Corse Net Infos - Pure player corse

De l'effacement de la politique, à la pratique de l'art politique...


Rédigé par Vanina Bruna le Jeudi 3 Avril 2014 à 23:53 | Modifié le Vendredi 4 Avril 2014 - 00:30


Laurent Marcangeli a gagné les municipales à Ajaccio, Gilles Simeoni à Bastia et puis... la vie a repris son cours. Simon Renucci a saisi le procureur de la République pour des 'irrégularités", pendant que Jean Christophe Angelini entamait un recours en annulation des municipales à Porto Vecchio pour les mêmes raisons... Mais il paraît qu'aujourd'hui c'est ça la politique... Ce ne sont pas des irrégularités, simplement un moyen d'atteindre un objectif : le pouvoir.


Notion polysémique, la politique recouvre au moins trois sens :
- La politique en son sens plus large, celui de civilité ou Politikos, indique le cadre général d'une société organisée et développée ;
- Plus précisément, la politique, au sens de Politeia, renvoie à la constitution et concerne donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d'une communauté, d'une société, d'un groupe social. La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d'autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités. C'est dans cette optique que les études politiques ou la science politique s'élargissent à tous les domaines d'une société (économie, droit, sociologie, et cetera) ;
- Enfin, dans une acception beaucoup plus restreinte, la politique, au sens de Politikè, ou d'art politique se réfère à la pratique du pouvoir, soit donc aux luttes de pouvoir et de représentativité entre des hommes et femmes de pouvoir, et aux différents partis politiques auxquels ils peuvent appartenir, tout comme à la gestion de ce même pouvoir. 
Que les perdants se rassurent il n'y a pas de gagnants dans ce dernier système. C'est un système perdant-perdant ou celui qui excelle en art politique accède au "pouvoir". Dans les faits, il accède à la responsabilité de maintenir les gens dans l'ignorance... ou pas.
En même temps vous imaginez un maire réussir à se faire élire en expliquant que le système dans lequel on vit actuellement est soumis à des règles, qui le dépasse largement, et qu'il ne pourra pas faire grand chose pour améliorer votre vie si ce n'est vous informer de la réalité des choses? Ou vous laisser vous garer gratuitement... Peut être ne sont ils pas au courant eux-mêmes?
Je me suis toujours demandée ce qu'il y avait dans la tête d'un humain qui se présente à une élection...
Pendant ce temps, les médias nous bassinent avec la "claque" prise par la gauche, sur le plan national... Ca n'est pas la gauche qu'ont rejeté les électeurs. C'est un système en place.
La gauche n'existe plus. Pas plus que la droite. 
Les idées à elles seules ne peuvent pas lutter contre le rouleau compresseur néo-libéraliste. L'UMP l'a bien compris. Plutôt que d'adapter les finances a l'idéologie, ils adaptent l'idéologie à la finance... 
Ce que tout le monde semble oublier en regardant ces élections municipales - et le reste aussi d'ailleurs - par le petit bout de la lorgnette, c'est que ce système ne tient plus qu'à un fil... et comme tous les systèmes, l'histoire en témoigne, il finira par s'effondrer...
Je reste persuadée que si je pose la question dans la rue au hasard, "A quoi ça sert un maire?", très peu sauront me répondre... A quand un examen de conscience pour les électeurs? Et pour les candidats cela va sans dire...
Entre les municipales et le changement de gouvernement on n'en finit plus de vouloir nous faire croire que nos vies vont changer grâce à ce que l'Humain a fait de la politique... 
Alors dans l'actualité, entre les tentatives d'homicide (javascript:rte('article', '8477') et les braquages par internet, c'est la semaine du développement durable (javascript:rte('article', '8482') ). Dommage qu'on ait pas inventé cette notion pour l'esprit humain...
Si vous êtes tentés par une nouvelle philosophie de la vie, à base d'huiles essentielles, aller faire un tour par ici: javascript:rte('article', '8462')
Pour vous changer les idées vous pouvez toujours aller voir Skip and Die en concert à l'Aghja samedi (javascript:rte('article', '8382') ou encore aller boire un verre au Zing, un décor hors du temps avec un groupe tous les vendredis et tous les samedis suivez les programme par ici: https://www.facebook.com/lepetit.zing?fref=ts . Et si après tout ça vous avez une petite faim, vous pouvez toujours aller au Roi de Rome, ou Prescillia Mary Maisani expose ses oeuvres jusqu'au 15 avril.
Pour ceux qui n'ont pas envie de sortir, les vidéos de conférence de Jacques Salomé et Danièle Rapoport sont en ligne, par ici: http://video.cnfpt.fr/conferences-1/conference-pleniere-par-jacques-salome-5emes-rencontres-interprofessionnelles-de-lenfance-et-de-ladolescence. Et si vous voulez vous instruire sur la Révolution Française parce que mon article vous paraît trop futile comparé au vrai problème de ce monde, c'est par là: https://www.youtube.com/watch?v=hrghLyElSCY&feature=share
A prestu!



Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015


Les plus récentes