Corse Net Infos - Pure player corse

Développement du transport aérien : Jean-Félix Acquaviva annonce la tenue d'un séminaire le 13 juin


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 12 Mai 2016 à 21:09 | Modifié le Jeudi 12 Mai 2016 - 21:17


Jean-Félix Acquaviva, président de l'Office des Transports de la Corse a réceptionné jeudi matin les travaux d'élargissement de la piste et de la bretelle de l'aéroport de Calvi-Balagne. Ces travaux de mise aux normes, d'un montant de 1 562 636.65€, permettent d'obtenir le certificat de sécurité aéroportuaire indispensable au bon fonctionnement de l'aéroport, notamment en terme de trafic international. A cette occasion, Jean-Félix Acquaviva a abordé le sujet de la programmation pluriannuelle en terme d'investissements sur les ports et aéroports, avant d'annoncer la tenue le 13 juin prochain d'un séminaire public sur la question du développement du transport aérien au service du développement économique et touristique de la Corse à l'année


Développement du transport aérien  : Jean-Félix Acquaviva annonce la tenue  d'un séminaire le 13 juin

Initiés sous la mandature de Paul Giacobbi, ancien président de l'Exécutif de Corse, les travaux d'élargissement de la piste de l'aéroport Calvi-Balagne et de la bretelle d'accès au parking ont été réceptionnés jeudi matin par Jean-Félix Acquaviva, président de l'Office des transports de la Corse et conseiller exécutif en charge des infrastructures routières, portuaires, aéroportuaires et ferroviaires.

Etaient présents autour de la table à l'heure de la réception des travaux : Anne Ballereau, sous- préfète de Calvi, Ange Santini, Maire de Calvi, Paul Trojani, président de la CCI de la Haute-Corse, Pierre Vincentelli, directeur de l’aéroport Calvi Sainte-Catherine, Jean-Toussaint Guglielmacci, président de la délégation Balagne de la CCI, Alexandre Rutily, président de la commission tourisme à la CCI, Jean-Louis Delpoux, adjoint à l'urbanisme de Calvi, ancien chef des ports et aéroports de Haute-Corse à la CTC et l’ensemble des acteurs touristiques et socio-économiques locaux.

 

Dans son discours de bienvenue, le président de la CCI Haute-Corse Paul Trojani n'a pas manqué de saluer le maire de Calvi, "fin connaisseur de tous les dossiers de l’Aéroport et dont le passage aux responsabilités territoriales à renforcé naturellement l’expertise";  la présence de la sous-préfète qui "permettra de rappeler l’importance des missions toujours exercées directement par l’Etat sur l’Aérodrome mais également d’évoquer les taches régaliennes exercées pour son compte par la CCI."

"Au-delà de la très importante opération de mise aux normes de la piste, réalisée sous maîtrise d’ouvrage de la CTC et dont l’ouverture des phases de réception est à l’ordre du jour, il s’agira en effet, pour nous concessionnaire, d’aborder également, certes de manière synthétique, l’ensemble des dossiers en cours, d’esquisser les perspectives à court et moyen terme et bien entendu de caler les calendriers et les méthodologies qui nous permettrons d’approfondir ces échanges et nos travaux communs" a rappelé Paul Trojani

"Car les dossiers qui vous sont distribués et les panneaux qui tapissent les murs de cette salle illustrent en premier lieu l’importance et la complexité du travail déjà accompli, et je dois en féliciter tant les élus de la commission de Balagne avec à leur tête le Président Jean Guglielmacci que les services de la Direction des Concessions aéroportuaires."

Mais ils permettent également, et c’est pour nous le plus important de nourrir les plans de charge, d’alimenter les axes de travail, de fournir la matière et l’ossature des efforts à consacrer pour continuer et amplifier le développement de nos aéroports de haute Corse en général et de Calvi Sainte-Catherine en particulier.

Le développement des infrastructures, l’accroissement du trafic, la stabilisation des équilibres financiers, les perspectives aéronautiques ouvertes par les progrès de la technologie, tout est lié et de grands progrès sont dorénavant possibles.

Ils le sont d’autant plus, si les dossiers et les enjeux sont approchés, compris, et portés avec l’intelligence collective qui nous réunit aujourd’hui, si les collectivités de Balagne, la CTC, la CCI, l’Etat et les forces vives qui convergent sur les enjeux aéroportuaires travaillent ensemble, tous ensembles ! Comme nous sommes en train de la faire à présent ».

