Corse Net Infos - Pure player corse

Cozzano : Une chaufferie automatique bois énergie pour les bâtiments communaux


Rédigé par le Mercredi 29 Avril 2015 à 21:19 | Modifié le Mercredi 29 Avril 2015 - 22:58


La chaudière biomasse et la micro-crèche de Cozzano ont été inaugurées, mercredi, par Jean-Jacques Ciccolini, le maire de la commune, en présence de nombreuses personnalités. La municipalité, désireuse d’investir dans des sources d’énergie propres et renouvelables, a bénéficié pour ce faire des financements de l’ADEME, de la Collectivité territoriale de Corse dans le cadre du PRODEME (Programme Corse Développement des Energies Renouvelables et de la Maîtrise de l’Energie) et du Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre du Programme Opérationnel 2007/2013.


Cozzano : Une chaufferie automatique bois énergie pour les bâtiments communaux
Face à la problématique d’approvisionnement énergétique de la Corse, de préservation de l’environnement et de développement local, les acteurs de l’énergie mettent en œuvre des politiques de développement des énergies renouvelables dans  la perspective d’un développement durable dont les enjeux prioritaires sont la maîtrise les consommations énergétiques globales, le remplacement des énergies fossiles par des énergies renouvelables et la réduction de l’impact des transports. Une politique à laquelle la commune de Cozzano a répondu favorablement.
Les énergies renouvelables, respectueuses de l’environnement, ont également des arguments sur l’impact social : le bois énergie est 4 fois plus créateur d’activités que les énergies conventionnelles et permet de nouveaux débouchés pour l’exploitation et l’entretien des forêts de l’intérieur du territoire Corse. 

Le projet de Cozzano

Le projet de la commune de Cozzano s’inscrit dans l’appel à projet de 2012 « 25 chaudières bois » dont il a été lauréat. C’est le premier porté par une commune, qui plus est, est dans le rural où les besoins de chaleur et ressource forestière coexistent.
Cette chaudière d’une puissance de 100 kW  chauffera 1 200 m² dont la mairie, la crèche, les écoles et la poste et permettra d’économiser l’équivalent 170 tonnes de CO2, ce qui correspond à 51 000 litres de fioul par an. Dans un premier temps, la fourniture des plaquettes sera assurée par la SAEML Corse Bois Energie (dont l’actionnaire majoritaire est la région), en attendant que la commune utilise sa ressource forestière. Une consommation d’environ 55 tonnes de copeaux de bois à 20 % d’humidité, soit un volume de 185 m3. Sur la période de chauffage (6 mois) cela représente une consommation de 31 m3 par mois ou 8 m3 par semaine. Un silo de 24 m3 assure une autonomie d’une vingtaine de jours en moyenne. L’utilisation de ces 185 m3 de copeaux évite chaque année l’émission de 168 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

Fonctionnement et éléments financiers

La création de cette chaufferie centrale destinée à la production d’eau chaude permettra d’assurer le chauffage d’un ensemble de bâtiments communaux regroupés autour de la Mairie. Elle est équipée d’un silo de stockage de copeaux de bois qui alimente une chaudière automatique.
Le coût de l’investissement se monte à  124 330 € (chaudière bois et raccordements hydrauliques : 82 500 € HT, Structure et gros œuvre : 41 800 € HT) avec des subventions de la CTC-ADEME (45 730€) et du FEDER (45 731€).
La production annuelle sera de 220 000 kWh (en substitution d’électricité) pour 55 tonnes de copeaux de bois consommés. 51 tonnes équivalent pétrole et 168 tonnes équivalent CO2 seront évitées par année. Les coûts d’exploitation du projet (bois énergie) se monteront à 9 000 TTC/an au lieu 20 000 € TTC/an en référence électricité.
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85278 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345