Corse Net Infos - Pure player corse

"Donn’è Lettere" à Corte : Une exposition qui célèbre la figure de la femme corse


Rédigé par le Jeudi 13 Juin 2013 à 14:09 | Modifié le Vendredi 14 Juin 2013 - 02:11


Le CPIE de Corte « A Rinascita »répond à l’appel à projet de la CTC dans le cadre de « A simana di a lingua corsa », l’histoire commence comme ça. « Donn’è Lettere » met la femme corse à l’honneur dans une exposition qui nous offre un voyage au cœur de la littérature corse contemporaine et qui se donne pour but de faire connaître la littérature insulaire au plus grand nombre.


Lors de l'nauguration. (Photo Stella Rossi)
Lors de l'nauguration. (Photo Stella Rossi)
C’est mercredi après-midi, que « Donn’è Lettere » a été inaugurée à Corte, et elle y restera durant un mois. Sur le haut du parking  Tuffelli on peut observer un travail minutieux. Pour support des panneaux où se mêlent habilement images et textes, modernité de la forme et contenu plus traditionnel.
On peut se demander comment est venue cette thématique de la femme ?
La réponse des concernés est plutôt claire : la femme  est un sujet universel. Et ce malgré la place importante dans la société traditionnelle corse, celle-ci ne semblait pas assez exploitée.
Le sujet est divisé en divers thèmes, sept en tout avec des titres évocateurs, en passant de « A l’iniziu c’era a donna » une vue de la mère universelle qui donne à l’enfant son premier regard sur le monde, à « Donne d’onore » ou encore « Donne d’ere è di dumane ».  Les textes présentés sont pour beaucoup empruntés à la poésie car celle-ci semble être un meilleur moyen de véhiculer l’image de la femme corse que des extraits de romans beaucoup plus complexes à choisir. On trouve aussi des proverbes qui nous renvoient à la tradition orale de l’île.

Dans d'autres villes

L'exposition « Donn’è lettere », panneau « Colomba », parking Tuffelli Corte. (Photo Stella Rossi)
L'exposition « Donn’è lettere », panneau « Colomba », parking Tuffelli Corte. (Photo Stella Rossi)
Avec ce projet le CPIE « A Rinascita » a voulu montrer qu’il existe une littérature corse et qu’elle est vivante et intéressante. Mais elle a aussi voulu souligner que la langue corse a un aspect économique qui pourrait permettre de créer une activité  dont les jeunes pourraient se saisir afin de gagner leur vie. 
« Donn’è Lettere » apparaît comme un bon tremplin pour la littérature corse et plus largement pour la langue corse, sous le trait d’une exposition dynamique qui peut toucher le plus grand nombre et qui continuera probablement àfaire parler d’elle puisqu’on parle, déjà, de la retrouver dans d’autres villes corses comme Ajaccio entre autres …
Stella ROSSI




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85355 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40818 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346