 

Dossier de l'aviation générale et d'affaire repoussé à 2008

Invité à prendre le relais, Jean-Toussaint Guglielmacci, président de la délégation Balagne de la CCI approuvait les propos de président Trojani, avant d'ajouter non sans humour à propos de l'aéroport de Calvi-Balagne : «  J'ai l'impression de voir une F3 courir dans une F1. Bien évidemment je me réjouis des avancées comme celles d'aujourd'hui mais il reste encore des efforts à réaliser pour un développement indispensable de notre microrégion de Balagne.
Il nous faut aller de l'avant, notamment en matière d'aviation générale et d'affaire. Trois présidents à la tête de l'Exécutif ont suivi de très près ce dossier vital pour le développement . Aujourd'hui, j'entends dire que ce dossier était repoussé à 2008 et je le regrette car il est très important pour nous ».


Travaux effectués de nuit
Le président de l'Office des Transports, Jean-Félix excusait l'absence à ses côtés de « Nanette » Maupertuis, présidente de l'ATC retenue dans le cadre de la préparation d'une rencontre Corse – Suède avant de détailler les travaux d'élargissement de la piste pour un montant de 1 562 636.65€. Travaux programmés dans le cadre du Programme Exceptionnel d'Investissements selon la répartition suivante : Etat : 50%, CCI Haute-Corse : 30%, Collectivité Territoriale de Corse : 20%.

Confiés à la Société Routière de Haute-Corse ayant comme sous-traitants la : SAS Beveraggi pour le terrassement, à la SARL EIA pour les réseaux electriques et à la SARL SISIS pour le contrôle d'accès à l'aéroport, ces travaux ont été effectués de nuit pour ne pas interrompre le trafic.

La piste de l'aéroport de Calvi est classée en catégorie 4, sa largeur minimale devant donc d'être de 45 mètres.

Avant ces travaux de mise en conformité, la piste d'une longueur de 2 130 mètres comprenait un tronçon de 45 mètres de large sur une longueur de 615 mètres et un autre de 40 mètres de large sur une longueur de 1515 mètres. Elle a donc été élargie de 5 mètres pour porter sa largeur à 45 mètres sur l'ensemble.
 De même, la largeur de la bretelle centrale a été portée de 20 à 23 mètres et les rayons des congés de raccordement à 30 mètres minimum.

Jean-Félix Acquaviva rappelait qu'il connaissait bien le dossier de l'aéroport de Calvi-Balagne pour avoir été dans le passé souvent sollicité par son regretté oncle Marcel Acquaviva qui se battait au sein d'un collectif pour l'ouverture au trafic de nuit de la structure.

«  S'il est vrai que la priorité du jour est celle du maritime pour les raisons que vous connaissez, il n'en demeure pas moins que nous nous occupons aussi de l'aérien et que nous sommes déterminés à aller de l'avant et ce en concertation avec les différents partenaires. Cette réception des travaux est une première étape mais nous n'allons pas en rester là » précisait le président de l'Office des transports avant de parler de la place de la compagnie régionale aérienne et de l'idée d'un plan ambitieux en dégageant des moyens et des actions, notamment en terme de promotion.


Séminaire public le 13 juin sur le développement du transport aérien
Enfin, après avoir abordé la programmation pluriannuelle en termes d'investissements sur les ports et aéroports en cours de réalisation, Jean-Félix Acquaviva a annoncé officiellement la tenue d'un séminaire public le 13 juin prochain sur la question du développement du transport aérien au service du développement économique et touristique de la Corse à l'année. Un séminaire auquel tous les partenaires et acteurs de la vie économique seront conviés.

Au cours du débat qui devait suivre, le président de l'Office des transports a fait état d'une annonce prochaine du président d'Air Corsica sur une initiative très offensive de la compagnie dans le secteur du bord à bord.


« On ne peut concevoir tourisme sans transport »
Alexandre Rutily se réjouissait des propos encourageants de Jean-Félix Acquaviva et de cette prise de conscience collective en direction du trafic aérien et de cette ouverture de la Méditerranée vers l'Europe : «  Chez nous, on a souvent tendance à vouloir opposer certaines choses mais je ne vois pas comment on peut faire du tourisme sans les transports. L'aérien est primordial pour l'avenir »devait-il ajouter avant d'égratigner une nouvelle fois les compagnies aériennes qui ne jouent pas le jeu tant en matière tarifaire que dans le domaine de plages horaires."

Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi se félicitait du rapprochement des différents interlocuteurs avant d'ajouter ; « l'Etat sera toujours à vos côtés pour de telles initiatives qui vont dans le sens de l'intérêt général. Vous êtes l'intelligence collective et nous sommes ravi d'en faire partie »
Cette réunion était suivie d'une visite symbolique sur la piste de l'aéroport.






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 15:06 Âne corse : Hè nata Muvrella

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85372 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346