Corse Net Infos - Pure player corse

Débat d'orientations budgétaires au conseil municipal de Ghisonaccia


Rédigé par Patrick Bonin le Mercredi 22 Janvier 2014 à 14:21 | Modifié le Mercredi 22 Janvier 2014 - 23:18


Dix sept conseillers municipaux étaient présents autour du maire de Ghisonaccia Francis Giudici pour cet avant dernier conseil municipal de la mandature en exercice


A droite, au premier plan, Pascal Arrighi secrétaire de séance, ne se représentera pas sur la liste de Francis Giudici en mars prochain. (Photo Stéphane Gamant)
A droite, au premier plan, Pascal Arrighi secrétaire de séance, ne se représentera pas sur la liste de Francis Giudici en mars prochain. (Photo Stéphane Gamant)
On notait également dans la salle de réunion la présence de quatre femmes, lesquelles observaient avec intérêt la teneur des débats. Dans le cadre de la parité imposée par le code électoral à cette commune de plus de 3500 habitants, il se pourrait fort bien que la gent féminine qui était présente lors de ce conseil municipal vienne rejoindre l'équipe de Francis Giudici en mars prochain.
En attendant un plus ample informé sur la constitution de cette liste, le maire-candidat a évoqué pour le 1er février l'inauguration d'une permanence électorale située au premier étage d'un immeuble proche de la mairie. Date à laquelle seront peut être dévoilés les noms des hommes et des femmes qui accompagneront l'élu à la bataille des municipales.

Avant que d'évoquer le point principal de ce conseil municipal,  le dernier pour Pascal Arrighi, qui pour l'occasion a accepté d'être le secrétaire de séance, Louis Cesari a évoqué plusieurs points d'ordre général dont certains ont été soumis à vote.
Au sujet de la construction d'un complexe sportif, fut adoptée notamment la requête autorisant le maire de la commune à organiser dans le cadre d'une délégation de service public, un concours de maîtrise d'oeuvre avec formation d'un jury. Une commission qui sera composée d'un ingénieur de la Collectivité Territoriale de Corse et d'un ingénieur du Conseil Général. 
Autre vote effectué à l'unanimité des conseillers municipaux présents, celui de la motion concernant le refus du découpage cantonal dans sa mouture actuelle et le pouvoir donné par délibération au maire de Ghisonaccia de porter l'affaire jusqu'en conseil d'état.

Investir pour le developpement de la commune malgré la baisse des dotations d'état.

L'acquisition par la commune de foncier, route de la mer, devrait permettre au projet de complexe sportif de voir le jour. (DR)
L'acquisition par la commune de foncier, route de la mer, devrait permettre au projet de complexe sportif de voir le jour. (DR)
Rappelant une situation saine et solide des finances de la commune au regard d'un contexte de rigueur national prononcé, Francis Giudici  a évoqué tout d'abord un budget de fonctionnement maîtrisé avec un taux de réalisation atteint de 88% sur un budget total de fonctionnement voté l'an dernier de l'ordre de 2 940 901 €. Des dépenses de fonctionnement dont on peut noter que près de 9% sont consacrés au subventionnement des associations sportives, artistiques et culturelles sans oublier l'office de tourisme. Autre satisfaction de la municipalité, l'excédent réalisé sur la ligne recettes fonctionnement de près de 200 000 euros, une manne positive liée à une augmentation des dotations et notamment celle de solidarité rurale et celle liée à la participation de la CAF aux contrats éducatifs locaux. Les soldes relatifs aux ventes de baux emphytéotiques sur le domaine d'Alzitone  devraient conforter pour 2014 cette tendance.
A noter également la somme de 3,5 millions consacrée aux investissements et notamment pour les plus grandes opérations la maison des services sociaux (912 000 €), le gymnase municipal (1 378 000 €) ou encore le réseau d'éclairage public (365 000 €).

Une orientation budgétaire dans la lignée du budget 2013
Pour l'année 2014, les orientations budgétaires qui, déterminées par le conseil municipal sortant, seront mises en œuvre ou remises en cause, comme l'a rappelé avec humour Francis Giudici, par le futur conseil municipal élu, devraient rester identiques ou très proches des sommes évoquées au bilan 2013. Et ce malgré la diminution constante des dotations d'état.
L'investissement 2014  sera consacré aux projets en cours notamment le gymnase, la maison des services sociaux, l'inconfort thermique du groupe scolaire ou encore les travaux sur les réseaux d'eaux pluviales avec un recours possible à l'emprunt afin de pallier le retard de paiement de subventions.
" Le budget 2014 que nous examinerons se construira en tous les cas sur une volonté de maintenir les taux de fiscalité actuels. Nous ferons un effort sur les réductions d'énergie,  et continuerons à soutenir la vie associative tout comme nous honorerons les conventions passées avec l'AFARIF, le club de football, la garderie Blanche Neige et l'office de tourisme" a déclaré le maire.
Point d'importance évoqué au cours de ce débat d'orientations budgétaires, l'acquisition de foncier, notamment le terrain de la famille AUPHELLE en vue de la réalisation d'un complexe sportif route de la mer et l'acquisition d'un immeuble de huit appartements de centre ville avec pour ambition la création d'une résidence pour séniors valides.
Le budget 2014, qui sera voté après la présentation du budget primitif dans les mois qui viennent, tiendra compte de ce document d'orientations budgétaires, avec la volonté affirmée du maire en exercice de poursuivre l'investissement tout en restant attentif au maintien de la qualité des services publics. Mais en attendant, place au débat démocratique avec la campagne des municipales.

L'interview du maire de Ghisonaccia.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85435 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346