Corse Net Infos - Pure player corse

Drame de Piedigriggio : L'Ile-Rousse en état de choc


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Vendredi 6 Février 2015 à 18:00 | Modifié le Samedi 7 Février 2015 - 02:41


Depuis l'annonce vendredi matin de l'accident de Piedigriggio qui a fait quatre victimes, en Balagne et plus particulièrement à l'Ile-Rousse d'où la plupart des victimes étaient originaires ou étaient installées, c'est la consternation. La cité paoline est en état de choc. La seule survivante du dramatique accident a pu donner les prénoms de ses camarades, en revanche des analyses ADN seront nécessaires pour identifier formellement les victimes.


Leslie Martin et Alexandre Benhaim
Leslie Martin et Alexandre Benhaim
Cette prudence, qui s'imposaient encore vendredi matin, n'a toutefois pas empêché que circulent les identités des victimes, toutes connues dans la cité paoline. Les familles éplorées trouvaient le réconfort auprès des proches mais aussi de la population qui se déplaçait pour leur apporter réconfort et soutien dans cette difficile épreuve.
Cécilia Grossoueuvre, éjectée lors cette, celle folle embardée, est originaire de Haute-Normandie. Serveuse de profession elle réside à Monticello et est employée à l'année dans un commerce de la cité qui a aussitôt baissé rideau.
C'est elle qui a pu livrer les noms de ses camarades décédés : Fabrice Grimbert très connu à L'Ile-Rousse où la famille réside route de Bastia, Alexandre  Benhaim dont les parents habitent dans la vieille ville, Julien Loyher dont les parents sont domiciliés route de Calvi et Leslie Martin qui occupait l'été dernier un emploi à Calvi mais qui, visiblement, avait depuis peu élu domicile dans le bassin de vie de l'Ile-Rousse.
Les jeunes gens âgés de 20 à 27 ans avaient décidé d'aller à une soirée étudiante à Corte avant de rentrer au petit matin.
En cette douloureuse circonstance, CNI s'incline devant la douleur des familles et présente à toutes les personnes que ce deuil afflige ses sincères condoléances.

Le préfet de Haute-Corse : "Un drame effroyable"

Fabrice Grimbert et Julien Loyher
Fabrice Grimbert et Julien Loyher

Le préfet de Haute-Corse, Alain Rousseau, a appris avec une profonde émotion l'accident de la route qui a eu lieu ce matin, sur la route nationale 193 à Piedigriggio, où une voiture a quitté la route avant de prendre feu.
Immédiatement, il a pu se rendre sur place, et Dominique Schuffenecker, sous-préfet de Corte lui a succédé auprès des services de secours, sapeurs-pompiers et SAMU, et des forces de l'ordre.
Le bilan fait état de quatre victimes. Tous étaient de jeunes adultes. Un des passagers, une jeune femme de 25 ans a été éjectée du véhicule au moment de l’accident et bien qu'elle ait été blessée, a pu avoir la vie sauve.
"C’est un drame effroyable de la route qui a eu lieu ce matin. Quatre vies ont été emportées, révélant combien la route demeure très dangereuse.
Trop de personnes perdent la vie dans des accidents : l'an dernier, 12 personnes sont décédées sur les routes en Haute-Corse
" a souligné le préfet dans un communiqué.
"L’enquête qui a débuté devra déterminer les causes de cet accident tragique."
Le préfet de la Haute-Corse "tient à faire part de ses condoléances  aux familles et aux proches des victimes qui sont face à une terrible douleur et assure la jeune blessée rescapée de son soutien."
"Il remercie et félicite les acteurs du secours pour leur action face à ce drame.
Le préfet renouvelle également ses appels à la vigilance et au sens des responsabilités de chacun pour que ce genre de drame ne se reproduise pas. L'action des forces de l'ordre va être renforcée en ce sens
."


Nicolas Bessone : "La vitesse, la chaussée glissante…"

Au niveau de l'enquête ouverte dès que le drame a été connu Nicolas Bessone, procureur de la République de Bastia, a rappelé que l'accident était survenu après une sortie de route consécutive sans doute à une vitesse excessive et aux mauvaises conditions atmosphériques qui avaient rendu la chaussée glissante.
"Le véhicule a effectué vraisemblablement plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser et de s'embraser avec ses passagers…"
Le procureur de la République a également souligné qu'une enquête pour tentative d'homicide volontaire pour rechercher les "causes de la mort" même si le conducteur a péri dans l'accident, a été ouverte.
Les investigations ont tendu, bien sûr, à essayer d'établir les circonstances de l'accident liées sans doute aux deux facteurs cités plus haut, avec les dramatiques conséquences que l'on sait pour les quatre passagers bloqués dans l'habitacle après la sortie de route, les tonneaux effectués par le véhicule puis son embrasement.
Une seule personne a eu la vie sauve : la passagère éjectée du véhicule au moment de la perte de contrôle de la voiture qui ne souffrirait que de blessures légères. 
 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37