Corse Net Infos - Pure player corse

« Comme s’il en pleuvait » : Pierre Arditi à Ajaccio


Rédigé par Lydie Colonna le Mercredi 5 Mars 2014 à 22:57 | Modifié le Samedi 8 Mars 2014 - 02:18


« Comme s’il en pleuvait », une pièce de Sébastien Thiery, avec Pierre Arditi, Evelyne Buyle, Véronique Boulanger et Christophe Vandevelde s’est jouée au théâtre Empire à Ajaccio. A cette occasion, Simon Renuccci, maire d’Ajaccio a reçu les principaux acteurs dans les salons Napoléoniens de l’hôtel de ville.


photo lydie colonna
photo lydie colonna
Comme à son habitude c’est avec beaucoup de plaisir et de sincérité que Simon Renucci a reçu le célèbre acteur Pierre Arditi. Un artiste, « homme de théâtre, de cinéma mais surtout homme de convictions, de fidélités », un comédien populaire, chéri du public. Le maire a remercié l’acteur d’être venu jouer cette pièce dans notre ville, d’avoir « illuminé notre hiver ». Les ajacciens sont friands de théâtre, de spectacle et d’humour. Pour preuve, cette fois encore, la pièce s’est jouée à guichet fermé.

photos lydie colonna
«Comme s’il en pleuvait » mis en scène par Bernard Murat raconte l’histoire d’un couple sans histoire, lui, Bruno, anesthésiste, elle, Laurence, directrice d’école, qui, un soir, découvre un billet de 100 euros dans leur salon. Puis, tous les jours, des billets de banque apparaissent, de plus en plus nombreux, comme s'il en pleuvait... D'où vient cet argent ? Qu'ont-ils fait pour le mériter ? Qui leur veut du bien ou qui leur veut du mal ? Cette richesse soudaine est-elle une chance ou une malédiction ? Comment  Une comédie désopilante sur l'argent qui rend fou et perverti les âmes.
Les ajacciens ont pu apprécier Pierre Arditi dans son rôle d’homme de gauche, nouvellement riche sans avoir rien fait pour, et qui voit ses convictions s’envoler au fur et à mesure que les billets tombent. Après tout cet argent il l’a un peu mérité puisqu’il a travaillé toute sa vie, et puis ce profil de « gros » riche ne lui déplait plus tant que ça. Contrairement à sa femme, qui elle, ne voit pas d’un bon œil toutes ces nouvelles aspirations de riche de son mari. Une série de situations absurdes, loufoques mais toujours drôles. Au passage, l’auteur ne manque pas de montrer du doigt l’hypocrisie de ceux qui prétendent ne pas s’intéresser à l’argent.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85245 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40778 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345