Corse Net Infos - Pure player corse

Corbara : Quatre bénévoles des comités feux forêts et réserves communales de Balagne à l'honneur


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 7 Décembre 2014 à 20:20 | Modifié le Lundi 8 Décembre 2014 - 09:03


Quatre responsables de comités communaux feux forêts et de réserves communales de sécurité civile, Pierre Dottori (Speloncato), Jourdan Martelli (Corbara), Jean Panzani (Muro) et François Martelli (Lumio) ont reçu, dimanche, la médaille d’honneur et le diplôme des services bénévoles (échelon or) au cours d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée dans la salle de réception du presbytère à Corbara, en présence de plusieurs personnalités, parents et amis.


Corbara : Quatre bénévoles des comités feux forêts et réserves communales de Balagne à l'honneur

C’est Jean-Pierre Mazzi, président de l’association départementale des comités feux forêts de Haute-Corse, véritable lien entre le Sdis de Haute-Corse et les CCFF/RCSC, qui a présidé cette cérémonie au cours de laquelle quatre bénévoles balanins des comités communaux feux et forêts et réserves communales de sécurité civile se sont vu décerner la médaille d’honneur des services bénévoles décernée sur proposition de l’ADCCFF 2B par le comité de récompense de l’action nationale pour la promotion et le développement des service bénévoles présidé par Jérôme Kauffmann.
A travers cette acte, c’est la reconnaissance nationale qui, serions-nous tenté de d’écrire, récompense enfin des hommes qui pour la plupart ont consacré 35 ans d’engagement civique dans la lutte contre les incendies de forêts.
Paul Lions, maire de Corbara, président de la communauté de communes du bassin de vie de L’Ile-Rousse, a souhaité la bienvenue à tous et a salué l’action et l’engagement de ces hommes.


Le parcours des décorés
Jean-Pierre Mazzi donnait lecture du parcours des futurs décorés :
Pierre Dottori est né le 27 janvier 1973 à Bastia. Il demeure Village à Speloncato. Il totalise 27 ans de bénévolat dans le domaine de la prévention contre les incendies de forêts. Il est titulaire de la médaille de bronze de la défense nationale avec Agraphe « Génie », récompense qu’il a obtenue en 1991 après avoir effectué son service national au sein de l’UIISC 5 de Corte. Sensible à la protection de l’environnement depuis son enfance, M. Pierre Dottori entreprend dès l’âge de 13 ans de surveiller les espaces sensibles de la commune où il réside et plus largement l’ensemble du secteur visible depuis le promontoire que constitue le village de Speloncato. M. Pierre Dottori  est un garçon connu pour son sérieux, son honnêteté et sa grande disponibilité. Il est apprécié de ses équipiers bénévoles mais aussi de la municipalité qui sait pouvoir compter sur lui en toutes circonstances, surtout en cas de difficulté.
 
