Corse Net Infos - Pure player corse

EDF a inauguré le plus puissant barrage de Corse


le Lundi 17 Juin 2013 à 23:03 | Modifié le Mardi 18 Juin 2013 - 01:25


Henri Proglio, P-dg d' EDF a inauguré, lundi, le 4e grand barrage de Corse, au Rizzanese (Corse du Sud). D’une puissance de 55 MW, ce nouvel aménagement porte à 30% la part des énergies renouvelables dans la consommation électrique de l’île.


EDF a inauguré le plus puissant barrage de Corse
Le chantier du Rizzanese, lancé en 2007, a mobilisé jusqu’à 300 personnes au plus fort des travaux, dont un tiers a été réalisé par des entreprises corses.
Le barrage alimente officiellement le réseau électrique corse depuis février 2013, avec le raccordement de l’une des deux turbines de la centrale de Sainte-Lucie de Tallano. La mise en service complète de l’ouvrage est prévue pour fin 2013.
L’aménagement hydroélectrique permettra de réduire la consommation d’hydrocarbures et ainsi d’éviter le rejet de 60 000 tonnes de CO2 chaque année. Il est destiné à être mobilisé en période de pointe, quand la consommation d’électricité est la plus forte (de 9 à 13 heures et de 19 à 22 heures).
Le nouvel ouvrage du Rizzanese vient s’ajouter à ceux du Prunelli (Corse du Sud), du Golo (Haute Corse) et du Fium’orbo (Haute Corse), confirmant la place de l’hydraulique comme première des énergies renouvelables de l’île. 
Henri Proglio s'est félicité de " la qualité de la réalisation" soulignant, en présence notamment  de Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse, de Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse, du président du conseil général de Corse-du-Sud Jean-Jacques  Panunzi et de Patrick Strzoda, préfet de région, que EDF "avait beaucoup donné pour faire en sorte que ce barrage soit remarquable au sens ethymologique du terme, par ses qualités techniques mais aussi par ces qualités environnementales".
Paul Giacobbi a, de son côté, souligné que ce barrage permettrait à l'île de ne plus revivre la la crise de l'hiver 2005 au cours de laquelle une partie de la Corse avait été privée pendant de nombreux jours d'électricité, et que les perspectives de développement de la filière hydroélectrique en Corse étaient considérables.

Une nouvelle étape

Ce projet est une nouvelle étape du programme d’investissement de 1,5 milliard d’euros engagé par EDF dans le cadre du plan énergétique de la Corse.
Depuis 2005, le groupe EDF a construit une interconnexion entre la Sardaigne et la Corse ; a mis en service une turbine à combustion et a lancé le chantier d’une nouvelle centrale thermique à Lucciana.
Aujourd'hui EDF poursuit son engagement sur le territoire avec des projets innovants en matière d’efficacité énergétique, notamment à Ajaccio, via une étude de faisabilité d’un échangeur thermique par eau de mer pour chauffer et refroidir des bâtiments publics et à Lucciana, avec le lancement d’une étude de mise à disposition de chaleur depuis la future centrale dans le cadre du programme énergétique de la Municipalité de Lucciana (réseau de froid et de chaud). 

Le barrage du Rizzanese en bref

Le barrage, d'une hauteur de 40,5 mètres environ pour une longueur de crête de 140 mètres, est réalisé en béton compacté au rouleau. La retenue d'eau, située sur les communes de Levie et de Sorbollano, occupe une superficie de 11 ha environ et a une capacité totale de 1 300 000 m3, pour une capacité utile de 1 000 000 m3.
La galerie d'amenée d'eau souterraine a une longueur de 5 800 mètres et un diamètre de 3,5 mètres.
La cheminée d'équilibre, d'une hauteur de 89 mètres et d'un diamètre de 6 mètres, permet de limiter les effets de surpression dans la galerie et la conduite, lors des manœuvres de la vanne de pied située dans la centrale. La conduite d'amenée d'eau, d'un diamètre de 1,75 mètre et d'une longueur 1 245 mètres, amène l'eau jusqu'à la centrale de Sainte-Lucie-de-Tallano. Elle est enfouie sur une distance d'environ 560 mètres, au voisinage de la chapelle Saint-Jean-Baptiste.





1.Posté par arbasgiu le 18/06/2013 06:23
Era tempu, il aura fallut que José Rossi (alors ministre) et 90 % de la population toute tendance confondue, tordent le bras de la direction d'EDF, qui au travers de pseudo associations (financées par EDF en sous main) et quelques "idiots utiles" a cherché à retarder au maximum cet investissement, "idiots utiles" au sens historique du terme, pour avoir enfin un équipement qui fournira 20 % de l'électricité (propre) en Corse, 30 000 foyer.
Avec nos 5 barrages, on est quasi indépendant niveau éléctricité en Corse, et énergie propre pas de nucléaire....On le doit à la richesse de notre terre, entre mer et montagne, notre soeil et notre eau. Nos ressource en eau sans égal en Méditerranée, dans 30 ans mieux vaudra avoir de l'eau que du pétrole, encore une preuve que la Corse peut devenir au minimum autonome dans de nombreux secteurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345