Corse Net Infos - Pure player corse

Corsica Made, un nouveau label d’excellence pour la Corse


Rédigé par le Samedi 23 Mai 2015 à 00:59 | Modifié le Mardi 16 Février 2016 - 15:44


A l’occasion d’une conférence de presse donnée jeudi matin dans les locaux de la CTC, l’ATC et l’ADEC ont officiellement présenté Corsica Made. Une marque territoriale créée pour être un véritable outil au service du territoire


Corsica Made, un nouveau label d’excellence pour la Corse
Identifier. Protéger. Promouvoir. Trois mots qui résument la philosophie de Corsica Made, nouvelle marque territoriale créée à l’initiative de la Collectivité Territoriale, et présentée officiellement jeudi, par la présidente de l’Agence Touristique de la Corse, Vanina Pieri, et le président de l’ADEC, Jean Zuccarelli.
 
Une marque, nouveau label d’excellence pour la Corse, qui en tant que véritable outil au service des intérêts insulaires, vise à défendre des produits et à promouvoir le territoire.  « Corsica Made va assurer à la fois la protection des produits de qualité, mais aussi leur valorisation au travers l’activité économique et touristique », explique ainsi Vanina Pieri, « L’intérêt, c’est la reconnaissance de tout le travail qui est fait par ces gens qui souhaitent avant tout produire de la qualité et de l’excellence, et de ne pas être noyés dans un marché où on retrouve à la fois de l’artisanat, mais aussi de l’industriel qui vient d’on ne sait où ».
 
La marque, qui se veut fédérer des créations locales, contribuera en effet à promouvoir des produits issus du savoir faire insulaire, reflets des valeurs et l’âme de la Corse. «  Corsica Made est destinée à être partagée par tous ceux qui se réfèrent à la Corse  », précise quant à lui Jean Zuccarelli, « Elle renforcera l’image et la notoriété de tous ceux qui l’utilisent, et participera également au renforcement de la fierté d’appartenance, à la mobilisation et à la fédération de ses acteurs les plus entreprenants ».
 
Une meilleure identification des produits issus du savoir faire insulaire
 
Véritable marqueur de l’identité corse, elle devrait contribuer à une meilleure identification des produits corses pour le consommateur, et, donc, à une meilleure protection de ces derniers. « L’avantage pour ceux qui font partie de Corsica Made c’est d’être estampillé, d’avoir une marque à leur service, au service de l’identité et de l’excellence, mais aussi peut être l’ouverture de marchés, l’apport de nouvelles clientèles pour à un moment donné avoir du flux et promouvoir et vendre leurs produits », rajoute la présidente de l’ATC, précisant que des marchés nationaux mais aussi internationaux pourraient s’ouvrir aux producteurs.
 
Le Comité de marque sera installé le 5 juin prochain. Co-présidé par les présidents des deux agences, il débutera le travail avec les premières filières identifiées pour faire partie de Corsica Made, et décidera notamment des attributions de la marque. Un précieux sésame qui ne se décrochera pas par hasard comme le souligne Vanina Pieri : « Corsica Made c’est plus qu’une marque c’est une philosophie, une manière d’être, de vivre » .
En somme, si pour être estampillé de la marque il faudra être « Corsica Made » avant tout, son attribution sera basée sur un triptyque : les entreprises voulant bénéficier de l’estampillage Corsica Made devront refléter l’identité, ses pratiques sociales et environnementales, mais aussi avoir un lien avec la langue corse.
 
Une opportunité pour les producteurs insulaires
 
Une fois l’estampillage accordé, les titulaires du label Corsica Made se verront donc gagner en lisibilité et en visibilité. Une meilleure identification qui pourrait leur valoir de multiplier leur clientèle. Nombre de touristes cherchent en effet ces dernières années à renouer avec l'authenticité et l'aspect humain dans leur séjour, valeurs chères aux producteurs insulaires. « Corsica Made est une opportunité pour protéger et accompagner différemment nos entreprises dans un contexte plus que difficile », assure ainsi la présidente de l’ATC.
La marque en contribuant à l’enrichissement et à la diversification de l’image de la Corse, devait aussi renforcer son attractivité. 
 
11 filières identifiées pour le moment
 
Confiserie, Chocolaterie-Biscuiterie, Hôtellerie et hôtellerie de plein air, Activités physiques de nature, Guides interprètes, Offices et syndicats d’initiative, Industries nautiques, Coutellerie, Activités cosmétiques, Plantes « Grana Corsa », et Zones d’Activités, seront les 11 premières filières à pouvoir bénéficier de la marque Corsica Made.
Elle devrait être par la suite étendue aux filières qui en feront la demande.

Manon PERELLI




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4066 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3594 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10