Corse Net Infos - Pure player corse

Dossier Tomasini : Sauveur Gandolf-Scheit écrit au Garde des Sceaux


Rédigé par le Mercredi 19 Octobre 2016 à 11:42 | Modifié le Mercredi 19 Octobre 2016 - 11:59


A la suite de la condamnation de Stéphane Tomasini à une peine de 5 ans de prison ferme infligée par la cour d’assises spéciale de Paris le député de la Haute-Corse, Sauveur Gandolfi-Scheit, vient d’adresser au Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, un courrier portant à la fois sur le rapprochement familial immédiat du jeune bastiais de 24 ans, mais aussi sur la demande de libération conditionnelle qui va être déposée dans les prochains jours par l’avocat du détenu.


Dossier Tomasini : Sauveur Gandolf-Scheit écrit au Garde des Sceaux
Sur le point du rapprochement familial le parlementaire, saisi du dossier depuis 2015 par la famille, rappelle au ministre les multiples interventions qu’il a effectuées auprès de Christiane Taubira ainsi que la nécessité d’une mesure immédiate : « Epuisés par 3 années de procédure et sur les conseils de leur avocat, Stéphane Tomasini et sa famille ont décidé de ne pas interjeter appel de cette condamnation qu’ils estiment pourtant -et avec eux une large part de la société insulaire tous bords politiques confondus-comme particulièrement sévère au vu des éléments matériels du dossier. La condamnation étant de facto définitive, il ne peut désormais être fait obstacle à la mesure de rapprochement familial vers le centre de détention de Borgo ». 

Insistant sur le respect des engagements pris en ce sens par les autorités dès le lendemain du procès  « je tiens à m’assurer auprès de vous que les espoirs que nous avons souvent entrevus par le passé sans qu’ils se matérialisent définitivement, seront cette fois concrétisés. Ce d’autant qu’il ne s’agit plus en l’état d’un souhait mais d’une véritable problématique d’ordre public, que chaque personne en responsabilité, en Corse et à Paris, doit avoir à l’esprit » Sauveur Gandolfi-Scheit annonce qu’il soutiendra la demande de libération conditionnelle qui va être déposée dans les prochains jours à la Chancellerie par Me Eric Barbolosi :  « Le comportement exemplaire du détenu, les garanties importantes de réinsertion que ce dernier présente et le fait que Stéphane Tomasini a déjà purgé une large partie de sa peine en détention préventive (ce qui le rend, à ce titre et à celui des différentes remises de peine, « conditionnable » depuis le début de l’année 2016) militant clairement en ce sens, je vous informe par la présente que je relaierai dès qu’elle sera transmise à vos services, cette demande de libération conditionnelle ».
Considérant en conclusion que « l’adaptation de la peine prononcée le 6 octobre ne pourrait qu’être perçue favorablement par de nombreux Corses qui n’aspirent qu’à vivre dans une société apaisée » le député-maire sollicite donc la « diligence particulière » du Garde des Sceaux sur cette question de la mise en liberté conditionnelle de Stéphane Tomasini.  

16_l_urvoas_jj_garde_des_sceaux_s_tomasini.pdf 16 L URVOAS JJ Garde des sceaux S TOMASINI.pdf  (996.35 Ko)




Communiqués | L'université | L'estru piuvanu


Les plus récentes
Communiqués
Damien Bianchi | 01/10/2012 | 5906 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
Communiqués
Charles Monti | 16/02/2013 | 647 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire