Corse Net Infos - Pure player corse

Conseil départemental de Corse-du-Sud : Les finances, les emplois et les territoriales…


Rédigé par José FANCHI le Mardi 6 Juin 2017 à 17:28 | Modifié le Mardi 6 Juin 2017 - 17:36


A quelques encablures de la prochaine assemblée unique, les sessions du Conseil départemental se suivent mais ne se ressemblent pas. Certes, si les budgets sont corrects, les finances saines, les investissements à la hausse, il n’en demeure pas moins vrai qu’une certaine mélancolie plane sur le CD. Surtout lorsqu’il faut évoquer les mauvais événements qui marquent les élus de la République ou encore certaines initiatives qui déplaisent et ne cadrent pas avec la politique menée par le conseil en matière d’emploi avec, en toile de fond, les élections territoriales


Conseil départemental de Corse-du-Sud : Les finances, les emplois et les territoriales…
Dans son allocution d’ouverture, le président du Département a tenu à exprimer toute sa sympathie et son soutien (et celui de l’ensemble du Département) à Marcel Franscici, victime d’une tentative d’attentat contre la maison familiale. Il a clairement dénoncé cet acte de terrorisme : « Il vise un élu de la République et cela n’a rien d’anodin. Il s’inscrit dans un contexte général de banalisation de la violence et d’impunité… »


Le bel équilibre des finances
Pierre-Jean Luciani a repris l’ordre du jour de la session pour rappeler que le Compte Administratif 2016, qu’il s’agisse des dépenses ou des recettes de fonctionnement, évoluait de façon quasi identique : « Ceci nous a en effet permis de conserver notre niveau d’épargne. Je note que les investissements progressent de 4,5% par rapport à 2015 et que le taux de réalisation en faveur des communes, bâtiments, en matière de voirie également, avoisine les 70%. C’est bien la preuve de la sincérité de nos inscriptions budgétaires et de notre volonté d’amplifier le développement du territoire et l’accroissement des services aux habitants. Et la progression est identique en section de fonctionnement… »
Il a également rappelé que Compte Administratif affichait un excédent de 33 millions d’euros qui fera l’objet d’une reprise dans le Budget Supplémentaire. .


Emplois précaires régularisés
Le président du CD s’est montré très clair au dossier relatif aux emplois précaires. Il s’est d’ailleurs montré ferme sur ce point : « Comme j’assume le reste, je le fais également avec les emplois précaires que le Département s’honore de régulariser car derrière ces emplois il y a des hommes et des femmes souvent jeunes, qui ont besoin de stabilité professionnelle. La création de nouveaux postes que je propose vise également à pourvoir aux nouvelles missions, comme l’ouverture au public de l’étang de Tanchiccia, espace environnemental exceptionnel qui sera inauguré le 21 juin.(voir par ailleurs)


« Je refuse de signer la Charte… »
Le débat sur ce dossier est bien entamé depuis quelques semaines. Pierre-Jean Luciani a déclaré hier qu’il participerait  car il estime que dans la lutte pour l’emploi, il y a ceux qui en parlent et ceux qui agissent : « Nous appartenons au camp de ceux qui agissent. La semaine dernière les représentants des socioprofessionnels ont été reçus pour se voir présenter les mesures de simplifications administratives que le Département met en place pour faciliter l’accès des entreprises insulaires aux marchés publics. Je ne sais si vous avec eu connaissance de cette Charte que je refuse de signer ? Toujours est-il qu’elle ne correspond pas à l’idée que je me fais du marché où l’accès à l’emploi serait conditionné, restrictif. L’approche idéologique d’un tel sujet constitue une régression et porte en elle sa propre inefficacité.  Je tiens à vous rassurer sur le travail de préfiguration de la Collectivité Unique qui est mené par la CTC et les deux Départements. Notre administration est mobilisée et participe assidument aux groupes de travail. Je tiens à les en remercier. Les inquiétudes des personnels ont reçu une réponse sous la forme d’un courrier cosigné par les quatre présidents. Les représentants des agents sont désormais associés dans le cadre d’un comité Multipartite qui se réunit progressivement. Les décrets relatifs aux ordonnances sont en cours de rédaction. »


Les élections approchent…
Pierre-Jean Luciani a tenu à s’exprimer sur ce dossier de la Charte : « Je trouve simplement que sur le dossier sur la Charte de l’emploi local, c’est un peu exagéré de la part de M. Jean-Guy Talamoni. Tout d’abord, ce n’est pas son rôle, il fait de la politique et en ce qui me concerne, j’estime qu’une Charte, telle qu’il la présente, n’est pas raisonnable. On peut défendre l’emploi et la corsisation des emplois, mais de là à exiger que les personnes embauchées puissent parler et écrire corse, je trouve cela un peu trop poussé. Donc, je ne signerai pas cette charte et j’espère que je serai suivi par l’ensemble du Conseil Départemental à ce sujet. On peut embaucher des personnes qui travaillent en Corse, qui vivent en Corse, à compétences égales, mais de là à exiger autre chose, je suis contre… »


- Tout autour de ces discussions pour la Collectivité Unique, vous parlez de limites. Lesquelles ?
Il va certainement y avoir des limites. Nous allons d’ailleurs en discuter lors de la prochaine réunion. Les élections présidentielles et législatives terminées, nous allons aussitôt entrer de plain-pied dans une élection territoriale où nous allons non pas nous affronter mais nous opposer. Nous n’avons pas les mêmes idées, la même façon de voir, je ne vois pas comment on peut continuer de discuter sur tous ces problèmes. Le 2 janvier prochain il y aura une autre Assemblée de Corse, nouvelle et unique. Je ne vois pas comment au cours des prochains mois, comment nous allons pouvoir discuter sur des points sur lesquels nous ne sommes pas d’accord…      
 
 
Mise en ligne d’un nouveau site 
www.rando-patrimoine.corsica -
Ce nouveau site était dans les dossiers du Département. C’est maintenant officiel, un plan de développement durable des activités de pleine nature a été validé. Il s’articule autour de cinq axes :
  • Entretenir, conforter, protéger les sentiers de randonnée et les sites de pratique sportive
  • Diversifier et enrichir l’offre en activité pleine nature
  • Mettre en avant les activités de pleine nature comme atout touristique majeur
  • Fédérer les acteurs locaux de la pleine nature
  • Permettre une économie durable des activités de pleine nature
Le nouveau site Internet a été présenté lors de la session d’hier par Stéphanie Jacquemin, responsable du service protection et aménagement des espaces et des sites pleine nature du Conseil Départemental et Claire Heayley, responsable du pôle action territoriale. Il a été réalisé par les services de Tony Peraldi.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89069 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45975 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39254 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 405