Corse Net Infos - Pure player corse

"Cullettivu Prubià Portu Vivu" : Réunion et pression maintenues


Rédigé par le Jeudi 5 Mars 2015 à 23:05 | Modifié le Lundi 9 Mars 2015 - 14:35


"Le Collectif « Prubià-Portu vivu », - soutenu par le Collectif Dumane da Fà- fortement ému et scandalisé par la disparition programmée de la liaison entre Prubià et la Sardaigne, a travaillé, sensibilisé l’opinion, mobilisé le Valincu-Sartè. L’inertie totale de l’office des Transports et de l’Etat semblait sceller le sort de cette voie de communication maritime, importante pour la cité et la micro-région" souligne dans un communiqué le collectif.


"Cullettivu Prubià Portu Vivu" : Réunion et pression maintenues
Puis, hier, le président de l’Office des Transports, maire de Proprianu, a annoncé triomphalement que la liaison serait maintenue et que toutes les voies seraient explorées,  ici et en Sardaigne, pour maintenir et fortifier ce lien.
Nous en prenons acte mais on ne peut s’empêcher de remarquer que son engagement, très tardif, sur cette cause, était motivé par la mobilisation en cours de la population. Dûment prévenu de cette suppression, il n’a pas agi et aujourd’hui, il ne veut pas être mis en accusation et mieux, il se pose en sauveur.
Pruprià n’est pas isolé et dissociable du sort de l’île ; l’interminable agonie de la SNCM, témoin de la carence de L’Etat mais aussi de l’insuffisante détermination des décideurs locaux, pénalise lourdement la Corse, compromet deux saisons estivales et laisse le problème, vital de la desserte maritime, en suspens.
La réunion du Vendredi 6 Mars 2015 à 18 heures A Machja - Route de Santa Lucia di Tallà  est naturellement maintenue . Seule la mobilisation populaire peut inscrire dans la durée  et étoffer les liaisons entre la Corse, la Sardaigne, l’Italie et, au-delà, dans la Méditerranée. Désormais, les forces vives de la micro-région et de la Corse entière d’ailleurs, entendent être associées, de manière institutionnelle, dans la recherche et la mise en application de toutes les solutions politiques et économiques insulaires. Nous y apporterons notre contribution dans la défense des seuls intérêts de la population corse

Henri Malosse pour une continuité territoriale européenne au service des îles

Alors que la pérennité de la ligne maritime reliant la Corse et la Sardaigne n'est pas garantie, Henri Malosse, président du Comité économique et social européen a appelé à la création d'un principe de continuité territoriale à l'échelle européenne. 
"Le prolongement de la ligne de fret Propriano-Porto Torres est une bonne nouvelle et je salue à ce titre la mobilisation des acteurs économiques corses et sardes qui a permis cette décision. 
Cependant, il ne s'agit que d'un premier pas car à ce stade, la ligne n'est pas pérennisée
" a déclaré 
Henri Malosse. "La mise à disposition de fonds dans le cadre du programme européen transfrontalier France Italie Maritime pourrait être un moyen de financement".

 

L'exemple de la liaison corso-sarde est un coup de projecteur sur la situation des îles périphériques et ultrapériphériques en Europe. Des progrès ont été faits pour relier les territoires insulaires au cœur économique de l'UE, mais les connexions entre les périphéries, elles, sont largement délaissées. "C'est pourquoi je demande à la Commission européenne de réfléchir à la création d'un principe de continuité territoriale européenne pour dynamiser ces connexions" (voir article : http://www.eesc.europa.eu/?i=portal.fr.take-part-president-blog.35010)
 

La continuité territoriale est l'affaire des Etats membres qui conçoivent ce principe uniquement comme un moyen de relier leurs périphéries à leur centre étatique, alors que la logique d'intégration européenne voudrait que ces territoires s'intègrent pleinement dans leur environnement géographique immédiat. "Les régions périphériques ratent ainsi leur intégration régionale européenne et par là, un saut qualitatif en termes de développement et d'échanges économiques. Cette réalité est en pleine contradiction avec l'esprit de l'intégration européenne, l'objectif de cohésion territoriale et d'achèvement du marché unique" a conclu Henri Malosse.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85328 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40806 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346