Corse Net Infos - Pure player corse

Découpage cantonal : Inseme per a Ghisunaccia réagit au positionnement de Francis Giudici


Rédigé par Patrick Bonin le Mardi 28 Janvier 2014 à 21:36 | Modifié le Mardi 28 Janvier 2014 - 22:02


La liste d'opposition menée par Jean-Pierre Antonelli s'interroge sur le non vote du conseiller général du canton de Ghisoni


La séance qui vient de se tenir ce matin au sein de l'hémicycle départemental relative à l'avis consultatif de cette assemblée sur le découpage cantonal semble provoquer quelques remous en plaine orientale. Il semblerait que le positionnement du maire et conseiller général du canton de Ghisoni, Francis Giudici, au cours de la session départementale de ce jour, n'ait pas convaincu tous les administrés.  S'interrogeant sur les motivations réelles de l'élu départemental, Inseme per a Ghisunaccia liste d'opposition municipale conduite par Jean-Pierre Antonelli a tenu à réagir et nous prie d'insérer:

" Inseme per a Ghisunaccia-Ensemble pour Ghisonaccia
 Redécoupage du canton de Ghisoni :   « Belle Chjachjere è tristi fatti »
La démarche Inseme per a Ghisunaccia s’étonne du positionnement de Francis Guidici, Conseiller Général du Canton de Ghisoni à l’occasion de la session de l’Assemblée Départementale du 29 janvier dernier, consacrée au redécoupage cantonal. Après plusieurs semaines de mobilisation contre ce projet, au travers d’une réunion publique, d’une pétition, de communications de presse en brandissant la menace d’un recours devant le Conseil d’Etat, et enfin d’un appel à la manifestation le jour de cette session, Mr le Maire de Ghisonaccia a fait le choix de l’abstention et donc de la neutralité.
Si la stabilité, n’est pas une des qualités premières qui caractérise le parcours politique du Maire de Ghisonaccia, nous restons néanmoins perplexes sur les raisons de ce qui s’apparente à une reculade. Les arguments relatifs à l’identité de notre bassin de vie ainsi que la contradiction avec la fixation des limites de la communauté de communes, sont désormais jetés aux oubliettes.
Comme l’ensemble des habitants de Ghisonaccia, nous prenons acte de ce manque de courage politique. Pour résumer cette attitude, nous citerons les propos d’un des administrés de la commune lors de la réunion publique du 3 janvier dernier, à l’appel des élus du canton contre ce projet de redécoupage :
" Nous sommes en fait que du bétail à voter. On doit suivre".
Le moment est venu pour Ghisonaccia de tourner la page de cette mandature, et d’opter pour une alternative politique crédible et sans ambiguïtés."




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40748 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345