Corse Net Infos - Pure player corse

Eboulement meurtrier : Le site des Cascettoni fermé


Rédigé par le Jeudi 11 Juin 2015 à 09:54 | Modifié le Jeudi 11 Juin 2015 - 14:28


Les recherches entamées dès que le drame survenu aux Cascettoni (Cirque de la solitude) sur le territoire communal de Mansu a été connu, ont repris jeudi matin à la première heure. Sur le secteur, désormais, fermé des deux côtés aux randonneurs, les sauveteurs recherchent au fond du cirque dans des conditions périlleuses d'autres personnes qui auraient pu être emportés par l'éboulement et la coulée de boue qui se sont produits mercredi après-midi.


PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Depuis le drame, l'accès au GR est interdit des deux côtés : le maire de Mansu* a pris un arrêté dans ce sens et dès jeudi matin, après que les recherches aient été interrompues la veille, les gendarmes du PGHM et les pompiers du Grimp ont repris au fond du cirque, dans des conditions extrêmement difficiles et sur un terrain particulièrement accidenté, leur travail de fouilles pour tenter de retrouver d'éventuelles nouvelles victimes.
Dans le même temps les services de secours s'activaient à sécuriser tout le secteur.
Rappelons que le drame a fait 3 morts et 2 blessés et que 5 autres personnes ont été prises en charge sans avoir été blessées.
Les recherches, qui sont menées par gendarmes et sapeurs-pompiers,  tendent à localiser plusieurs personnes signalées disparues au cours de ce même tragique événement par des témoins ou des impliqués…  
La veille, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, avait adressé "ses condoléances et son entier soutien à l’ensemble des familles des victimes et des personnes portées disparues" . Dans le même temps il a "salué l’engagement, le dévouement et le sang-froid de l’ensemble des sauveteurs qui agissent dans un environnement difficile" et appelé "chacun à faire preuve de la plus grande vigilance et à respecter scrupuleusement les consignes de prudence".

Le drame qui a, en fait, touché la Balagne, avait emmené, la veille, Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi, le maire de Mansu et de Galeria à se rendre à Corte où avait été mis en place la cellule de crise et où les dépouilles des trois malheureuses victimes avaient été transportées peu après la catastrophe.
C'est aussi à l'unité de la sécurité civile de Corte qu'ont été accueillies toutes les personnes qui, mercredi, ont été confrontées aux réalités de la montagne corse.

*Le mercredi 10 juin aux environs de 15 heures, un effondrement rocheux a eu lieu dansle massif d’Asco, dans la commune de Manso, au niveau du site du cirque de la « solitude » impliquant plusieurs randonneurs. Les services de secours poursuivent actuellement les recherches et il est rappelé que le site est strictement interdit au public afin de faciliter le travail d’investigation des pompiers et des gendarmes et d’éviter d’éventuels sur-accidents causés par une instabilité du sol de cette partie du massif. Le Maire de Manso, a pris un arrêté municipal pour interdire au grand public l’accès du GR20 dans le secteur de la « Bocca Tumaginesca à Bocca Minuta ».




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41471 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37