Corse Net Infos - Pure player corse

Des rameuses entre Bastia-L'Ile d'Elbe pour les femmes victimes de violences conjugales


Rédigé par le Mercredi 22 Avril 2015 à 19:10 | Modifié le Mercredi 22 Avril 2015 - 19:34


Les rameuses engagées dans ce défi veulent communiquer, symboliquement, leurs forces et leur ténacité aux femmes victimes de violences conjugales, les inciter à déposer plainte, les aider à surmonter leurs peurs, leur dire qu’il ne faut pas avoir honte ou se sentir coupable !


Dominique Nadaud, Déléguée aux Droits des Femmes et à l’Égalité en Haute-Corse (2ème à partir de la gauche) a a apporté un éclairage sur les violences conjugales dans le département et son soutien aux rameuses.
Dominique Nadaud, Déléguée aux Droits des Femmes et à l’Égalité en Haute-Corse (2ème à partir de la gauche) a a apporté un éclairage sur les violences conjugales dans le département et son soutien aux rameuses.

Pourquoi ce défi ?
Les violences au sein du couple sont souvent minimisées. Elles peuvent prendre différentes formes physiques, psychologiques, sexuelles, économiques…. L’autre insulte, dénigre, humilie, rabaisse, prive de liberté, étrangle, menace, contrôle, terrorise,  hurle, gifle, viole, fait du chantage….
Chaque minute environ, on recense une victime de violences conjugales en France,  le plus souvent des femmes, soit en moyenne 201000 victimes déclarées. Une femme décède sous les coups de son conjoint tous les 2.5 jours en France. Chaque année, plusieurs dizaines de plaintes sont déposées en Haute-Corse pour des violences conjugales.
Ces femmes, « galèrent », « rament » pour s’en sortir, se reconstruire : alors les rameuses du Club vont ramer pour elles.


Ce défi  sera réalisé au profit de cette cause, celle du combat mené contre les violences conjugales. L’Aviron de Haute-Corse s’engage, met toute la générosité des rameuses du club au service de cette cause, afin de sensibiliser le public à cette problématique. Très peu de défis sportifs ou autres sont menés sur ce sujet, qui reste tabou et médiatisé très ponctuellement.
Les femmes qui s’engagent dans ce défi, sont âgées de 16 ans  à 63 ans.  Toutes pratiquent l’aviron depuis peu de temps : la plus ancienne pratique remonte à 4 ans et certaines ont commencé l’aviron depuis en septembre 2014 seulement pour réaliser le défi !
Et ne sont que des « amateures » ! Voilà pourquoi aussi c’est un défi !


Depuis 2003

Le club d’Aviron a été créé en Haute-Corse en octobre 2003 par Paul MATTIA, président du club. Son talent l’a conduit en équipe de France dans les années 70, au sein du bataillon de Joinville aussi. Deux titres de champion de France sont à son actif, des médailles de bronze et d’argent toutes embarcations et une passion jamais démentie.

Installé dans un local de la base nautique de l’Arinella, mis à disposition par la CAB, le Club est ouvert toute l’année, et contribue à la mise en valeur de ce site. Si les conditions climatiques le permettent, les licenciés rament de janvier à décembre.

L'aviron est une des plus anciennes disciplines sportives existantes.  Activité de plein air, l’aviron favorise un développement physique harmonieux et complet. Tout à la fois sport individuel et collectif, il  permet d’acquérir des valeurs saines, un esprit d’équipe et de rigueur.

L'aviron est pratiqué depuis l'Antiquité, mais l’aviron féminin n’est reconnu que depuis 1920, car considéré comme un sport très physique, technique et réservé aux hommes, les femmes ont dû se battre pour pratiquer officiellement cette discipline.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348