Corse Net Infos - Pure player corse

Correspondance par la photographie entre scolaires d'Afrique du Sud et de Calenzana avec "An Eye for an Eye"


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 26 Septembre 2016 à 21:14 | Modifié le Vendredi 30 Septembre 2016 - 22:05


Grâce à l'association "An eye for an eye" des enfants de l’école primaire Rebonwe à Ivory Park, en Afrique du Sud et l’école élémentaire publique de Calenzana en Corse communiquent et échangent depuis 2014 à travers la photographie. Marraine de l'association, la photographe bastiaise Océane Baldocchi s'est déplacée à Calenzana pour animer un stage avec un nouveau groupe d'enfants qu'elle accompagnera tout au long de son projet de correspondance


Correspondance par la photographie entre scolaires d'Afrique du Sud et de Calenzana avec "An Eye for an Eye"

Quoi de mieux que la photographie pour permettre à des enfants  du monde entier d'échanger, sans se voir, sans se rencontrer alors qu'ils ont tant de choses à se raconter?
Une question à laquelle l'association "An eye for an eye" a répondu en créant des correspondances photographiques de long terme entre des groupes d'enfants à travers le monde.
La photographie c'est plus qu'un simple clic. elle est une source de dialogue universelle.
Enseignée comme un langage, la photographie  donne la possibilité de se raconter sa vie en images et d'afficher ses différences sans pour autant parler la même langue ou encore sans avoir la possibilité de se rencontrer.
" Photographier c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'oeil, le coeur" disait le mùaître de la photographie  Henri Cartier-Bresson.


Grâce à l'association "An Eye  for an Eye"  Œil pour Œil", un groupe de 20 enfants de l’école élémentaire publique de Calenzana participe depuis 2014 à un projet de correspondance photo avec un groupe de 15 enfants de l’école primaire Rebonwe à Ivory Park, en Afrique du Sud. 
Un partenariat qui se poursuit avec en ce m:ois de septembre une nouvelle classe de l’école de Calenzana  qui a pris le relais.
A cet effet, "An Eye For An Eye" est venu intervenir auprès des enfants de Calenzana pour leur présenter le projet et pour animer des ateliers d’initiation à la photo.
A cette occasion,  les enfants de la classe de Laétitia Giuntiniont pu profiter de la présence de la photographe Bastiaise  Océane Baldocchi, dont on connaît son immense talent qu'elle a mis au service des enfants  en animant gracieusement ce stage tout en apportant son regard et ses conseils.
Pour l'épauler dans sa tâche, elle était accompagnée de Claire  Mazard en charge de l'atelier cadrage, avec plongée, contre plongée et auteur d'oeil.
Notre confrère Gérard Baldocchi qui a lui aussi décidé de parrainer l'association était également présent.
Très réceptifs, visiblement heureux de participer les jeunes calenzanais n'ont pas manqué de poser des questions pertinentes.
Les enfants sud-africains se sont présentés aux nouveaux enfants de l'île de beauté  avec une petite vidéo où ils leur posaient des questions.
" Paradoxalement, ce n'est pas forcément les réponses que l'on pouvait attendre" confie amusée Océane Baldocchi.
Cette  correspondance relancée, les enfants vont dorénavant prendre et échanger des photos régulièrement.


La photographe Océane Baldocchi sera la marraine de ce groupe d’enfants et pourra les accompagner tout au long de l’année dans cette nouvelle aventure.
"Lorsque j'ai été contactée par une personne de l'Elysée, sur les conseils du photographe de l'institution présidentielle,  qui,  à côté de son travail s'occupe de l'association "An Eye for An Eye" , j'ai été séduite par le projet et j'ai accepté de m'investir.
Bien évidemment cet investissement personnel a un coût car il faut financer les voyages pour les stages photos, le matériel pour les enfants et les tirages photos ainsi que les déplacements à l'international. Aussi, je profite de l'occasion pour lancer un appel à sponsoring.
Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues. elle peuvent me contacter par mail:
baldocchi@icloud.com".

L’association
L’association "An Eye for an Eye" crée,  comme on l'a souligné, des correspondances photographiques pérennes entre des groupes d’enfants à travers le monde. La photographie, enseignée comme un langage, leur donne la possibilité de communiquer les uns avec les autres, bien que ne parlant pas la même langue et ne pouvant pas se rencontrer physiquement.
Outre l’apprentissage de la photographie, ce projet vise à apporter à chaque enfant la découverte d’une autre culture, une ouverture à l’autre et la valorisation de son propre environnement.
Actuellement, l’association coordonne quatre correspondances avec des groupes français et des groupes en Bolivie, en Inde, au Cambodge et en Afrique du Sud.

http://www.aneyeforaneye.org/

L’historique de la correspondance France / Afrique du Sud
La correspondance entre l'école française et l ‘école sud-africaine a commencé en
septembre 2014 avec un premier stage photo en Corse, un autre toute suite après en Afrique du Sud et une exposition commune à l'Alliance Française de Pretoria.
Depuis, les deux groupes d’enfants ont échangé régulièrement des photos sur plusieurs sujets de leur vie quotidienne tout en créant une sorte de dialogue.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346