Corse Net Infos - Pure player corse

Corte : Comment transformer les déchets en richesse ? C'est un peu l'idée du projet européen SCOW


le Mercredi 13 Mai 2015 à 02:59 | Modifié le Mercredi 13 Mai 2015 - 08:21


Dans les pays méditerranéens, le tourisme est souvent la principale activité économique , mais elle génère aussi de nombreux déchets dont le traitement reste à la charge de ces territoires. Par ailleurs, cette partie du globe présente un appauvrissement des sols. C'est à partir de ces deux constats que le projet européen SCOW (Selective Collection of the Organic Waste) a vu le jour. Le but est de récupérer les bio-déchets générés par l'activité touristique pour produire du compost qui permettra d'amender les sols.


Corte : Comment transformer les déchets en richesse ? C'est un peu l'idée du projet européen SCOW
Mais il n'y a pas que le tourisme car nous sommes nous-mêmes de gros producteurs de déchets. Il faut donc des équipements adaptés. C'est un projet-pilote qui est lancé avec  l'inauguration d'une plateforme de compostage au quai de transfert de Corte en présence du maire de la ville, Tony Sindali, de François Tatti le président du SYVADEC, de Xavier Poli, président de la Communauté de Communes du Centre Corse et des partenaires signataires de la charte d'engagements.


En effet, les gros producteurs de bio-déchets de la région, comme l'université, les écoles, les centres hospitaliers, etc, font partie de ce territoire pilote où le SYVADEC tente  l'expérience d'une transformation de 100 tonnes de bio-déchets par an. Le compost ainsi créé sera ensuite redistribué gratuitement.
Dans un deuxième temps, l'idée est aussi lancée de distribuer des composteurs plus petits à disposer directement au sein des structures productrices de bio-déchets.

C'est un projet financé à 90% par l'Europe, qui permet au SYVADEC d'offrir le traitement des bio-déchets aux partenaires ainsi que le fruit du compostage.
Ce projet européen et méditerranéen a été lancé en Espagne, il concerne aussi l'Italie, Malte, Israël et la Palestine. En France, seule la Corse s'y est associée, l'objectif est d'arriver à diminuer de moitié la part de bio-déchets dans les ordures ménagères en le transformant en compost de haute qualité.
Ce dispositif permettra donc aussi de réduire la part de déchets destinée à l'enfouissement et qui est d'environ 70 % actuellement ce qui représente un problème majeur notamment en haute corse puisque la décharge de Tallone est saturée et qu'il est très difficile de trouver de nouveaux sites.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349