Corse Net Infos - Pure player corse

Contrat local de santé signé entre la ville de Ghisonaccia, la CPAM, l'ARS et l'Etat


Rédigé par Patrick Bonin le Jeudi 16 Février 2017 à 13:07 | Modifié le Jeudi 16 Février 2017 - 16:06


Francis Giudici maire de la commune, Sébastien Cecchi, sous-préfet de Corte, Gilles Barsaq directeur de l'Agence Régionale de Santé de la Corse (ARS), Catherine Petraszko directrice de la caisse primaire d'assurance maladie de la Haute Corse (CPAM), ont paraphé, jeudi matin dans les locaux de la mairie de Ghisonaccia, le contrat local de santé. Un document qui permettra de répondre aux besoins de santé du territoire et d'inclure les actions envisagées et décidées dans le grand chantier du prochain plan général de santé (PRS).


Aboutissement du travail de près d'un an, la signature du contrat local de santé.
Aboutissement du travail de près d'un an, la signature du contrat local de santé.
Comme l' a rappelé le maire de la commune Francis Giudici dans son discours introductif, au cours d'un comité technique puis d'un comité de pilotage réunis dès 9 heures, le projet de contrat local de santé fut lancé en janvier 2016. Grâce à l'aide précieuse de l'IREPS, instance régionale d'éducation et de la promotion de la santé (IREPS Corse), il s'est agi dans un premier temps de faire un état des lieux du territoire en matière de santé et d'identifier l'opportunité du lancement d'un tel contrat. Avec l'aide de la population, des personnels médicaux  et paramédicaux, différentes thématiques Santé ont pu être dégagées, des thématiques déclinées en objectifs à atteindre et en actions sous tendues par ces objectifs.  
Ce jeudi 16 février à 11 heures précises, la phase validation du contrat local de santé a été actée par les signataires. Reste maintenant à mettre en œuvre des programmes d'actions concrètes, certaines d'entre elles ayant déjà vu le jour notamment dans les domaines de la prévention (Nutrition, addictions, violences faites aux femmes, bilan de santé) et celui de l'accès aux soins et prise en charge des petites urgences (Mise en place d'un moyen de transport pour se rendre chez le médecin).
Près de 12 fiches actions sur les 24 listées ont déposées auprès de l'ARS en 2016, des actions listées consécutives au travail réalisé par les différents comités (COPIL COTECH). Des fiches actions inhérentes aux deux axes principaux de travail retenus à savoir prévention et santé de la population, et accès aux soins - parcours de santé.
6 fiches actions ont été retenues et subventionnées à hauteur de 18860 euros par différentes administrations (CPAM MDDFE CAF). Ces mêmes actions ont été valorisées financièrement par la commune de Ghisonaccia, la CPAM et l'ADPS (Association de prévoyance santé).


Clef de voute d'une dynamique pérenne de cette action santé, l'aspect financier pourrait être un frein non négligeable comme le souligne le maire de la commune Francis Giudici: " Je ne souhaiterai pas que cette dynamique s'épuise du fait de la complexité des aspects financiers. Même si nous n'avons pas eu de visibilité en matière de financement pour 2016, il faut poursuivre ce combat pour 2017".  Autre cheval de bataille de l'élu départemental, la consultation avancée et la télémédecine :" Il faut que notre partenariat avec l'hôpital de Bastia puisse se concrétiser très rapidement et que l'on puisse lancer une expérimentation de la cabine de télémédecine". 
 Les actions 2017 et 2018, d'ores et déjà, envisagées intégreront la formation des habitants et notamment des jeunes aux premiers secours, le développement d'ateliers nutrition , le dépistage des cancers, diabètes et maladies cardiovasculaires et la mise en place de consultations avancées périodiques. 

La réunion ARS / Comité Per a salute in piaghja urientale s'est déroulée à huis clos

La réunion ARS Comité Per A Salute in piaghja Urientale va démarrer....
La réunion ARS Comité Per A Salute in piaghja Urientale va démarrer....
A l'issue de la signature de ce contrat, le directeur régional de L'ARS recevait le comité "Per a salute in piaghja urientale". Une réunion au cours de laquelle il a du être question de méthodologie à mettre en œuvre dans le cadre d'un groupe de travail commun dont il demandé qu'il soit placé sous l'égide de l'Agence Régionale de Santé.
La présence de la presse  n'ayant pas été souhaitée, nous pouvons supposer que les grands thèmes ont du être abordés par le comité représenté par Esteban Saldana, à savoir l'hôpital de proximité, le centre de rééducation fonctionnelle ou bien encore l'IRM adossé au scanner sur la commune de Prunelli di Fium'orbu. 
Des revendications qui devront figurer dans le prochain plan régional de santé si elles veulent avoir une chance de voir le jour.

L'interview de Gilles Barsaq directeur de l'ARS Corse

Gilles Barsaq
Gilles Barsaq

interview_gilles_barsaq.mp3 Interview Gilles Barsaq.mp3  (3.09 Mo)



Interview de Francis Giudici maire de la commune de Ghisonaccia





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86771 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43526 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 381