Corse Net Infos - Pure player corse

Déchets en Pays ajaccien : Une dynamique positive et durable enclenchée


Rédigé par le Dimanche 17 Février 2013 à 01:42 | Modifié le Lundi 18 Février 2013 - 02:16


Lors du dernier Conseil communautaire, les élus de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien ont entériné les premiers résultats de la politique volontariste et dynamique menée depuis plusieurs mois dans la gestion des déchets. Outre une baisse du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères en 2013, la production de déchets est-elle aussi en baisse. Explications.


Déchets en Pays ajaccien : Une dynamique positive et durable enclenchée
La réflexion menée par la collectivité pour moderniser son système de collecte, de traitement et de valorisation des déchets ménagers a été amplifiée en 2010. Basée sur une méthode participative laissant une large place à la concertation des citoyens, des élus et des agents, la démarche de modernisation permet de proposer aujourd’hui un modèle d’organisation efficace qui inscrit la CAPA dans une dynamique positive et durable.

Baisse du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères
Depuis 2010, la réflexion globale a porté sur l’ensemble des pratiques de la CAPA en matière de gestion des déchets. En interne d’abord avec une réorganisation qui a permis de mettre en adéquation moyens et ambitions de performance. En externe ensuite via une assistance à maitrise d’ouvrage dont le travail permet d’optimiser les plans de collecte tout en rapprochant le tri sélectif des habitants.
Ces actions de fond permettent aujourd’hui de recueillir des résultats concrets.
En effet, le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères voté par la CAPA est en baisse de 0,5 points en 2013 soit une baisse moyenne d’une dizaine d’euros par ménage. Une baisse qui pourrait s’inscrire dans le temps car la modernisation du service s’accompagne d’actions de prévention qui trouvent un écho positif sur le territoire : les habitants jettent moins et mieux, ils trient et réutilisent plus.

700 tonnes de déchets en moins
Réduire le volume de déchets produits, augmenter le taux de valorisation et de réutilisation, rendre l’usager acteur, autant d’objectifs ambitieux fixés par les lois Grenelle et que la CAPA a placé au cœur de sa stratégie. Et là aussi, les résultats sont au rendez-vous.
Ainsi, la production de déchets ménagers est en baisse de 2% sur le périmètre de la CAPA entre 2011 et 2010 soit 700 tonnes de moins. Un résultat encourageant mais à amplifier comme le souligne Simon Renucci : «Nous pouvons y voir les premiers résultats des actions et mesures initiées par la CAPA et l’ensemble de ses maires depuis 2010. Nous devons aussi y voir les efforts des habitants du pays Ajaccien, sensibilisé ces dernières années à la question des déchets et du tri sélectif. »
En effet, les moyens pour augmenter le tri ont été sensiblement multipliés ces deux dernières années : bornes de tri supplémentaires, nouvelle identité graphique, mise en place d’une nouvelle tournée pour collecter et valoriser le carton, actions de terrain avec les animateurs du développement durable…
De plus, en se dotant d’un plan de prévention adapté à son territoire, la CAPA s’engage aussi à agir toujours plus et au plus près de ses habitants pour réduire la production de déchets.
Un seul mot d’ordre « Le déchet le plus facile à éliminer est celui qu’on ne produit pas ». Enfin, le choix de mutualiser au niveau insulaire les moyens dédiés à la gestion des déchets en se rapprochant du SYVADEC garantira au futur syndicat les moyens d’une gestion pérenne et durable. Ensemble, les deux acteurs majeurs de l’île continueront à œuvrer à la définition et la mise en œuvre de la politique de gestion des déchets ménagers.

Améliorer le niveau de qualité  du service rendu à l’usager
Une réflexion est en cours sur la mise en place d’une police intercommunale dédiée à l’environnement, ce qui facilitera les missions des agents de terrain, tout en limitant les actes d’incivisme.


Deux actions phares dans les prochains jours

En 2013 la CAPA poursuit et intensifie ses actions de prévention et de détournement.
- Par la mise en place avec le SYVADEC de bornes pour la collecte des textiles qui représentent près de 2% du contenu de nos poubelles,
- Par la collecte des cartons qui représentent près de 12 % du contenu de nos bacs gris sur les secteurs du centre ville, de Mezzavia, et de la zone d’activités de la Caldaniccia,
L’action sur les déchets alimentaires qui représentent près de 25 % du contenu de nos poubelles, est également prévue en équipant plus le territoire rural en composteur individuel, et en menant une action spécifique en direction des gros producteurs de biodéchets ( hôpital, restauration scolaire collective.. )
Tous ces déchets qui sont valorisés ne sont plus enfouis, ce sont des dépenses évitées et des recettes nouvelles.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13930 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7092 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28