Corse Net Infos - Pure player corse

Eccica-Suarella : Histoires de messe de Noël


Rédigé par le Jeudi 10 Décembre 2015 à 10:35 | Modifié le Samedi 12 Décembre 2015 - 11:21


L'affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux où l'abbé Christophe Boccheciampe s'est manifesté samedi dernier pour donner l'information selon laquelle France 3 Corse Via Stella avait décider d'annuler la retransmission de la messe de Noël depuis la paroisse d'Eccica-Suarella en Corse-du-Sud. Depuis des centaines de personnes manifestent leur réprobation et une pétition circule sur Internet pour s'élever contre cette "suppression". Bernard Joyeux, directeur territorial de France 3 Via Stella précise pour sa part que le projet relevait d'une société de production et qu'il n'avait jamais abouti. Et que France 3 Via Stella n'a jamais pris le moindre engagement à ce propos. Le point sur cette histoire de messe de Noël.


Pas de caméras pour la messe de Minuit à Eccica-Suarella
Pas de caméras pour la messe de Minuit à Eccica-Suarella
L'affaire a démarré avec ce post, virulent, sur Facebook de l'abbé Christophe Boccheciampe :
"Chers amis voici un nouveau problème qui nous tombe sur la tête. Un problème qui nous vient encore une fois de Notre chaîne régionale Via Stella après l'affaire dite du "Saint" enlevé sur décision parisienne pour rentrer dans les rangs du continent voici qu'on vient d'apprendre, avec Monsieur le Maire Pierre Poli que la chaîne annule la retransmission de la messe de NOËL qui devait se faire sur Eccica Suarella . Pour quelle raison? Le budget. FAUX de source sûre. Ainsi peut être que les changements venus de Paris, viennent dicter les règles ici chez nous, gommant notre singularité. Il est temps de se faire entendre et de dire que cette situation est inacceptable. J'en appelle à une réaction de l'ensemble de la classe politique qui subventionne Via Stella ainsi que des personnes se sentant concernées. Troppu stroppia "
Le message a été  partagé par plus d'un millier de personnes sur Facebook.
Dans la foulée tous ceux qui ont adhéré à la démarche de protestation se sont, bien sûr, tournés vers la direction de France 3 Via Stella pour connaître les motifs de  cette "suppression."


Quelques jours plus tard, toujours  sur Facebook, et après le lancement d'une pétition en ligne, la communauté "Messe de Noël sur Via Stella : pour la retransmission"  précisait : 
 "Nous avons enfin réussi à joindre la directrice des programmes de Via Stella ce matin qui nous a assuré que la seule raison de cette annulation est un problème budgétaire... Nous avons donc logiquement proposé de faire financer la captation et le montage de la messe par des fonds privés mais la réponse a été négative. D'après Via Stella c'est interdit pour les chaînes publiques. Donc on attend une réponse demain pour un éventuel financement public ?
Mais c'est très loin d'être sûr pour l'heure..."

Pétition : Contre la suppression de la Messe de Noël sur France 3 Corse Via Stella

Voici le texte de la pétition qui tourne actuellement sur change.org adressée à France 3 Corse Via Stella, la Collectivité territoriale de Corse et France Télévision
Nous avons appris l'annulation de la retransmission audiovisuelle sur Via Stella de la Traditionnelle Messe de Noël. Après l'élimination des "saint" et "sainte" à l'éphéméride, voici que l'on veut nous enlever la Messe de NOEL en CORSE !
Peu importe la raison de cette annulation, nous, chrétiens, ne sommes pas d'accord !
Cette retransmission est prévue de longue date, pourquoi une annulation pure et simple sans aucune explication ? Nos appels au dialogue restent sans réponse, Via Stella ne donne pas suite.
C'est une agression envers notre foi ! Comment nos anciens, nos malades, les personnes seules, la diaspora et tous les gens qui n'ont pas la chance d'assister en personne à LA MESSE DE NOEL vont-ils pouvoir se joindre au reste de la Corse pour prier tous ensemble ?

Notre religion fait partie de notre culture.
Ne nous laissons pas faire encore une fois.
Pas d'amalgame, nous n'avons rien CONTRE qui que ce soit, mais nous sommes POUR le respect de notre foi, notre culture et nos traditions !
Soyez nombreux à signer cette pétition.
Nous n'excluons aucune action en réponse à cette agression !
On peut lire la pétition ici
Et la démarche initiée depuis quelques jours sur  : facebook

Bernard Joyeux, directeur territorial de France 3 Corse Via Stella : "Il n'y a jamais eu d'engagement de notre part"

A France 3 Corse Via Stella on s'est bien sûr, ému de la chose.
Bernard Joyeux, le directeur territorial, le premier s'est montré formel.
" France 3 n'a jamais pris de près ni de loin, le moindre engagement avec qui que ce soit pour la retransmission d'une messe de Noël."
Pour lui cette affaire relève plutôt d'une boite de production "qui a présenté un projet qui n'a jamais abouti."
"Cela fait 4 ou 5 ans que nous ne retransmettons plus de messe de Minuit mais cela ne nous empêche pas de relayer l'information religieuse. Récemment, encore, nous avons diffusé en direct de Rome une messe célébrée par le Pape François"

"On nous reproche aussi de ne plus afficher le nom du Saint du jour lors du bulletin météo. Mais cela n'est pas nouveau. La décision date d'il y a 6 ou 7 ans déjà. La météo cela doit rester la météo, il ne faut pas aller chercher ailleurs les raisons de ce choix"  
poursuivait Bernard Joyeux remonté contre Sauveur Gandolfi-Scheit, député-maire de Biguglia, qui est intervenu dans le débat.
"Il s'est exprimé sans me consulter et sans consulter la direction des antennes. Je démens formellement que France 3 Corse Via Stella se soit engagée auprès de qui que soit sur une telle retransmission" a martelé Bernard Joyeux.
En fait Messe de Minuit il y aura mais elle sera diffusée sur France 2.

Et l'affirmation de Christophe Boccheciampe alors?
"La direction des antennes a appelé le maire de Peri pour lui expliquer qu'il n'y avait jamais eu - et pour cause - de retransmission de Messe de Minuit de prévue à Eccica-Suarella. Mais la-bas on n'en démord pas" expliquait Bernard Joyeux.
" Agiter la polémique en ces temps compliqués est un sport que beaucoup de monde aime à pratiquer" ajoutait encore le directeur territorial de France 3 qui, in fine, trouvait "triste qu'un élu en rajoute et se permette de s'emparer d'un tel dossier !".
Vendredi soir on était là 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349