Corse Net Infos - Pure player corse

Desserte de la Corse en gaz naturel : Les inquiétudes de A Sentinella


Rédigé par le Samedi 12 Avril 2014 à 17:56 | Modifié le Samedi 12 Avril 2014 - 19:35


A Sentinella est inquiète. L'association qui vient de tenir son assemblée générale redoute en effet un enlisement du dossier relatif à la desserte de la Corse en gaz naturel


Desserte de la Corse en gaz naturel : Les inquiétudes de A Sentinella
L'association A Sentinella a tenu, jeudi, son assemblée générale à la salle de réception du restaurant A Casetta à la plaine de Cuttoli. Après les rapports moral et  financier votés à l'unanimité par les adhérents, l'assemblée générale s'est inquiétée de l'enlisement du dossier concernant la desserte de la Corse en gaz naturel et du silence concernant ce dossier tant au plan régional que national.
"L'assemblée générale a constate que la programmation pluriannuelle des investissement de production d'électricité (PPI), concernant la Corse, fait toujours état de deux centrales thermiques à fioul lourd et d'un fonctionnement hypothétique au gaz naturel en fonction de la réalisation du GALSI et de l'éventuel raccordement de la Corse, le plan énergétique voté par l'assemblée de Corse en 2005 reprenant exactement les mêmes dispositions" souligne Dominique Lanfranchi, le président de l'association.
"Or, le GALSI n'étant plus une solution crédible, le gouvernement et l'assemblée de Corse avaient annoncé de concert que le plan B serait alors mis en place. Ce plan consistant à la réalisation d'une barge sur la côte orientale afin assurer la desserte en gaz naturel liquéfié de la Corse à partir de navires méthaniers ainsi que la réalisation d'un mini gazoduc (projet Cyrénée) afin de desservir la région d'Ajaccio" ajoute t-il dans un communiqué relatant les travaux de l'assemblée générale.
"La PPI et le plan énergétique Corse auraient donc dû être modifiés en conséquence. Or, concernant la PPI, le gouvernement joue la grande muette et aucun projet, aucune étude et aucun financement ne sont en vue. Du coté de l'assemblée de Corse, si on multiplie les motions, on ne modifie pas le plan énergétique. Pendant ce temps, alors que la centrale de Lucciana à démarré au fioul léger, le Vazzio continue à brûler du fioul lourd et à diffuser "la mort lente".
Dans ces conditions il n'est pas question de rester les bras croisés.
"L'assemblée générale d'A Sentinella constatant cette situation qui représente un réel danger sanitaire, mandate son conseil d'administration pour mettre en place les actions visant à obtenir le passage rapide au fioul léger de l'actuelle centrale du Vazzio en attendant le gaz naturel, considérant qu'il ne saurait y avoir deux poids deux mesures entre la Haute-Corse et la Corse-du-Sud."





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

Jeudi 1 Décembre 2016 - 21:33 Coup d'envoi de "Natale in Calvi 2016"

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85090 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40732 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344