Corse Net Infos - Pure player corse

Corte : La jeunesse nationaliste s'engage aussi dans l'union


le Jeudi 10 Décembre 2015 à 19:38 | Modifié le Vendredi 11 Décembre 2015 - 01:19


Après l'annonce de Femu a Corsica et Corsica Libera de faire liste commune pour le second tour des élections, la jeunesse nationaliste s'est réunie jeudi à Corte. Avec la volonté de montrer que leur engagement politique, comme celui de leurs aînés, leur permettait de dépasser leurs différents et leurs antagonismes pour affronter et vaincre le "système en place".


Corte : La jeunesse nationaliste s'engage aussi dans l'union
"Simu tutti quì per mustrà a i cunservatori, à i pessimisti, è à l'inseme di u populu chè no simu capace di travaglià inseme per l'avvene di u nostru populu."(*)
Ils sont donc cinq à la tribune,  tous de jeunes militants appartenant aux trois syndicats étudiants et aux partis nationalistes en lice dimanche prochain. Et, devant une salle comble, ils ont tenu un discours d'ouverture appelant à voter pour la liste "Pè a Corsica" conduite par Gilles Simeoni. 
Ils ont rappelé les mesures depuis longtemps portées par les nationalistes de tous bords et précédemment votées à l'unanimité par l'Assemblée de Corse, telles que l'amnistie des prisonniers politiques, le statut de résident, le statut fiscal ou encore la coofficialité. Ils ont affirmé qu'ils continueraient à se mobiliser pour obtenir "leur application, et celle de la démocratie".  Comme les candidats nationalistes l'ont fait dans leurs programmes de campagne, les jeunes syndicalistes ont eux aussi proclamé leur volonté de mettre fin au système claniste en place qui, affirment-ils, "conduit notre pays à la ruine et notre jeunesse à l'asservissement".

Appelant à ne pas devenir "de simples esclaves", leur discours invite donc le peuple corse à "prendre en main son destin dimanche par l'intermédiaire des votes." Ces cinq jeunes sont les porte-paroles d' un collectif ouvert et pour l'instant non-officiel. Les trois syndicats étudiants étaient donc réunis pour l'occasion, derrière un objectif commun. Jean-André Marchiani, Francescu Luciani et Matteu Di Meglio représentent donc respectivement la Ghjuventù Indipendentista, la Ghjuventù Paolina et la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa. À leurs côtés, François-Albert Bernardi représentait les jeunes de Femu a Corsica, et Lisandru Massoni ceux de Corsica Libera.

"Aujourd'hui nous pensons ensemble, et demain, nous travaillerons tous ensemble pour l'avenir de notre pays. C'est comme cela que nous serons réellement libres". C'est ainsi que les jeunes orateurs ont conclu leur message. Un message unitaire qui, comme chez leurs aînés, semble vouloir tourner une page de l'Histoire, celle de la division des nationalistes et indépendantistes.
(*) "Nous sommes tous ici pour montrer aux conservateurs, aux pessimistes et à l'ensemble du peuple corse que nous sommes capables de travailler ensemble pour l'avenir de notre peuple."


Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015


Les plus récentes
Territoriales 2015
Manon Perelli | 13/12/2015 | 4064 vues
00000  (0 vote)
Territoriales 2015
Philippe Jammes | 13/12/2015 | 3754 vues
00000  (0 vote)
Territoriales 2015
Manon Perelli | 18/12/2015 | 3389 vues
00000  (0 vote)
1 sur 12