plus de trois mois, on remue ciel et terre à Paris, pour tenter d’évincer une femme dont la seule faute est d’avoir des convictions, des ambitions et une vision.
Forte du soutien quotidien des bastiaises et des bastiais, avec François Tatti, je serai présente en mars prochain pour leur proposer un choix nouveau, différent et moderne."

Les explications en deux tweets




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 5 Avril 2014 - 13:47 Gilles Simeoni : Dites 33…

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85593 vues - Charles Monti