Corse Net Infos - Pure player corse

Election des Très Petites Entreprises : Clôture vendredi… A moins que !


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mardi 10 Janvier 2017 à 17:17 | Modifié le Mardi 10 Janvier 2017 - 17:32


Le scrutin des TPE a commencé le 30 septembre dernier et s’achèvera ce vendredi. Le moins que l’on puisse dire est que l’on ne s’est pas bousculé un portillon des bureaux de vote. A quelques jours de la clôture en effet, le pourcentage de votants est particulièrement faible et ne dépasse guère les 5%, c'est-à-dire moins que lors du premier tour en 2012 (6%). Inquiétant


Election des Très Petites Entreprises : Clôture vendredi… A moins que !
Electeurs non prévenus ou n’ayant pas reçu leur matériel de vote ?  C’est possible, mais il semble bien que les salariés aient une fois de plus boudé ce nouveau tour de scrutin si l’on s’en réfère aux chiffres annoncés au plus haut niveau. Pourtant, aux dernières nouvelles, il paraitrait que  la Corse enregistre le plus grand nombre de votants sur l’ensemble des régions. Acceptons-en l’augure…


Les électeurs peu mobilisés…
Mardi matin, au siège de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi, une conférence de presse a été organisée sur ce thème des élections des TPE en présence de la directrice régionale Géraldine Bofil, qui a rappelé que les salariés ont jusqu’à vendredi prochain pour voter. Malheureusement, le dernier délai a expiré hier soir et seule, une prolongation du scrutin - demandée par les organisations syndicales - pourrait leur permettre de disposer de quelques jours pour retirer leur matériel de vote. On en saura plus au cours des deux prochains jours. Au cas où les élections venaient à être prolongées de quelques jours, les salariés n’ayant pu voter peuvent s’adresser au numéro suivant : 05 57 92 58 82 ou sur le site : election-tpe.travail.gouv.fr dans la rubrique spécifique : je souhaite exercer mon droit de rectification.


« Il faut savoir que ce scrutin concerne plus de 4,5 millions de salariés des TPE et employés à domicile qui sont appelés à voter pour le syndicat qui les représentera lors des quatre prochaines années dans le cadre de la négociation de leurs conditions de travail. En votant, les salariés de TPE participent également à la désignation des salariés qui siègeront dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI) ainsi qu’à la désignation des conseillers prud’hommes » explique la directrice de la Direccte, qui précise que bon nombre des électeurs ne se sont pas mobilisés dans les bureaux de vote. Les salariés des très petites entreprises de moins de 11 salariés n’ont jamais eu l’habitude n’ont jamais eu l’habitude ni même leurs employeurs de ce genre de scrutin. Ils n’étaient pas concernés jusque là par les sections syndicales, ni même par les comités d’entreprises, ne connaissant pas de ce fait ce que peut apporter le paritarisme social :
« Pourtant, ce scrutin est beaucoup plus important que le premier, organisé en 2012. Dans d’autres régions de France, il y a des commissions paritaires régionales interprofessionnelles dans l’artisanat qui existent depuis quelques années. Elles seront mises en place en Corse en juillet prochain sur la base des élections TPE. C’est le premier mode existant de représentation des TPE, salariés et employeurs. Ces CPRI seront étendues partout et de fait, toutes les TPE seront concernées. La commission paritaire sera composée de 10 représentants des patrons et 10 représentants des salariés.
J.-F. V.   




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86761 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43515 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 380