Corse Net Infos - Pure player corse

Echec scolaire et vague d'assassinats : Le recteur monte au créneau…


Rédigé par le Jeudi 22 Novembre 2012 à 20:28 | Modifié le Samedi 24 Novembre 2012 - 01:23


Michel Barat, le recteur de l'académie de Corse, n'est pas content. Et il le fait savoir. "Le contexte actuel de la Corse laisse libre cours à des extrapolations de la part de quelques analystes faisant un lien direct entre l'échec scolaire et la vague des assassinats commis dans l'Ile" affirme t-il notamment. Mais pour le recteur " la tentation d'emprunter des raccourcis est dangereuse…"


Echec scolaire et vague d'assassinats : Le recteur monte au créneau…
Mais, "s'il est incontestable que l'Education Nationale joue un rôle fondamental dans l'évolution de la société, il paraît cependant opportun de rappeler quelques chiffres mettant en évidence le fait que l'échec scolaire n'est pas plus important en Corse qu'ailleurs... Bien au contraire..."
Et Michel Barat de rappeler quelques chiffres.
Notamment ceux des évaluations du CE1 et du CM2. "L'Académie se classe selon les indicateurs retenus par la DGESCO autour de la 3ème place au plan national. Les deux départements connaissent des résultats comparables" souligne Michel Barat.
Ainsi au niveau du CE1 l'analyse des évaluations en français en CEl laisse apparaître un taux de 56,7% des élèves ayant des acquis très solides contre une moyenne nationale de 49,9%. 4,7 % seulement des élèves n'ont pas les acquis suffisants contre une moyenne nationale de 8,1 %.  L'analyse des évaluations en mathématiques en CEl laisse apparaître un taux de 54,5% des élèves ayant des acquis très solides contre une moyenne nationale de 50,9%. 8,1 % des élèves n'ont pas les acquis suffisants contre une moyenne nationale de10,7%."


CM2 et diplôme national du Brevet

Echec scolaire et vague d'assassinats : Le recteur monte au créneau…
La même analyse a été établie pour le CM2 et le diplôme national du Brevet.
Commençons par le CM2. Michel Barat est on ne peut plus clair.
Le recteur souligne ainsi que l'analyse des évaluations en français en CM2 laisse apparaître un taux de 50,8% des élèves ayant des acquis très solides contre une moyenne nationale de 42,8%. 5,6 % des élèves n'ont pas les acquis suffisants contre lIne moyenne nationale de 7,2%. L'analyse en mathématiques souligne qu'un taux de 41,6% des élèves ont des acquis très solides contre une moyenne nationale de 37,7%. 8,2 % des élèves n'ont pas les acquis suffisants contre une moyenne nationale de 11,1 %.
Quant aux résultats 
enregistrés au diplôme national du Brevet lors de la session 2012 laissent apparaîtrent un taux de réussite de 87,3% en 2012. Ce taux est en hausse de 0,2 points par rapport à la session 2011 et demeure supérieur de près de 3 points à la moyenne nationale (84,5%).
 "L'analyse de la courbe présentée ci-dessus laisse apparaître les progrès considérables accomplis par l'Académie de Corse depuis 2009. Le retard très important constaté en 2008 a été progressivement rattrapé et le taux d'accès au DNB constaté en 2012 (78,7%) cst désonnais très proche de la moyenne nationale (80,1 %)" commente Michel Barat.

Bac 2012 : Un taux supérieur à la moyenne nationale

Quatrième point évoqué par le recteur : le Baccalauréat 2012.     
Les résultats du baccalauréat général enregistrés lors de la session 2012 laissent ainsi apparaître un taux de réussite de 91,6% soit un taux supérieur de 2 points à la moyenne nationale (89,6%).     
Les résultats du bac technologique avec un taux de réussite de 87,1% soit un taux nettement supérieur à la moyenne nationale (83,4%) sont aussi significatifs. Idem pour le bac pro : le taux de réussite de 82,8% est supérieur de 4,6 points à la moyenne nationale (78,2%).
Commentaire de Michel Barat :  " Il est important de souligner que les résultats enregistrés au baccalauréat lors de la session 2012 sont en tout point remarquables et qu'il sera difficile de faire mieux; le défi étant de les  maintenir à ce niveau. Ces résultats mettent en exergue le travail exceptionnel accompli par l'ensemble des membres de la communauté éducative. Le taux de réussite doit objectivement être rapporlé il un autre indicateur pertinent: le taux d'accès au baccalauréat Or si l'Académie accuse un retard non négligeable par rapport à la moyenne nationale (64,7% vs 71,6%), il esl opportun de souligner l'amélioration de ce taux d'accès global entre 2010 ct 2011 de 4,4 points."

Et les décrochages ?

En mars 2012, 1247 jeunes étaient comptabilisés en situation de décrochage (campagne SIEI) soit 12,7 % des effectifs. Ce taux est supérieur de 3,5 points il la moyenne nationale. Toutefois, ce constat doit être nuancé. 
La mise à jour des bases et le lien entre les différentes applications ne sont pas satisfaisants et augmentent virtuellement le nombre d'élèves signalés en qualité de "décrochés". Des doublons peuvent, en effet, apparaître
Une partie des élèves inscrits en apprentissage, ceux du lycée maritime, ceux des lycées agricoles ainsi que des élèves ayant obtenu un diplôme de niveau V ou IV apparaissent comme "décrocheurs". Ainsi à chaque campagne, une partie non négligeable des élèves signalés en situation de décrochage ne le sont pas de fait.

"La tentation d'emprunter des raccourcis est dangereuse…"

"La présentation de ces éléments factuels n'a pas pour objectif d'affirmer que les performances de l'Académie de Corse sont exceptionnelles et ne doivent souffrir aucune contestation. Certes, des améliorations sont toujours possibles et souhaitées et les autorités académiques œuvrent en permanence pour la réussite et l'épanouissement de tous les élèves.
Cependant la tentation de certains analystes d'emprunter des raccourcis est dangereuse et les données fournies sont là pour les ramener à une réalité totalement objective. Cela dit, l'Education Nationale, par la mise en place de l'enseignement de la morale laïque, combattra encore mieux les tentations dc l'argent facile et de la délinquance
."
C'était le message que Michel Barat voulait faire passer.
C. M.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85536 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348