Corse Net Infos - Pure player corse

Coups de feu contre la gendarmerie de Pietrosella : 18 et 8 mois de prison ferme pour le tireur et son complice


le Lundi 15 Septembre 2014 à 20:40 | Modifié le Lundi 15 Septembre 2014 - 21:13


Ce sont les peines qui ont été infligées à Franck Tezekdjian et à son complice Kévin Lecam lundi par le tribunal correctionnel d’Ajaccio. Le Procureur de la République avait requis 4 ans de prison pour le tireur et 3 ans pour son complice qui conduisait le véhicule. Les deux jeunes hommes de 23 ans et 19 ans, poursuivis pour avoir fait feu le 8 septembre dernier sur la façade de la gendarmerie de Pietrosella et qui avaient reconnu les faits leur de la garde à vue, ont été placés en détention à la maison d’arrêt d’Ajaccio.


(Photo d'illustration : Yannis-Christophe Garcia)
(Photo d'illustration : Yannis-Christophe Garcia)
Ce sont des peines bien inférieures à celles requises au cours de l’audience par le procureur de la République d’Ajaccio (4 ans de prison pour le tireur Franck Tezekdjian et 3 ans pour son complice Kévin Lecam) qui ont été prononcées lundi après-midi à l’encontre des deux jeunes hommes par le tribunal correctionnel d’Ajaccio.

18 mois de prison ferme pour le tireur, 8 mois de prison ferme pour son complice
Jugés dans le cadre de la comparution immédiate (les deux prévenus ayant spontanément reconnu au cours de leur garde à vue l’ensemble des faits qui leur étaient reprochés), le tireur Franck Tezekdjian, 23 ans, a écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme. Son complice, Kévin Lecam, 19 ans, s’est vu infliger une peine de 8 mois de prison ferme.
Les deux jeunes hommes ont été placés en détention à la maison d’arrêt d’Ajaccio.

Un « montage de sega qui a mal tourné » sur fond d’une consommation excessive d’alcool
Des peines qui ont été jugées « acceptables » par les trois avocats de la défense, qui ont tour à tour plaidé « l’immaturité » de leurs deux clients.
Lesquels ont exprimé le regret « d’avoir commis une grosse bêtise », au cours d’un « montage de sega qui a mal tourné » dixit l’un des prévenus.
Le tout sur fond d’une consommation d’alcool excessive le soir des faits.

Une peine appropriée pour méditer sur les conséquences d’un tel geste
Poursuivis pour « dégradation par moyen dangereux » et « infraction à la législation sur les armes », les deux individus encouraient jusqu’à 10 ans de réclusion.
Le tribunal a sans nul doute tenu compte de leur jeune âge en leur infligeant une peine adaptée, laquelle (espérons le !) leur permettra de méditer sur les conséquences de leurs actes sans toutefois compromettre leurs perspectives d’avenir.
Yannis-Christophe GARCIA




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41493 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33695 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37