Corse Net Infos - Pure player corse

Des containers très "select" pour mobiliser les Ajacciens au tri sélectif !


le Mardi 23 Avril 2013 à 19:45 | Modifié le Mercredi 24 Avril 2013 - 01:12


La communauté d’agglomération du pays Ajaccien, en charge de la gestion des déchets, poursuit son objectif de préservation de l’environnement. Et le tri sélectif, mis en place en 2002 est au cœur de cette stratégie. Pour l’amplifier encore davantage, la CAPA a procédé mardi matin à l’installation de trois containers de tri de nouvelle génération sur la Place Miot. En parallèle, des cycles d’animations et de sensibilisation au tri sélectif à destination du jeune public se dérouleront tous les après-midi sur la place Miot jusqu’au 27 avril prochain.


La CAPA, qui a procédé mardi matin à l'installation de nouveaux points d'apport volontaires sur la Place Miot, a également mis en place des ateliers de sensibilisation au tri sélectif en direction du jeune public. Avec la volonté de faire de ces jeunes enfants les "éco-citoyens" de demain. (Photo Yannis-Christophe Garcia)
La CAPA, qui a procédé mardi matin à l'installation de nouveaux points d'apport volontaires sur la Place Miot, a également mis en place des ateliers de sensibilisation au tri sélectif en direction du jeune public. Avec la volonté de faire de ces jeunes enfants les "éco-citoyens" de demain. (Photo Yannis-Christophe Garcia)
« Soyez sélectif, triez ! »… La formule d’accroche s’affiche en gros caractères blancs sur fond bleu azur, vert printemps ou encore jaune poussin, en façade des nouveaux points d’apport volontaires (PAV). Ces containers dédiés au tri sélectif et installés mardi matin par les services de la CAPA sur la place Miot, ont été complètement relookés. Exit les dimensions encombrantes qui obligeaient les valeureux citoyens à se contorsionner pour parvenir à déposer leurs bouteilles, papiers et autres bouteilles : ces containers de nouvelle génération ont vu leur encombrement réduit de moitié, tout en conservant la capacité d’accueil des anciennes structures. Par ailleurs, la lisibilité des instructions a été repensée. Plus claire, avec des caractères colorés sur fond d’illustrations attractives, plus personne ne pourra prétexter ne pas savoir ce qu’il faut y déposer ou pas, en guise d’excuse. Enfin, finies également les tentatives hasardeuses pour tenter de faire rentrer ses déchets alors que l’engin est déjà plein à craquer lorsque la collecte n’a pas encore été réalisée.
En effet, ces PAV intègrent un système électronique qui mesure en permanence leur seuil de remplissage, envoyant automatiquement une alerte aux services de la CAPA lorsque la limite est en passe d’être atteinte. Le camion de ramassage se déplacera donc uniquement lorsque cela sera nécessaire pour remplacer le container plein par un vide. Le but de cette opération de renouvellement : poursuivre la dynamique de tri des déchets en amont et l’amplifier encore davantage en impliquant les Ajacciens.

Entre 2010 et 2012, 1700 tonnes de déchets en moins !
« Ces nouveaux équipements du quotidien permettront à la CAPA de rapprocher le geste du tri plus encore de l’habitant (…) en passant d’une borne pour 1000 habitants actuellement à une borne pour 500 habitants demain (…) C’est pour cela que la CAPA agit chaque jour pour adapter son offre de service et imaginer de nouvelles actions pour mobiliser le plus grand nombre (…) Je parle d’un défi, je dirai même plus, un enjeu ! » a ainsi expliqué Alain Combaret, vice-président de la CAPA délégation urbaine des déchets (voir par ailleurs notre interview), qui représentait le président Simon Renucci. Et les enjeux sont en effet de taille, à l’instar des chiffres. Entre 2010 et 2012, la production de déchets sur le territoire de la CAPA a baissé de 1700 tonnes, au-delà de l’objectif annuel fixé par le ministère. Et si l’on remonte dans le temps, les données sont encore plus éloquentes. Ainsi, en 2011 chaque habitant du pays Ajaccien a trié en moyenne 32 kilos de déchets ménagers contre moins de 10 kilos en 2002, date de lancement de la politique de tri sélectif. Evitant ainsi de produire de nouvelles matières (génératrices de pollution pour l’environnement), simplement en réutilisant les matières usagées.