Jourdan Martelli est né le 12 novembre 1962 à Corbara. Il demeure au hameau de Casiesi à Corbara. Il totalise 34 ans de bénévolat au sein du comité communal feux de forêt de Corbara aujourd’hui devenu réserve communale de sécurité civile (RCSC). M. Jourdan Martelli se distingue par un sens du devoir très développé, n’hésitant pas à donner de sa personne en toutes circonstances pour le bien public. Volontaire dans sa démarche depuis l’âge de 15 ans, l’intéressé est unanimement apprécié pour ses qualités humaines et morales. En 1980, il prend l’initiative de réactiver le « groupe bénévole incendie » créé par la municipalité. Par ailleurs M. Jourdan Martelli a été militaire de carrière au sein du 35ème régiment d’artillerie parachutiste (RAP) de Tarbes où il a effectué une carrière méritante. Cette aptitude à la discipline et au commandement ont grandement compté pour la commune de Corbara qui lui a confié la responsabilité de la réserve communale de sécurité civile.
Jean Panzani est né le 17 décembre 1940 à Solaro. Il demeure à Muro. Il totalise 35 ans de bénévolat au sein du comité communal feux de forêt de la commune de Muro. Il est peut-être considéré comme un Vétéran, eu égard à l’ancienneté de sa participation à la lutte contre les incendies. De juillet 1963 à juin 1978, il a été pompier volontaire au sein du centre de première intervention de Belgodère et durant cette période, il apportait déjà son concours à la défense de sa commune de résidence contre les incendies de forêts. De 1989 à 2007, M. Jean Panzani a été élu de la commune de Muro d’abord en qualité de conseiller municipal (1er mandat) et d’adjoint au maire (2 autres mandats). Il était notamment en charge de la prévention incendie au sein du conseil municipal et a endossé en 1989, la fonction de chef d’équipe CCFF. M. Jean Panzani est un modèle de dévouement et d’honnêteté qui a valeur d’exemple pour tous les bénévoles communaux de Balagne. Par ailleurs, M. Jean Panzani a la qualité d’ancien combattant d’AFN ou il a servi en unité combattante du 15 avril 1961 au 8 juillet 1961 au sein du 18ème régiment de chasseurs parachutistes (RCP) de Pau. Unité d’élite alors engagée dans la guerre d’Algérie.
François Martelli est né le 26 novembre 1942 à Aregno. Il demeure à Lumio. Il totalise 35 ans de Bénévolat incendie. M. François Martelli est titulaire de 9 décorations ( médaille d’argent pour acte de courage et dévouement, médailles or, vermeil et argent du Travail, médailles des engagés volontaires , commémorative du Tchad, médaille des combattants volontaires, titre de reconnaissance de la Nation (TRN), médaille de la confédération des combattants européens et médaille de bronze des sapeurs-pompiers) venant récompenser un engagement militaire en sa qualité d’ancien combattant et une carrière de 25 ans en qualité de sapeur-pompier volontaire. M. François Martelli est unanimement reconnu comme était spontanément serviable, altruiste et foncièrement désintéressé. Il affiche de nombreux engagements bénévoles dans des activités sportives.
Les récipiendaires prenaient, alors, place face au public.
Jean-François Poli, maire de Speloncato, remettait la médaille à Pierre Dottori, chef d’équipe de la Réserve communale de Speloncato, qui  recevait son diplôme des mains du commandant  Patric Botey, chef du Groupement Balagne du SDIS de Haute-Corse
Paul Lions, maire de Corbara épinglait la médaille sur la combinaison rouge de Jourdan Martelli chef d’équipe de la réserve communale de Corbara. Le diplôme était remis par Henri Germond
Jean-Baptiste Moretti, maire de Muro décorait Jean Panzani , adjoint au chef d’équipe du comité communal de Muro qui recevait son diplôme des mains de Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi, représentant Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi, Conca d’Oro Haut-Nebbio.
Enfin, Jean Paolini, adjoint au maire de Lumio, remettait la médaille à François Martelli alors que le Major Lynda Chochois lui remettait le diplôme.


« Personnellement j’ai longtemps cru que ce jour n’arriverait jamais  et je me suis trompé »
Très incisif, Jean-Pierre Mazzi prenait la parole :
« Nous célébrons aujourd'hui les valeurs fondamentales qui ont fondé notre démocratie. Celle-ci repose sur des droits et des devoirs et concerne tous les citoyens. Parmi ces citoyens, il y en a qui se distinguent par un sens aigu du devoir et c’est le cas des quatre chefs d’équipes des comités communaux et réserves communales qui viennent d’être décorés. Leur engagement spontané et désintéressé au service de la collectivité pour laquelle ils ont œuvré pendant plus de 30 ans, pris des risques incalculables mais nécessaires, méritait bien un jour où l’autre une reconnaissance officielle. Personnellement, j’ai longtemps cru que ce jour n’arriverait jamais et je me suis trompé. Comme beaucoup j’ai constaté que ces bénévoles un peu particuliers étaient rarement à la une des médias. Très longtemps leur action méritante est restée inconnue, voire superbement ignorée, sauf de ceux qui savaient combien leurs missions étaient utiles. Alors aujourd’hui comment ne pas se réjouir de voir ces soldats de l’ombre mis à l’honneur de manière éclatante. Aussi je dois remercier le Comité des Récompenses de l’Action Nationale pour la Promotion et de Développement des Services Bénévoles et son président national M. Jérôme Kauffmann, pour avoir retenu la proposition de récompense destinée à mes collègues. En leur attribuant le plus haut échelon, l’ANPDSB dont la devise est « Bien dire, bien faire, bien être » a fait œuvre de justice et de réparation que l’on peut qualifier d’historique. En effet, le but de la médaille d’honneur des services bénévoles et de valoriser les humbles, les modestes, les gens qui travaillent dans l’ombre afin que personne ne soit oublié. Dans une société où l’on donne trop souvent la parole à ceux qui ont bafoué la Loi et que l’on érigerait presque en icônes, il est intolérable que les hommes de bonne volonté comme vous, ne soient jamais mis à l’honneur. J’aime souvent à dire qu’à défaut d’encourager les bonnes consciences, on cautionne les mauvaises. Les vrais héros de notre société ne sont pas ceux qui utilisent la violence et défient l’ordre républicain mais bien ceux qui conjuguent la bonne volonté avec l’altruisme  en œuvrant pour le bien commun dans l’abnégation et le courage ».
Et de poursuivre :
« Pierre, Jean, Jourdan et François, plus personnellement je voulais vous dire combien je suis fier de vous voir aujourd’hui honorés pour les très nombreux sacrifices que vous avez consentis. Pour tous ces jours et ces nuits passées dans la tourmente des incendies de forêts, pour les nombreux actes parfois héroïques que vous avez accomplis, pour les drames terribles que vous avez vécus, pour tous les moments en famille que vous avez ratés, pour toutes les sorties et loisirs que vous avez refusé, pour avoir toujours répondu présents quand la majorité se dérobait à ses devoirs, pour les vies que vous avez sauvées sans le savoir, pour avoir été exposés aux risques gratuitement, pour les dépenses que vous avez personnellement engagées, pour les vexations que vous avez du subir …. Mais aussi pour tous les bons et mauvais moments que nous avons partagé ensemble sur cette terre de Balagne. Aussi les balanins doivent savoir aujourd’hui ce qu’ils vous doivent, vous qui avez consacré plus de 10 000 heures de vos existences à empêcher et combattre les départs de feux la protégeant ainsi du cancer qui la rongeait inexorablement. Soyez aujourd’hui fiers de ce que vous avez fait, de ce que vous êtes car de nos jours, les hommes de votre trempe sont rares, très rares. Plus encore, dans une communauté insulaire gangrénée par l’incivisme et la violence, il est rassurant de savoir qu’il existe encore des citoyens prêts à s’engager gratuitement pour la défense de causes justes ».
Et de conclure : «  Chers amis, par la continuité de vos actions de surveillance et de dissuasion ô combien essentielles, vous garantissez encore les valeurs fondamentales dont nous avons besoin pour affronter un avenir incertain et compromis par la montée en puissance de l’intolérance, du crime gratuit, des atteintes à la dignité humaine et à l’environnement. Je terminerai en vous disant combien je suis fier d’être des vôtres à l’heure où vos familles se voient également honorées par cette distinction que vous avez mérités amplement. Je veux enfin vous dire combien j’ai de la chance de vous connaitre et de vous représenter au sein de notre association. Mais aussi, au sein du Sdis de Haute-Corse qui m’a confirmé dans cette mission depuis le 1er octobre de cette année, prouvant l’attachement porté aux bénévoles des réserves communales dans le cadre d’un partenariat opérationnel qui a fait ses preuves.  J’espère que je serai toujours digne de votre confiance et de cette précieuse fraternité qui nous unit à tout jamais. Puisse votre très bel exemple faire école auprès des nouvelles générations ».


