Corse Net Infos - Pure player corse

Coti-Chiavari : Trois permis de construire annulés !


Rédigé par le Mardi 26 Novembre 2013 à 19:07 | Modifié le Mardi 26 Novembre 2013 - 19:26


Les requêtes de U Levante et le Garde ont été entendues, mardi, par le tribunal administratif de Bastia qui a annulé trois permis de construire délivrés sur la commune de Coti-Chiavari par l'ancien préfet de Corse Stéphane Bouillon. Les termes du jugement du tribunal.


Coti-Chiavari : Trois permis de construire annulés !
Par ses jugements n°1200339, 1200363 et 1200364, du 26 novembre 2013, le tribunal administratif de Bastia a annulé les arrêtés en date du 3 mars 2011par lesquels le préfet de la Corse-du-Sud a délivré à M. Julien Peretti trois permis de construire en vue de la réhabilitation de 8 ruines au total, en bâtiments d'accueil polyvalent ou 'hébergement touristique, dans la commune de Coti-Chiavari.
Le tribunal a considéré que les requêtes présentées par les associations U Levante et Garde n'étaient pas tardives, dès lors qu'il ressort des pièces produites par les parties aux litiges que les panneaux d'affichage des permis de construire n'étaient pas visibles depuis la voie habituelle de passage par les tiers et pendant une période continue de deux mois.
Les requêtes étant recevables, le tribunal a estimé que les permis de construire ont été délivrés au terme d'une procédure irrégulière, la commission départementale d'accessibilité n'ayant pas été en mesure de faire connaître son avis sur les projets de construction, avant l'édiction des arrêtés litigieux.
Le tribunal a également considéré que compte tenu de leur état de ruine, les travaux envisagés ne concernent pas l'aménagement de constructions existantes mais l'édification de constructions nouvelles. Dans ces conditions, ces travaux sont soumis aux dispositions d'urbanisme qui n'autorisent les extensions d'urbanisation qu'en continuité d'un centre urbain existant ou dans un hameau nouveau intégré à l'environnement. Par leur localisation dans un vaste ensemble composé seulement de quelques constructions éparses et par leur organisation spatiale, ces projets de constructions ne respectent pas ces dispositions d'urbanisme. Par ces motifs, le tribunal a décidé d'annuler les trois permis de construire en litige.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 13:13 SCB : Victoire impérative contre Metz !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85510 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40938 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348