Corse Net Infos - Pure player corse

Département de la Corse-du-Sud : Ajaccio et ses environs se refont une beauté !


le Lundi 19 Octobre 2015 à 17:15 | Modifié le Lundi 19 Octobre 2015 - 17:27


Le Département de la Corse-du-Sud a présenté lundi matin à la Villa Pietri le schéma des travaux routiers à effectuer sur le territoire de la ville d’Ajaccio. Ce dernier compte une cinquantaine de kilomètres de routes départementales sur la cité Impériale. Pierre-Jean Luciani a estimé que de nombreux travaux et aménagements s’avéraient indispensables sur la commune. Ce qui n’a pas empêché le président du département de rappeler que si les territoires ruraux ont besoin d’aménagements, il en est de même pour Ajaccio, capitale régionale dans la mesure où sur les routes, se déplace une très grande partie de la population locale et touristique


Département de la Corse-du-Sud : Ajaccio et ses environs se refont une beauté !
Répondre à l’amélioration du cadre de vie, apporter une réponse à l’accroissement du trafic routier, faire renaître l’axe stratégique de la route des Sanguinaires à travers des travaux de plusieurs natures ou encore réserver une place aux déplacements « doux » sont les principaux objectifs à atteindre.
Dans son allocution, Pierre-Jean Luciani a bien sûr rappelé que l’entretien et la modernisation du réseau routier était assurée par le Conseil Départemental, comme il a rappelé que le département possédait plus de 50 km de voirie sur la commune d’Ajaccio. Un patrimoine qui comprend une douzaine de voies dispersées à travers la ville, domaine qui n’a pas bénéficié d’investissements significatifs au cours des quinze dernières années, rappelant néanmoins : « Des travaux ont certes été réalisés à Ajaccio, mais ils sont sans commune mesure avec ceux exécutés sur la même période, dans le reste du département. »
Pour le président du CD, le constat a été fait : « J’ai personnellement voté chaque délibération depuis 2001 car il nous a toujours semblé indispensable de remettre à niveau les routes de l’intérieur. Il me semble néanmoins indispensable de se soucier de l’état du réseau urbain car la porte d’entrée principale de la Corse-du-Sud c’est Ajaccio. Améliorer les infrastructures routière rurales en négligeant Ajaccio n’a aucun sens…Ce pourquoi nous avons travaillé depuis le mois d’avril dernier à réparer, sinon une injustice, du moins le retard pris dans plusieurs secteurs. »
 
Centre-ville, Sanguinaires, Saint Antoine et le reste…
Le président du CD a ainsi énuméré tous les points devant subir des transformations importantes au fil des semaines et des mois à venir. Du boulevard Sampiero au col Saint Antoine et au « petit Capo » en passant par Castellucciu et surtout la route des Sanguinaires, une approche globale des problématiques a été privilégiée, qu’il s’agisse des questions de circulation, de stationnement, de déplacements « doux » qu’ils soient à vélo ou à trottinette, sans oublier les piétons, le tout en concertation totale avec les riverains à travers des réunions et des causeries.
Il va sans dire que l’ensemble de ces projets est programmé sur les trois années à venir. Plusieurs d’entre eux débuteront cet hiver et d’autres sont d’ores et déjà programmés pour 2016, le coût total pour plusieurs millions d’euros de travaux.
« A n’en pas douter, il s’agit là de la programmation la plus ambitieuse du Département pour Ajaccio et ses habitants. C’est au prix de ces engagements que la ville s’affirmera, chaque jour un peu plus comme la capitale régionale que nous sommes si fiers de servir » a conclu Pierre-Jean Lucian.
 
Boulevard Sampiero aux Jardin Elisa
Sur cette portion du centre ville, les travaux, d’un montant de 2,4 millions d’euros HT, débuteront en mai 2016
 
  • Renouvellement des enrobés y compris le giratoire
  • Gestion des eaux pluviales
  • Reconstruction des trottoirs en pierre
  • Sécurisation des quatre passages piétons
  • Création d’une zone 30 au droit de l’école Sampiero
  • Créatuion d’un îlot central pour réduire la vitesse
 
Grand contournement d’Ajaccio
Travaux qui pourraient débuter avant la fin de l’année prochaine : Vittulo-Terre Sacrée
 
-Recalibrage et rectification du tronçon Col St Antoine-embranchement du Petit Capo
- Elargissement et rectification (itinéraire raccourci d’un km) enrobé et hydraulique
Le montant de ces travaux est estimé à 5,5 millions d’euros HT. La première tranche (3 millions d’euros) pourrait débuter à la fin 2016.
 
-Tronçon Loretto-carrefour du cimetière St Antoine : travaux d’élargissement et de sécurisation
- Murs de soutènement et murs aval, hydraulique et maçonnerie diverses
Le montant des travaux est estimé à 1 million d’euros HT
 
Modernisation du réseau
Les travaux se dérouleront de la Grotte au cimetière St Antoine et à l’accès à la route de Castelucciu
 
  • Divers travaux d’élargissement et de sécurisation de la RD 11 entre la Grotte et le carrefour du cimetière
  • Murs de soutènement, murs aval, sécurisation des deux carrefours, hydraulique, maçonneries diverses
Montant estimé : Un million d’euros HT. L’analyse des offres est en cours et les travaux pourraient débuter à la fin de la présente année
 
En ce qui concerne l’accès à Castelucciu :
  • Revêtement et hydraulique du carrefour jusqu’à l’entrée de l’hôpital. Début des travaux décembre 2015. Montant estimé des travaux : 400 000 euros HT.
 
Réaménagement de la route des Sanguinaires
La mise en valeur de cet itinéraire emblématique de la cité Impériale était attendue par les riverains et l’ensemble des habitants. On y construira un parking relais, une voie verte dédiée aux modes doux, la sécurisation des cheminements piétons et le stationnement. Le linéaire traité sera de 3,4 km en trois tronçons :
  • tronçon 1 : giratoire du Sun-giratoire des Crêtes avec modification du giratoire des Crêtes pour l’amélioration des conditions de visibilité. Déplacement de la voie pour raccordement au giratoire, création d’un parking au voisinage de ce giratoire (90 places), organisation du stationnement au droit du cimetière (90 places), création d’une voie verte ouverte aux modes doux de déplacement, requalification esthétique de l’espace (stationnements et trottoirs revêtus, plantations). Montant estimé : 800 000 euros HT.
  • Tronçon 2 : Giratoire des Crêtes-Giratoire Santa Lina : raccordement de la voie avec les deux autres tronçons, organisation du stationnement et sécurisation des cheminements piétons, notamment au droit de Barbicaja. Montant estimé : 4 millions d’euros HT.
  • Tronçon 3 : giratoire de Santa-Lina-anciens locaux FE3 au Scudo : Création en front de mer d’une voie verte ouverte aux modes doux de déplacement, suppression du stationnement anarchique et sécurisation des passages piétons, sécurisation des arrêts de transport en commun. Création d’une contre-allée desservant de nouvelles places de stationnement au droit des Girelles côté amont de la voie (parcelle communale).  Aménagement et agrandissement du parking du Scudo.
Le montant estimé de ces travaux s’élève à 4 millions d’euros HT.
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85559 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40958 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348