Corse Net Infos - Pure player corse

Crash d'Urtaca : L'enquête se poursuit


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 13 Juillet 2014 à 18:00 | Modifié le Dimanche 13 Juillet 2014 - 19:39


Au lendemain du crash de l'avion de tourisme sur les hauteurs de la commune d'Urtaca en Haute-Corse, qui a fait 3 victimes, les enquêteurs étaient à nouveau sur place ce dimanche pour poursuivre leurs investigations et tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer.


Crash d'Urtaca : L'enquête se poursuit

Les identités des trois victimes du crash de l'avion de tourisme à Urtaca ont été officialisée. Le pilote de l'avion était  Willy De Graeve, âgé de 63 ans, chef d'entreprise domicilié à a Zoerse, commune néerlandophone de Belgique, située en région flamande, dans la province d'Anvers.
Il était accompagné de Roy Julder dont on a aucune précision ni sur l'âge, ni sur la nationalité et enfin  Svetla Kochova, née le 28 décembre 1975. Là aussi la nationalité n'a pas été communiquée.
On l'a dit, les enquêteurs de la gendarmerie vont tenter de déterminer ce qui a bien pu se passer pour que le Pipper Arrow 28 immatriculé  N717ND, qui avait décollé vers 12h45 de l'aéroport de Calvi-Sainte Catherine à destination de Rome ait subitement disparu des écrans radar des contrôleurs aériens quelques minutes plus tard… 
L'orage grondait à ce moment là et la masse nuageuse était importante, mais cela n'explique pas tout.

La thèse de l'erreur de pilotage semble, selon les premiers éléments de l'enquête, être la cause principale de ce crash. Ce qui est certain aussi, c'est que l'avion n'était plus sur sa bonne trajectoire et à une mauvaise altitude.
La position de l'appareil laisse, aussi, à penser que le pilote qui a vu qu'il ne passerait pas la crête rocheuse a tenté de l'éviter, mais en vain.
Les corps des victimes ont été déposés à la morgue du centre hospitalier de Bastia, en attendant leurs transferts dans leurs pays respectifs.
A souligner dans ce tragique accident aérien la parfaite coordination des secours et ce dès le déclenchement du plan Sater à la  préfecture de la Haute-Corse : pompiers du SDIS de Haute-Corse avec mobilisation de l'ensemble des moyens des centres de secours de la microrégion, Groupement Balagne des pompiers, gendarmes aériens et terrestres, gendarmes de secours en montagne, montagnards du PGHM, hélicoptères et tout autres moyens  




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41492 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33694 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37