Corse Net Infos - Pure player corse

David Myard, nouveau directeur de cabinet du Préfet de Corse


Rédigé par le Jeudi 5 Juin 2014 à 23:52 | Modifié le Jeudi 5 Juin 2014 - 23:54


A l’occasion de la prise de fonction vendredi dernier de David Myard, directeur de cabinet du préfet de Corse, une rencontre avec la presse a été organisée ce jeudi matin en préfecture. Le nouveau directeur de cabinet du préfet de Corse est un jeune sous-préfet de 32 ans originaire de Lyon, qui occupait précédemment les mêmes fonctions auprès du préfet du Morbihan et qui succède à Rémi Bastille nommé à Matignon.


Photo Marilyne SANTI
Photo Marilyne SANTI
Il s'agit d'un second poste territorial de directeur de cabinet pour cet énarque issu de la promotion «Jean-Jacques Rousseau», 2010-2011 qui s'est  déplacé  en Serbie, en Martinique et à Berlin lors de ses stages.
Avant ses fonctions dans le Morbihan, David Myard a occupé en 2012 la fonction d'administrateur civil, chargé de mission auprès du préfet délégué général à l'Outre-mer, puis auprès du directeur général de la gendarmerie nationale.
Depuis 2003, l’obtention d’une licence de philosophie, d’une maîtrise d’histoire, d’un master en études internationale, d’une maîtrise en droit public et son passage à l’institut d’études politiques de Paris l’ont menés en 2010 à l’école nationale d’administration.

Les missions qui lui seront dévolues dans ses nouvelles fonctions seront les mêmed que son prédécesseur : la sécurité, c'est-à-dire l’ordre public au quotidien et les missions en relation avec les services de la police et de la gendarmerie nationale qui ne relèvent pas des attributions du coordinateur ; tout ce qui aura attrait aux thématiques liés à l’exceptionnel et l’impondérable, notamment les visites ministérielles. Ce sera le cas la semaine prochaine, le 12 juin, avec la première visite en Corse du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve.
David Myard sera aussi chargé de tout ce qui relève de la sécurité civile et des relations avec la sphère politique : relation avec les élus, préparation des élections pour l’aspect politique… La partie communication de ses fonctions intégrera le lien avec les médias.
 

Des premières expériences formatrices

Le nouveau directeur de cabinet qui ne connaissait la Corse que sous son aspect touristique, dit être désireux de connaître ses autres aspects. Plutôt généraliste dans l’âme et littéraire, il a eut,très vite, le désir de travailler pour la chose publique et la collectivité tout en s’intéressant aux relations internationales (Genève).
Dans sa première affectation, il dit avoir été marqué par le volet sécurité routière dans un département où le taux de mortalité par accident était très important à son arrivée. La gestion de crise naturelle dans le Morbihan où les pluies n’avaient pas été aussi importantes depuis 1950 reste aussi une expérience riche de solidarité et d’esprit d’équipe qui a été particulièrement marquante.
Dialogue, efficacité, ouverture, communication, faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait, assumer ses positions, dire oui ou non en expliquant pourquoi, éviter l’arbitraire  : telles sont les bases d’une relation et d’une communication que le nouveau sous-préfet veut engager avec la Corse et les Corses.
 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347