Corse Net Infos - Pure player corse

Eboulement meurtrier de I Cascettoni : Au moins deux autres disparus


Rédigé par le Jeudi 11 Juin 2015 à 19:19 | Modifié le Vendredi 12 Juin 2015 - 00:51


Jean-Luc Lennon, procureur de la République adjoint de Bastia, a fait le point jeudi en fin d'après-midi sur le drame qui est survenu mercredi sur le site de I Cascesttoni, sur l'itinéraire du GR 20, et au cours duquel un groupe d'une douzaine de randonneurs a été emporté par un glissement de terrain mêlant boues, résidus de neige et rochers. Le bilan dressé jeudi soir faisait état de 7 victimes qui ont été retrouvées - quatre morts et trois blessés. Mais il n'est pas définitif. Des recherches se poursuivent sur le site pour essayer de retrouver deux autres personnes qui seraient déclarées disparues. Les explications en vidéo de Jean-Luc Lennon et du colonel Didier Rhamani commmandant le groupement de gendarmerie de Haute-corse


Eboulement meurtrier de I Cascettoni : Au moins deux autres disparus
Jean-Luc Lennon a confirmé le décès d'un quatrième randonneur surpris sur le site de I Cascettoni - le cirque de la Solitude - au moment où il traversait le GR 20 à proximité d'Ascu, sur le territoire de la commune de Mansu, par un violent orage mêlant pluie et grêle.
Un orage à l'origine du glissement de terrain sur une distance de près de 200 mètres entraînant avec lui le groupe des malheureux randonneurs qui avaient, semble t-il tenté de se mettre à l'abri en attendant que les éléments s'apaisent.
Hélas…
Quatre personnes dont une femme, on le sait, sont décédées sur les lieux de l'accident sans que les secours aient été en mesure de leur venir en aide.

"Parmi ces personnes décédées trois - dont un couple formé d'un homme et d'une femme - ont été formellement identifiés par le biais de leurs documents d'identité ainsi qu'à l'aide de photographies transmises par leurs familles. Une autre personne de sexe masculin est sur le point d'être identifié" a expliqué Jean-Luc Lennon sans pour autant révéler les noms des victimes identifiées. Mais parmi eux figure un citoyen belge Thibaut Matton ainsi que l'a indiqué jeudi soir à nos confrères du Soir, le ministre des affaires étrangères d'Outre-Quiévrain Didier Reynders.
"Trois autres personnes ont été blessées dont deux assez grièvement même si leur pronostic vital n'est pas engagé" a ajouté le procureur de la République adjoint.


Le Centre Hospitalier de Bastia a confirmé, de son côté, avoir admis 2 blessés transférés par hélicoptère de la sécurité civile.
Le premier patient, de nationalité belge et âgé de 25 ans, a été admis au service d’accueil des urgences. Le second patient, de nationalité française et âgé de 40 ans, a été admis dans le même service peu après.
L’un des deux patients a dû subir une intervention chirurgicale. L’état de ces deux patients est considéré comme sérieux, sans que le pronostic vital soit engagé.
Les deux patients sont actuellement hospitalisés en service de soins intensifs.
Par ailleurs, une Cellule d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP) a été déclenchée et mise en place sur le site de Corte ainsi qu’au Centre Hospitalier de Bastia pour accompagner les victimes et leur entourage.

Quant à la personne légèrement blessée,  elle a été d'un précieux concours aux sauveteurs. Entendue elle a été en mesure de donner à la gendarmerie nationale des "éléments particulièrement importants pour orienter les recherches et comprendre les conséquences de ce phénomène météorologique très localisé et soudain" a encore expliqué Jean-Luc Lennon.
L'enquête du drame a été confiée à la Brigade de recherches de Corte sur le fondement de l'article 74 du Code de procédure pénale afin d'identifier  de la manière la plus précise qui soit les causes de ce terrible accident.

Autre précision d'importance  donnée par le procureur de la République adjoint de Bastia : "Ces personnes ne faisaient pas partie d'un groupe homogène mené par un guide de montagne avisé. Il s'agissait d'un regroupement occasionnel et de circonstance  de randonneurs à un moment de leur périple sur le GR 20".

In fine, Jean-Luc Lennon a relayé l'appel lancé par la gendarmerie à toutes les personnes susceptibles de s'être retrouvées sur les lieux au moment du drame afin de compléter les investigations et de s'assurer que d'autres personnes n'auraient pas été ensevelies lors du glissement de terrain.
Jeudi soir les effets d'une cinquième personne ont été retrouvés au fond du cirque et un des membres du groupe a confirmé que la personne à laquelle il tendait la main n'était jamais rentrée avec lui.
La thèse d'au moins deux disparus est donc parfaitement accréditée.
Les recherches menées par gendarmes et pompiers dès les premières heures de la matinée pourraient confirmer que la catastrophe a fait au moins 6 morts.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:13 Bastia : C’est parti pour le Téléthon

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33683 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37