Corse Net Infos - Pure player corse

« Cryocorpus » : Le froid bienfaiteur s’installe à Bastia


Rédigé par Michela Vanti le Dimanche 5 Février 2017 à 21:19 | Modifié le Dimanche 5 Février 2017 - 21:49


Long­temps dédiée à la récu­pé­ra­tion des spor­tifs, la cryo­thé­ra­pie est depuis quelques temps en pleine expan­sion. De plus en plus de professionnels de la santé font le pari de développer le soin par le froid. Au Polygone de Bastia, Nicolas Zammataro a ouvert le tout nouveau «Cryocorpus», centre de cryothérapie qui propose au grand public des cures de bien-être et de traitement de la douleur. Trois minutes en maillot de bain dans une cabine où souffle un froid polaire…


« Cryocorpus » : Le froid bienfaiteur s’installe à Bastia
Le soin par le froid a toujours existé. On en connaît les vertus notamment pour soulager les douleurs musculaires ou pour atténuer un hématome en y posant une poche de glace.  
Le principe de la cryothérapie est un peu le même et consiste à plonger pendant quelques minutes le corps entier à -130 degré pour induire un choc thermique sur l'organisme et obtenir un effet analgésique et anti-inflammatoire.    
Le principe de chambre à air froid a été développé en Allemagne, avant de s'exporter en France et de séduire tout d'abord les sportifs de haut niveau. D'ailleurs, la première structure de ce type a été installée à l'Insep - l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance - à Paris.

Depuis quelque mois même à Bastia on peut tenter l’expérience de la cryothérapie pour le soin et le bien être au centre Cryocorpus que, situé au Polygone, propose la dernière évolution en date : la chambre « corps entier électrique ». Il n’y en a pour l’heure qu’une quinzaine en France. La première à Bastia qui a ouvert à l’initiative de Nicolas Zammataro, infirmier professionnel, pour lequel cette machine high-tech a représenté un investissement important qui a été soutenu par l’ADEC.  
De la rhuma­to­lo­gie à la cosmé­tique, de la derma­to­lo­gie à la neuro­lo­gie, la cryo­thé­ra­pie soulage, soigne et aide à préve­nir une multi­tude de symp­tômes.
Le fonctionnement est simple, un passage de 30 secondes dans un sas à -60° C puis trois minutes dans une autre pièce à -110°/130°C. Le tout en maillot de bain, avec un bonnet, des gants, de longues chaussettes et un masque sur le visage. Cette exposition entraîne un choc thermique qui favorise la sécrétion de certaines hormones. Ces phénomènes physiologiques, permettent de soulager les douleurs (articulaires, musculaires et tendineuses) liées à certaines maladies (spondylarthrite ankylosante, arthrose, sclérose en plaques, psoriasis ou encore eczéma).

500/800 kcals brûlées en trois minutes

"La cryo n’est pas une technique d'amincissement  – précise Nicolas Zamattaro – néanmoins  l'organisme dans la chambre consomme plus d'énergie, la circulation sanguine devient plus fluide et les muscles plus toniques. Le corps se met à produire de la chaleur en puisant dans ses ressources énergétiques et peut brûler entre les 500 et les 800 kcals par session de trois minutes ce qui permet, combinée à une bonne hygiène de viede maigrir plus facilement."  


Sans risques si on n'a pas de contre-indication médicale
Lors d'une séance de cryothérapie, il n'y a pas de risques à proprement parler. Le corps humain peut en effet supporter pendant quelques minutes des températures froides extrêmes, à la condition que l'air soit froid, sec et sans mouvement. La peau doit donc être sèche et les parties sensibles du corps protégées. Le patient ne doit pas présenter de contre-indications médicales.
Avant de tester une séance de cryothérapie le praticien s’assurera que l'on ne présente aucun antécédent cardiaque.  
Et après... prêts pour trois minutes de froid bienfaiteur !



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87893 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44614 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38894 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 377