Corse Net Infos - Pure player corse

Corbara, premier "site patrimonial remarquable" de Corse


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 26 Juin 2017 à 18:27 | Modifié le Lundi 26 Juin 2017 - 22:26


C'est une première en Corse. a cumuna di Curbara, en Balagne vient en effet de créer un "site patrimonial remarquable" afin de conserver les caractéristiques architecturales qui font l'identité du village


 Corbara, premier "site patrimonial remarquable" de Corse

C'est dans la salle polyvalente de la nouvelle école de Curbara qu'a eu lieu lundi à 17 heures, l'officialisation de la création d'une "Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine" , aujourd'hui rebaptisée "Site Patrimonial  Remarquable", avec pour finalité cette volonté de conserver les caractéristiques architecturales qui font l'identité de ce village touristique de Balagne, réputé pour  son immense richesse patrimoniale et culturelle.


C'est en présence de Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse, Jérôme Séguy, sous-préfet de l'arrondissement de Calvi -  Conca d'Oru - Haut-Nebbiu, de Gabriel Turquet de Beauregard, architecte des Bâtiments de France, qui a mené ce projet lorsqu'il était en poste à Bastia, de  Jean-François Poli maire de Speloncato, Jean-Louis Massiani, maire de Novella, Pierre-Marie Mancini, maire de Costa, conseiller Départemental de L'Ile-Rousse-Balagne, plusieurs élus et concitoyens de Corbara que s'est déroulée la cérémonie...


Paul Lions, maire de Curbara souhaitait la bienvenue aux représentants de l'Etat et à tous les participants, saluant la présence de Gabriel Turquet de Beauregard pour son implication dans ce dossier lorsqu'il était en poste à Bastia et qui a fait le déplacement depuis Angers, sa nouvelle affectation:
" Avec mon Conseil Municipal, j'ai voulu marquer ce moment important pour notre commune. Cette finalisation est à la fois l'aboutissement de cette procédure proprement dite mais aussi une étape symbolique importante dans le parcours de protection  et de valorisation du patrimoine architectural et paysager de notre commune. Nous avons débuté notre reflexion avec le sigle ZPPAUP, nous  l'avons élaboré en  en procédure AVAP pour finaliser en SPR, Sire Patrimonial  remarquable, le premier de Corse.
Cela démontre notre détermination à surmonter et surtout s'adapter aux évolutions institutionnelles pour aboutir tout de même au résultat escompté".


Restauration du Couvent et du chaieur de la Collégiale
Le maire de Curbara devait ensuite détailler les différentes démarches de ce projet, avant de poursuivre:
" Cette démarche, je le disait s'inscrit dans une volonté affirmée depuis plusieurs années de la part des élus de protection et de valorisation afin de préserver nos richesses patrimoniales. La commune s'est ainsi dotée d'un document d'urbanisme, un PLU, approuvé en 2007 et opposable depuis 2009, un PPRIFF en 2010, nous avons finalisé avec l'aide de la CTC l'inventaire topographique de notre commune, l'obtention du classement Monument Historique de notre collégiale et de plusieurs objets liturgiques, de l'inscription à l'inventaire supplémentaire du Couvent Saint-Dominique. Plusieurs projets sont en cours, notamment pour la restauration du couvent mais aussi dans les semaines qui viennent un grand chantier de restauration du choeur de notre collégiale. Alors, tout ceci ce sont des actions portées par la Collectivité mais le SPR aura des des implications et des conséquences particulières pour  chacun des administrés porteur de projet".


Paul Lions faisait observer que l'application du règlement du SPR induirait quelques contraintes et qu'il faudra de la pédagogie et de la constance, avant d'ajouter non sans humour:
Un ancien élu m'a fait hier une remarque qui m'a interpellé car il a qualifié la démarche de courageuse. Effectivement, je dois vous avouer que je n'avais pas jusqu'alors eu à rattacher ce qualificatif à notre procédure. Mais, je dois reconnaître que te terme est approprié, il nous faudra un peu de courage politique pour mener à bien ces orientations. Je pense sans me tromper que cela sera compris par la population et donc par l'immense majorité de nos concitoyens car les efforts ou concessions demandés procèdent de la volonté de préserver pour les générations futures ce que nous ont légué nos anciens tout en adaptant et modernisation notre village dans le cadre d'un développement durable et maîtrisé. Avec mes collègues du Conseil Municipal c'est la volonté que nous avons et nous essaierons de faire partager au plus grand nombre"
Et de conclure:
"Ce SPR est le premier de Corse, je sais que d'autres sont en cours, notamment en Balagne (Speloncato et Lama mais aussi Bastia), et que si tout en étant précurseur, la commune de Corbara peut en  essuyant les plâtres, comme on dit, servir les autres communes qui suivront et faire ainsi profiter de notre expérience, nous en serons les plus satisfaits, car la défense de notre patrimoine architectural paysager et culturel est l'affaire de tous et ce n'est que collectivement que nous y parviendrons"
Dans son intervention, Gabriel Turquet de Beauregard a rappelé que: "  Curbara a été le premier à ouvrir la voie pour déboucher au bout de six ans sur cet outil qui se veut avant tout  qualitatif, dynamique  et qui ne vise pas seulement à valoriser en mettant sous cloche un patrimoine mais bien a avoir une approche extrêmement fine et dynamique à trois échelles: paysage, urbanisme, architecture. Toute l'intelligence de cette étude c'est qu'elle s'ouvre v ers un outil qui permettra comme vous le disiez d'aller vers un développement qualitatif et maîtrisé". 


Gérard Gavory, préfet de Haute-Corse, félicitait le maire et son conseil municipal de s'être engagés dans cette démarche " Ce n'est pas évident mais ça souligne bien que vous avez la volonté de préserver le patrimoine architectural remarquable. Vous êtes un leader et vous montrez la voie aux autres. Je sais que c'était  un peu compliqué  comme vous l'avez souligné avec cette multiplication de procédures, avant d'arriver à ce document. Vous l'avez fait grâce au soutien de l'architecte des bâtiments de France de l'époque dont je salue ici la présence et que j'ai connu deux jours avant qu'il rejoigne sa nouvelle affectation. Vous avez Gabriel Turquet de Beauregard marqué votre passage en Corse et sans votre engagement et celui des différents services, nous n'auriez pu  concrétiser Monsieur le Maire votre volonté de vous doter de ce document qui a pour objectif de préserver votre patrimoine mais aussi d'organiser  une urbanisation afin d'offrir un cadre tout a fait utile et précieux au développement de votre commune.
L'Etat, au delà des 5 années d'accompagnement a donné un petit coup de pouce financier qui vous a permis de financer l'étude. Aujourd'hui, on l'a dit vous êtes le premier en Corse a l'avoir fait, d'autres suivront et se serviront de vous comme référence. C'est une démarche qui traduit la volonté de l'Etat aux côtés des Maires de préserver le patrimoine remarquable que nous avons ici en Corse".

Un apéritif devait suivre.

 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Juillet 2017 - 19:32 Calvi : Un motard blessé dans un accident

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89668 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 46872 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39324 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 418