Corse Net Infos - Pure player corse

Corse-du-Sud : Le projet EXCELLO décrié par les syndicats de la Banque Postale


Rédigé par le Mercredi 7 Octobre 2015 à 19:14 | Modifié le Mercredi 7 Octobre 2015 - 23:34


Mercredi les syndicats STC, CGT et CFDT de La Poste ont tenu une conférence de presse à Ajaccio à laquelle s’était joint le personnel du centre financier de la poste à Ajaccio. A l’ordre du jour le projet "EXCELLO" restructurant tous les services des centres financiers, que la banque postale a décidé de mettre en place au plan national. Celui-ci passera par plus de mutualisation, la délocalisation sur le continent de quatre services rendus, la suppression de 53 emplois ont affirmé les trois syndicats.


Un service de proximité menacé? Photo BP/DR
Un service de proximité menacé? Photo BP/DR
Des conséquences néfastes pour l’usager, qui ne trouvera plus le service de proximité qu’offrait la banque postale jusqu’à aujourd’hui, et les relations privilégiées et humaines souvent en situation de précarité financière. Le transfert sur le continent des activités du Risque Impayés, de la Tutelle, des réclamations, des successions et du traitement des chèques des deux départements, pénaliserait la population résidant en Corse, ainsi que certains professionnels. Le Centre Financier d'Ajaccio ne conservera qu'un service de gestion administrative (Middle office).
« Le maintien du service public bancaire de proximité en Corse répond aux exigences de l’intérêt général, et nous voulons le maintenir. L’appel d’une personne à découvert sera systématiquement transféré à Orleans, Lille, Toulouse Montpellier ou Marseille d’où sera traité son dossier.
Nous sommes devant un mur, aucune négociation ne semble possible. Nous avons envoyé un projet alternatif appelé à développer les services concernant la vente et le commercial, mais jusqu’à ce jour la direction n’a donné aucune suite. A terme c’est la mort du centre financier, nous allons faire appel à nos politiques et déposer un préavis de grève. »

Les précisions de la Banque Postale
Dans l’après-midi la Banque Postale apportait quelques précisions dans un communiqué :
L’effet du numérique qui révolutionne les usages et fait évoluer nos outils de production (informatique et paiement), rend également nécessaire la transformation des tâches opérationnelles de tous les Centres financiers. Il s’agit de garantir l'efficacité d’une prise en charge du client telle qu’il l’attend aujourd’hui : relation en face à face ou par téléphone avec les bureaux de poste, relation à distance avec Internet, internet mobile, les Centres financiers ou La Banque Postale Chez Soi... au sein des Centres financiers.
Le Centre Financier d’Ajaccio a su montrer depuis des années sa capacité à prendre en charge et gérer avec succès des activités pour le compte d’autres régions sur le continent, comme par exemple les dossiers de successions.
Aujourd’hui cette confiance lui est renouvelée par La Banque Postale puisque c’est au Centre Financier d’Ajaccio que seront confiée l’organisation et la gestion du surendettement pour toute la France métropolitaine, ce qui est important pour l’avenir de nos emplois dans l’île, garantissant ainsi la pérennité des emplois sur le Centre.
 
A côté de ce projet à vocation nationale, toute l’activité usuelle bancaire de Corse est maintenue au Centre d’Ajaccio :
- l’accueil téléphonique et toutes les demandes courantes, notamment les demandes de découvert et de hausse de plafond des cartes hors dérogation,
- les ouvertures de comptes et la gestion administrative des comptes
- la souscription et la vente de tous les produits et services proposés à distance par La Banque
- sont maintenus également dans le centre, l’ensemble des services supports pour un bon fonctionnement au quotidien (service RH, Organisation et Qualité, Communication, Informatique / Logistique, Contrôle réglementaire)
 
Toutes ces missions garantissent les emplois du Centre et des recrutements futurs seront nécessaires pour remplacer les prochains départs à la retraite. Le projet Excello à Ajaccio n’est pas un projet de reprise d’emploi mais bien de transition professionnelle.
L’objectif vise à une professionnalisation renforcée pour une qualité de service accrue et modernisée ; Le déploiement sera progressif et accompagné d’un dialogue social permanent.
Un accompagnement spécifique pour chaque collaborateur devant changer d’activité, avec notamment un important dispositif de formation, est prévu. 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:57 Appietu a fêté la Sant’Andria

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85481 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40915 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347