Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil départemental de Haute-Corse : Un budget de 231 millions d'euros pour 2016


Rédigé par le Jeudi 19 Novembre 2015 à 19:52 | Modifié le Jeudi 19 Novembre 2015 - 23:22


François Orlandi, président du conseil départemental de Haute-Corse a présenté mercredi matin à la presse les grandes lignes du débat d'orientations budgétaires que la collectivité abordera dans le courant de la semaine prochaine.


Conseil départemental de Haute-Corse : Un budget de 231 millions d'euros pour 2016
- Que faut-il en retenir pour l'essentiel ? 
- Les grandes lignes du projet de budget du département se résument à la volonté de maintenir l'activité des années précédentes au niveau de l'investissement et de continuer de maîtriser les dépenses de fonctionnement : nous aurons un budget qui atteindra 231 millions d'euros  - 210 en fonctionnement et la différence en investissement - avec notamment une maîtrise des dépenses sur les frais de personnel puisque le moratoire annoncé a été tout à fait respecté et une maîtrise des dépenses, malgré l'évolution du RSA, dans le domaine du social que l'on voudrait maintenir autour de 80 millions d'euros. Donc un ensemble d'engagements rationalisés, hiérarchisés pour "tenir" un budget qui, équivalent à celui des exercices précédents, marque un effort de "présence" du Département dans la vie économique de notre île mais qui, dans le même temps, s'appuie sur la rigueur de gestion.


-  L'aide aux communes en sera affectée ?
- Il faudra hiérarchiser et prioriser l'aide aux communes et leurs objectifs notamment au plan de l'eau et de l'assainissement qui aujourd'hui sont indispensables pour elles. : Leurs projets seront retenus de façon prioritaires dans les financements que le département apportera dans le cadre du soutien aux collectivités.

- Les postes les plus importants de ce projet de budget ?
- Celui des affaires sociales avec une ligne de près de 80 millions d'euros en est un. Le RSA a évolué cette année de 2 millions d'euros. C'est, hélas, l'écho de la précarité, mais là aussi nos efforts de gestion vont, tout en accompagnant les bénéficiaires des différentes aides sociales pour leur permettre de sortir de la précarité, nous permettre de maintenir et de dégager les  moyens nécessaires afin que la collectivité puisse d'optimiser ses engagements

- A l'inverse la dotation du Sdis augmente ?
- Nous avions  pour habitude d'affecter une contribution du Département au Sdis et d'engager  à travers une clause de revoyure  et en fonction de l'activité estivale, notamment au plan des incendies, d'opérer un rééquilibrage. J'ai décidé cette année de porter, d'emblée, le montant de la contribution à 20 millions 500 000 euros - au-delà de la mutualisation des garages et de la prise en charge de l'aéro-surveillance - dans laquelle le Sdis devra trouver les moyens d'assurer son équilibre.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348