Corse Net Infos - Pure player corse

Déchets : Les premiers effets du blocage de Vicu...


le Mardi 22 Décembre 2015 à 23:11 | Modifié le Mercredi 23 Décembre 2015 - 01:35


Les déchets débordent à nouveau en Corse. Après les fermetures successives de Prunelli-di-Fium'Orbu et Viggianellu, seule le pôle de Vicu reste en activité. Mais le collectif Pà u Pumonte Pulitù, fort des engagement pris par le Syvadec au mois d'Octobre dernier, n'entend pas voir les ordures ménagères des autres régions de Corse finir sur la côte Ouest.


Déchets : Les premiers effets du blocage de Vicu...
Mardi une délégation a été reçue à la collectivité territoriale de Corse par Agnès Simonpiètri, présidente de l'office de l'Environnement.
Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse, et Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif, ont également assisté à cette rencontre au cours de laquelle les représentants du collectif ont fait part de leurs doléances aux nouveaux élus.
En retour, les  élus, ont rappelé quelle était leur position sur le traitement des déchets et proposé une ébauche de solution, mais ce n'est pour autant que la délégation Pà un Pumonte Pulitù, a adhéré à la démarche proposée, même si la CTC n'est pas en charge du problème.
Dans la microrégion de Vicu, c'est le Syvadec qui est montré du doigt.

Le collectif, qui maintient son blocage partiel, devait rencontrer dans la soirée les maires des 33 communes de la région, qui sont les seules  à être autorisées à déposer leurs ordures ménagères sur le pôle environnemental de Vicu. Et décider de la suite à donner au bras de fer engagé par le syvadec.


Dans ces conditions les effets du blocage commencent à se faire sentir.
Après la communauté d'agglomération de Bastia , qui a mis en place un service minimum, c'est la CAPA qui, par l'intermédiaire de son président Jacques Ferrara, appelle les résidents de la communauté d'agglomération du Pays ajaccien à ne pas déposer leurs ordures ménagères ou s'ils ne peuvent faire autrement de les emmener, autant que possible jusqu'aux points d'apport.
Mardi le président de la Capa est allé s'entretenir du problème à la préfecture de région. Mais pas plus de solutions de ce côté-là.
On ose, cependant, espérer que l'on ne fêtera pas ni Noël, ni le Jour de l'an au milieu des immondices !




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:51 Mercati di Natale di Lulishop in Aiacciu è Bastia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85428 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40884 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346