Mise en fonction des nouveaux PAV et ateliers de sensibilisation pour les enfants sur la place Miot mardi matin à Ajaccio. (Photos Yannis-Christophe Garcia)
Réduire la taxe sur les ordures ménagères et se rapprocher des objectifs du Grenelle
Un enjeu qui, au-delà de l’environnement, se positionne également au niveau économique, via l’incidence sur les taxes payées par les Ajacciens. « Cette prise de conscience, ce souci de mieux trier, mieux composter, mieux recycler, permet à la CAPA de réduire le taux de la taxe des ordures ménagères cette année. Tout en se rapprochant des objectifs du Grenelle (ndlr : de l’environnement) : réduire de 7% la production de nos déchets et de 15% l’enfouissement d’ici à 2015 » a affirmé Alain Combaret. Un positionnement et des résultats face au Grenelle dont se réjouit également Etienne Ferrandi, vice-président Traitement et valorisation des déchets ménagers et assimilés à la CAPA. « Nous sommes dans une phase importante du Grenelle et il est indispensable de réduire le volume des déchets à la source. Les résultats sont encourageants avec une progression de 9% de la collecte par rapport à l’an passé (…) Il faut impérativement encourager les administrés à faire le geste du tri sélectif et l’implantation de ces nouveaux points d’apport volontaires neufs est un vecteur de cette volonté. Notre objectif pour l’avenir est d’avoir encore une meilleure couverture de l’urbain et du rural dans l’avenir » a-t-il expliqué.

Des Ateliers ludiques sur la place Miot pour sensibiliser petits et grands
Concrètement, ces nouveaux containers sont donc déployés dès aujourd’hui dans les secteurs du Vazzio, d’Aspretto et des Sanguinaires, puis devraient faire leur apparition dans tous les secteurs du territoire de la CAPA. Par ailleurs, une vaste opération de sensibilisation du plus jeune public aux enjeux et à l’importance du tri sélectif, a été mis en place simultanément par la CAPA.
Ainsi, tous les après-midi de 14h30 à 18h00, les animateurs du développement durable de la CAPA proposeront divers jeux (coloriages, quiz, puzzles…) aux enfants sur le thème de l’environnement et du tri sélectif afin de leur faire acquérir les bon gestes "éco-citoyens". Et ainsi sensibiliser leurs parents par la même occasion. Ces animations gratuites se dérouleront sur la place Miot du 23 au 27 avril inclus et seront reconduites prochainement dans les écoles des zones rurales.
Alors n’hésitez pas à accompagner vos enfants Place Miot pour une après-midi ludique, instructive et "éco-citoyenne". Et par la même occasion, prenez vos bouteilles plastiques, vos papiers et autres contenus en verre : ça tombe bien, les nouveaux containers sont juste à côté !
 Yannis-Christophe GARCIA 

* Plus d’infos sur le site internet de la CAPA http://www.ca-ajaccien.fr/

3 QUESTIONS À : Alain Combaret, vice-président de la CAPA, délégation urbaine aux déchets

Alain Combaret (ici en compagnie d'Etienne Ferrandi) souhaite voir le tri sélectif se développer davantage dans les années à venir sur le territoire de la CAPA. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Alain Combaret (ici en compagnie d'Etienne Ferrandi) souhaite voir le tri sélectif se développer davantage dans les années à venir sur le territoire de la CAPA. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Corse Net Infos : Quels sont les buts et les enjeux de cette opération ?
Alain Combaret : Par la mise en place de ces nouveaux points d’apport volontaire modernisés, nous voulons surtout montrer que le geste de tri doit être une pratique dont il faut améliorer encore l’efficacité. Il faut que chacun se sente concerné par le tri sélectif qui est un acte concret de préservation de l’environnement. Notre ambition est d’avoir un message renouvelé avec un nouveau mobilier urbain de qualité. Nous souhaitons faire passer le message que le déchet est aussi un élément de qualité, un produit (re)valorisable. C’est une démarche vertueuse dont le but essentiel est de préserver l’environnement. Mais c’est aussi et c’est important, une démarche d’économie car le taux de la taxe des ordures ménagères est indexé sur le tonnage des ordures produites.

CNI : Sensibiliser les enfants à cette démarche avec ces ateliers, c’est important ?  
A.C : Oui, très important ! D’ailleurs, notre démarche a vocation à s’étendre aussi vers les villages de la CAPA. Nous souhaitons vraiment, avec ce matériel ludique et adapté, instaurer un vrai comportement citoyen. La sensibilisation des jeunes, notamment via l’école, permet d’aider et d’appuyer cette démarche. Le jeune public est un formidable vecteur de transmission des valeurs liées à l’environnement. D’autant que cela nous permet également de toucher les parents.

CNI : Ce type d’actions de sensibilisation va-t-il se prolonger et se développer encore dans l’avenir ?
A.C : Oui. Cette démarche a vocation à être généralisée dans tous les secteurs de la ville d’Ajaccio mais également à l’ensemble du pays Ajaccien. D’autre part, nous travaillons également dans d’autres directions. Par exemple, il y a un gros gisement de matières compostables. Cela représente plusieurs dizaines de kilos produits chaque année par personne. Il y a là un formidable enjeu de détour à la source de ces matières pour en faire du compost valorisable. Je pense par exemple aux jardins familiaux des Cannes, pour lesquels on pourrait tout à fait proposer du compost fait par la collectivité… C’est clairement une voie d’avenir pour, à la fois prendre soin de notre environnement, mais également réduire la taxe des ordures ménagères !
Propos recueillis par Yannis-Christophe GARCIA 
 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13945 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8552 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7460 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28