Corse Net Infos - Pure player corse

Cozzano : Une convention "Enfance et Jeunesse" entre la MSA, la CAF et la commune


Rédigé par le Dimanche 21 Décembre 2014 à 20:36 | Modifié le Dimanche 21 Décembre 2014 - 21:17


La MSA et la CAF de Cors- du-sud ont signé vendredi après-midi dans les bureaux de la Caisse d’allocations familiales d’Ajaccio une convention contrat d’objectifs et de cofinancement avec la mairie de Cozzano. Ce partenariat qui relève d’un contrat « Enfance et Jeunesse », contribuera au développement de la micro crèche de la commune ouverte depuis le 3 novembre dernier. Le maire de Cozzano Jean-Jacques Ciccolini continue par cette action de développer sa politique en faveur de l’accueil des jeunes enfants.


Cozzano : Une convention "Enfance et Jeunesse" entre la MSA, la CAF et la commune
La gestion de la structure « Bula Buledda » de Cozzano a été déléguée à l’association « Chjiar’di Luna » présidée par Marie-Paule Pantalacci. Concernée par l’accueil de la petite enfance, elle dispose d'une capacité d'accueil de 10 places, et s'adresse à des enfants âgés de 10 semaines à 4 ans.
Elle sera gérée par une coordinatrice qui interviendra huit heures par semaine. Actuellement une dizaine de famille (12 enfants) originaires de la microrégion (Zicavo, Ciamanacce, Corrano, Palneca, Zevaco.) fréquente la crèche.
En 2015 il est prévu d’intégrer trois enfants de plus soir 13 familles.
Le coût de l’aménagement des locaux de la structure s’est élevé à 235 483 euros et a fait l’objet d’un financement de la Caf de 102 000 euros dans le cadre du plan crèche pluriannuel d’investissement (PCPI), soit 43,32% du coût total de l’opération.
Le contrat « enfance et jeunesse » permet de soutenir le développement de l’offre de service d’accueil en direction des enfants et des jeunes. Ses objectifs sont de favoriser le développement, d’améliorer l’offre d’accueil sur différents critères et de contribuer ainsi au développement de l’enfant, du jeune et de leur intégration dans la société par des actions favorisant l’apprentissage de la vie social et la responsabilisation pour les plus grands.

La MSA s’engage

Pour la Mutualité sociale agricole de la Corse, l’accompagnement de projets répondant aux besoins des familles en matière de garde d’enfants dans les zones rurales et dépourvues de tout mode de garde, est fondamental. C’est bien le premier engagement du plan d’action sanitaire et social 2013-2017 qu’elle a mis en place. Il constitue la feuille de route des priorités et grands axes d’actions correspondant aux besoins de la population agricole. Il s’articule autour de 4 grands engagements :
-Les actions envers a famille et les enfants
-Les actions contre les difficultés socio-économiques
-Les actions envers les personnes âgées
-Les actions d’animation du territoire rural.
Partant du constat d’un nombre important de famille monoparentale en Corse (18% contre 13% sur le continent), d’un faible taux de couverture d’accueil du jeune enfant en dessous du seuil de 46% (15.6% en Corse du sud et 12.9% en Haute-Corse) et de l’évolution constante du nombre d’enfants âgés de 0 à 3 ans (estimé à 330 en 2011 contre 314 en 2015), le contrat Enfance et Jeunesse s’inscrit pleinement dans la volonté de la MSA de Corse de développer son offre d’accueil pour la petite enfance.
Initialement, après la rencontre des assistantes sociales MSA avec le maire de Cozzano, la MSA de Corse a été associée au diagnostic réalisé sur la commune, aux côtés de la CAF de Corse du sud.
La participation des organismes sociaux, donne lieu au versement d’une prestation de service dont l’objectif est de rembourser la commune d’une partie des frais engagés pour la réalisation de ce projet.
Ce financement intervient au prorata du nombre de ressortissants des deux régimes, soit, pour Cozzano : 72% régime général et 18% régime agricole.
En 2014, le budget alloué au contrat enfant jeunesse représentait 15% du budget ASS (actions sanitaires et sociales) de la MSA. Ce chiffre augmente de manière significative d’années en années car il n’était que de 12% en 2012. En 2012, ce même type de contrat avait été signé avec la commune de Levie et avait permis également à l’ouverture d’une micro crèche.

Une politique familiale et sociale efficace pour la CAF

Alors que 80% des femmes en âge de travailler exercent une activité professionnelle et doivent concilier vie familiale et vie professionnelle, les familles ont des besoins croissants en matière d’accueil pour la petite enfance et les jeunes. Poursuivre le développement de l’offre d’accueil figure donc au rang des priorités pour la Branche Famille et l’ensemble des acteurs du champ social.
Une des trois ambitions de la convention d’objectif et de gestion (COG) 2013/2017 signée entre la CNAF et l’Etat consiste à développer un vaste programme de service aux familles, concernant notamment l’accueil des jeunes enfants.
En dépit d’un contexte budgétaire difficile, les familles bénéficieront tout au long de la COG d’un effort exceptionnel avec une progression moyenne des crédits du front national d’action sociale (FNAS) de 7,5%/an. Le budget du FNAS passera de 4,91 milliards d’euros en 2013 à 6,68 milliard en 2017, soit une hausse de 36% avec un fort investissement financier en faveur de l’enfance.
Cet investissement soutiendra une politique familiale et sociale efficace et adaptée aux besoins des familles. Il permettra de financer sur la durée de la COG : 100 000 solutions d'’accueil collectif pour les jeunes enfants, 100 000 places en accueil individuelle et 75 000 places en école maternelle.
L’offre en accueil collectif financée par la Caf de Corse du Sud a représenté  862 places en 2013 et 922 places en 2014. A l’horizon 2017 le département de la Corse du Sud comptera 1054 places d’accueil collectif.

Etaient présents

Pierrick Darcel, sous-directeur de la MSA de Corse
Jules pierre Leca, président de la commission de Protection d’actions sanitaires et sociales MSA
Jacques De Peretti, directeur de la CAF de Corse du Sud
Paul Celeri, directeur-adjoint de la CAF de Corse du Sud
Renaud Mazin, président de la Caf de Corse-du-Sud
Jean-Jacques Ciccolini, maire de la commune de Cozzano
 




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85338 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40809 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346