L'hommage à Jean-Pierre Mazzi
Paul Lions, Jean-François Poli, Jean-Baptiste Moretti et Jean Paolini ont salué l’action de ces hommes au service de la société, alors que le commandant Patric Botey se réjouissait de la présence dans les dispositifs de lutte contre les incendies de ces bénévoles.
Frédéric Guglielmi clôturait les discours et, non sans humour saluait à son tour le travail de ces hommes parlant de dévouement, de désintéressement et du sens du devoir au service des populations, mais aussi des pompiers, des moyens forestiers, des services de l’Etat et de la gendarmerie. «  Vous êtes des acteurs de la prévention et non de la lutte proprement dite,  puisque l’essentiel de vos interventions concerne la surveillance, l’alerte et si nécessaire l’attaque des feux naissants,  mais ce rôle est capital. Malgré le poids des ans, chaque année vous êtes là fidèles au poste. Si la lassitude vient à gagner l’un d’entre vous, je sais qu’il est un Ange gardien qui viendra à son secours pour le remotiver et reprendre du service avec plus d’ardeur encore. Vous l’aurez compris, c’est de votre président  Jean-Pierre Mazzi, dont  je voulais parler. Sans lui, nous ne serions pas réunis aujourd’hui. C’est ’homme-orchestre, l’indestructible cheville ouvrière de la coordination des comités, le coach des bons et des mauvais jours, toujours proche de ses hommes, côtoyant les plus hautes autorités afin de toujours défendre et promouvoir les comités. Un président humble qui ne demande jamais rien pour lui et qui agit dans l’ombre pour mettre les autres en lumière ».
Frédéric Guglielmi remerciait et félicitait les communes qui se sont engagées pour créer ces comités et incitait les autres à en faire de même, tout en suivant l’exemple de deux d’entre elles qui ont opté pour une réserve communale ».
Il concluait : « Messieurs les récipiendaires, vous pouvez être fiers de vous,  je me fais l’interprète de tous nos concitoyens pour vous exprimer toute notre gratitude, notre affection et souhaite que la santé vous soit donnée encore longtemps pour que vous poursuiviez cette œuvre de générosité  exemplaire qui donne du sens à votre vie ».
Tous étaient conviés par la municipalité de Corbara  à lever le verre de l’amitié.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40930 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348