Corse Net Infos - Pure player corse

Coofficialité de la langue corse : La détermination de l'APC


Rédigé par le Mercredi 15 Mai 2013 à 00:37 | Modifié le Mercredi 15 Mai 2013 - 09:55


L'Associu di Parenti Corsi (APC) se manifeste à la veille de l'examen par l'assemblée de Corse du projet du statut de coofficialité de la langue corse. Dans un communiqué signé de son président l'Associu dit tout ce qu'il attend des élus territoriaux à cette occasion.


Coofficialité de la langue corse : La détermination de l'APC
"L’APC  tient à rappeler l’importance du vote du mardi 14 mai concernant l’officialité de la langue Corse, nous demandons aux  élus de l’assemblée de Corse prendre la mesure de leurs responsabilités car ils n’auront pas  à se prononcer sur un simple texte mais sur l’avenir de la langue de leur peuple, sur un choix de civilisation concernant les générations futures et faire un geste pour préserver une partie du patrimoine de l’humanité" rappelle le communiqué signé par Denis Luciani
"Nous qui sommes depuis des années la première fédération de parents d’élèves de Corse mettons en garde contre toute tentative d’édulcorer le texte, contre la tentation d’avoir une attitude politicienne, ou pire encore écouter les élucubrations nauséabondes de brontosaures d’une surannée « Corse française et républicaine » ou du centralisme démocratique" ajoute t-il. 
"Pour nous nous n’avons pas à nous justifier d’exiger la coofficialité : la langue corse est légitime sur l’île et à ce jour c’est la seule langue qui subit une situation discriminatoire. Nous ne réclamons que justice et ce qui la normalité dans 90 % des pays d’Europe."
L'APC fait ensuite preuve de détermination : "Enfin si l’assemblée de Corse donne une légitimité au texte nous nous chargerons d’arracher son application à l’Etat français dans la rue. Ni le conseil constitutionnel, ni le conseil d’Etat, ni aucun article de la constitution ne saurons être des obstacles suffisants alors pour s’opposer à la puissante expression démocratique d’un peuple dans son droit universel."
Denis Luciani et l'APC soulignent enfin : "Nous serons présents le 14 mai dans et au dehors de l’assemblée. Nous appelons  les Corses à y être. Mais surtout nous appelons la jeunesse corse à se mobiliser pour ce combat qui doit celui d’une génération.
Oghji una scelta s’imponi quidda di fà campà una lingua, di dà una spiranza a un populu, di fà opara d’umanità
."




1.Posté par arbasgiu le 15/05/2013 09:45
:"La langue est l'âme d'un peuple : Ceux qui s'opposent par la force à la transmission de la langue des aieux aux jeunes générations, se mettent ipso facto hors la loi, tant au regard du droit International que de la morale"

Publié le 27/06/07

" Le premier instrument du génie d'un peuple, c'est sa langue "__....l'Ambassadeur de la France auprès des Nations Unies, Jean-Marc de La Sablière, le 17 mai 2007

:"''La Langue est l'ADN de l'âme d'un peuple'',selon Gilles Vigneault

Gilles Vigneault, né le 27 octobre 1928 à Natashquan, au Québec, est un poète, auteur de contes et de chansons, auteur-compositeur-interprète québécois.

I Chjami Aghjalesi

"...In casa di i mei ci canta una lingua,
Vechja quant'è a terra induve elli sò nati,
È vulia d'amore scrive'sse duie rime,
Dilli quant'è sò fieru d'avelli à lu mio latu,
È vulia d'amore scrive'sse duie rime,
Dilli quant'è sò fieru d'avelli à lu mio latu."

Pour la coofficialité et le bilinguisme, nous nous battrons !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4418 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11