Corse Net Infos - Pure player corse

DocNow, la startup corse annonce une levée de fonds de 200 000 euros


Rédigé par le Mardi 5 Novembre 2013 à 19:33 | Modifié le Mercredi 6 Novembre 2013 - 00:09


Vous êtes malade ? DocNow est l’app santé innovante qui vous offre la possibilité d’avoir des indications sur votre maladie à l’aide d’une analyse de vos symptômes. Lancée en Avril 2012, DocNow avait rapidement atteint des sommets en terme de téléchargement (+ de 65 000) et était rentrée dans le top 5 général de l’AppStore, 1ère de la catégorie santé. Installés en Corse, c’est en Bretagne que les fondateurs trouveront leurs investisseurs qui disposent de compétences internes encore une fois complémentaires aux leurs : marketing et développement de solutions en ligne (app et web).


Le docteur Jean-Marie Castellucci lors de la remise des trophées du site PresseCitron.net (@juandiosdado)
Le docteur Jean-Marie Castellucci lors de la remise des trophées du site PresseCitron.net (@juandiosdado)
DocNow avait été immédiatement élue Start-Up Française du Mois par le célèbre site PresseCitron.net et avait ainsi été sélectionnée pour devenir Start-Up de l’année lors de l’événement organisé par le site en Juillet 2012. C’est à cette occasion que les fondateurs de DocNow rencontreront leurs futurs investisseurs.


Une équipe complémentaire

Deux sociétés d’investissement, Mouveo et Inventuz, sont désormais présentes au board de cette start-up aux fondateurs complémentaires : un médecin, un juriste et un comptable.

Après avoir investi des centaines d’heures dans l’élaboration du projet et plus de 30 000 € dans le développement de l’application, les fondateurs ont alors recherché à lever des fonds pour continuer le développement de cette application au concept précurseur.

Installés en Corse, c’est en Bretagne , que les fondateurs trouveront leurs investisseurs qui disposent de compétences internes encore une fois complémentaires aux leurs marketing et développement de solutions en ligne (app et web).


Des ambitions à la hauteur des enjeux

DocNow dispose désormais des fonds nécessaires pour améliorer son application et offrir un produit qui répond aux attentes de chacun. L’objectif premier est d’améliorer le produit et d’apporter des solutions à des besoins encore non satisfaits tout en améliorant l’information des malades ou celle de leurs proches.

«Aujourd’hui, les patients recherchent encore sur internet leur maladie et même s’ils savent identifier leurs symptômes, ils n’ont pas les connaissances nécessaires pour les associer. Ils disposent alors d’une information souvent très éloignée de la réalité. DocNow a pour objectif de leur offrir des résultats basés sur “ une analyse personnalisée et interactive” commente le Docteur Jean-Marie Castellucci, l’un des 3 fondateurs de DocNow.

« DocNow n’est pas là pour remplacer le médecin, bien au contraire, l’objectif de DocNow est d’aider au mieux le patient à mettre des mots sur ses symptômes et de l’accompagner dans sa consultation à venirIl ne s’agit pas d’établir de diagnostic, mais bien de recueillir, par le simple interrogatoire, une association de symptômes qui à elle seule, permet d’évoquer une maladie potentielle. De plus, grâce à notre application, l’utilisateur peut rapidement trouver un médecin à proximité, ce qui est d’autant plus pratique lors de ses déplacements ou pendant ses vacances ».

 

A propos de DocNow

DocNow a été lancée en Avril 2012 suite au constat du Dr Castellucci que désormais avant leur consultation, une majorité des patients recherchaient sur internet des informations sur leur état de santé à l’aide de quelques mots clés et ne trouvaient donc pas de résultat fiable. Entouré d’un comité scientifique constitué de 7 médecins : 1 ophtalmologiste, 1 urgentiste et 5 médecins généralistes, le Dr Castellucci définit alors les questions pour créer la base de l’analyse des symptômes de l’application.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4064 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3591 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10