Corse Net Infos - Pure player corse

Comité citoyen numérique des Jeunes Corses : « Mobijeunes, » un outil dédié aux 16/32 ans


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mardi 15 Mars 2016 à 18:09 | Modifié le Mardi 15 Mars 2016 - 18:33


Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif, Marie-Antoinette Maupertuis, conseillère exécutive chargée des relations européennes et internationales et Josépha Giacometti, conseillère exécutive en charge de l’éducation et de la culture, ont reçu mardi matin le Comité Citoyen des Jeunes Corses venus présenter leur projet « Mobijeunes », cette plateforme bilingue corse-français permettant aux jeunes, diplômés ou pas, lycéens, étudiants et chercheurs d’emploi, d’accéder à la mobilité internationale


Comité citoyen numérique des Jeunes Corses : « Mobijeunes, »  un outil dédié aux 16/32 ans
La CTC a répondu à un appel à projet lancé par le Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports afin d’établir une plateforme régionale de mobilité européenne et internationale des jeunes au sein du territoire. Les jeunes Corses doivent faire preuve d’une grande capacité d’adaptation dans leur volonté de mobilité face à un contexte social et économique difficile, à l’insularité, à un taux de scolarisation faible voire une absence de diplômes.
Comme cela a été expliqué, mardi, par Gilles Simeoni lors de la rencontre : « Si la corse est très attractive pour l’accueil des jeunes venant de l’extérieur, dans le cadre de la mobilité, elle ne profite essentiellement, pour les jeunes corses, qu’aux diplômés, sans difficultés supposées de future insertion, notamment professionnelle. L’enjeu pour notre collectivité est donc d’initier la mobilité internationale à un public qui en est éloigné en lui facilitant l’accès. »
 
Un comité de pilotage solide et expérimenté
Dans cette perspective, la CTC a répondu à l’appel à projet « plateformes régionales de la mobilité européenne et internationale des jeunes » afin d’appuyer les démarches de coordination des différents acteurs intervenants dans les territoires. Le projet « mobijeunes » a été ainsi retenu car il permet la mutualisation des dispositifs existants liés à la mobilité internationale. L’objectif étant d’améliorer la visibilité des dispositifs et des acteurs et d’inciter les jeunes insulaires à la mobilité.
Le projet est dédié au 16/32 ans, diplômés ou pas, étudiants en formation ou à la recherche d’un emploi. C’est un véritable guichet unique de la mobilité internationale. Ses objectifs sont d’informer, d’orienter, d’augmenter le nombre de bénéficiaires et d’élargir l’accès à la mobilité internationale en accordant une attention particulière aux jeunes les plus éloignés : « Cette plateforme vise donc à rendre plus lisible la diversité de l’offre existante et de faciliter leurs démarches en mutualisant l’ensemble des dispositifs et des acteurs dans ce domaine.
Ainsi, sous l’égide de la CTC, le comité de pilotage est animé par son service des relations internationales dont rôle sera de coordonner la mise en œuvre du projet « mobijeunes » et à mutualiser les moyens et optimiser la coordination et la mise en réseau :
 
  • L’université de Corse
  • Le Centre Régional de Formation Jeunesse
  • L’association Régionale des Missions Locales
  • La Maison de l’Europe en Corse
  • Le Centre du Sport et de la Jeunesse Corse
  • La Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
  • La Direction des Affaires Européennes et Internationale de la CTC
  • La Direction de la Jeunesse et des Sports de la CTC
 
 
Trois actions autour du projet
Autour de ce projet, le Comité de Pilotage articulera son action autour de trois projets phares :
 
  1. La création d’un site internet d’information et d’orientation homogène qui permet à l’ensemble des acteurs de proposer leurs dispositifs au sein d’un même espace. Le site bilingue va orienter les jeunes vers une offre adaptée à leur situation. Le site entend devenir un véritable lieu d’échanges et de partage.
  2. Un délinaison de ce site sera réalisée en une application mobile pour smartphones.
  3. L’organisation au mois de juin prochain d’une grande manifestation régionale sur la mobilité internationale des jeunes.
A l’issue de ce comité de pilotage « Mobijeunes » fera son lancement officiel sur les réseaux  sociaux via ses comptes Facebook » Instagram et Twitter (@mobighjovani). 
 
Le Comité Citoyen des Jeunes se compose d’une vingtaine de jeunes gens et jeunes filles, tous originaires de l’île. Il se positionne comme une véritable plateforme collaborative de partage, d’échanges et de propositions. Il se réunit principalement via les réseaux sociaux pour évoquer les problématiques. Il a pour vocation de participer aux débats et aux enjeux liés au quotidien et à l’avenir de la jeunesse corse. Mobilité, emploi, santé, logement, sport et culture sont les préoccupations premières de ces jeunes.
 
La jeunesse, un enjeu fondamental
En accueillant ces jeunes gens et jeunes filles, le président du Conseil Exécutif, Gilles Simeoni, leur a adressé un message qui associe le Comité Citoyen des Jeunes à la mise en œuvre du projet « Mobijeunes » afin de poursuivre cette collaboration tout au long du projet puis, de façon plus large, sur la politique en faveur de la jeunesse insulaire :
« L’idée première est de permettre aux jeunes de s’approprier un outil de communication faite pour les jeunes et par les jeunes, un dispositif qui favorise la mobilité. Cette plateforme permet surtout d’avoir accès à la formation, de mobiliser des crédits européens. Le fait de permettre aux jeunes d’aller ailleurs voir ce qui se passe va renforcer leur expérience professionnelle. Notre souhait c’est qu’après avoir profité de cela, vous reveniez ici mettre au service de la Corse vos expériences et vos savoir-faire. C’est à vous de le décider.   
Ce qui compte, c’est de créer des conditions pour que vous puissiez partir et pleinement et apprendre dans les meilleures dispositions possibles. Il ne faut pas croire que les voyages à l’étranger ne sont réservés qu’à une élite. Ce dispositif a vocation à s’adresser aux jeunes de 16 à 32 ans quelle que soit leur formation, quelle que soit leur situation. L’idée c’est de simplifier tout cela et d’avoir une plateforme unique qui permet à tous les jeunes quels qu’ils soient d’avoir accès en temps réel à l’information. »
 
Le rôle de la diaspora
Comme chacun sait, la Corse, comme de nombreuses autres régions et pays, possède une diaspora très importante, entre 800 000 et 1 million et demi de personnes. Gilles Simeoni explique : « Pour l’heure, elle n’a pas encore été organisée mais il se trouve que nous avons des contacts et qu’une des volontés politiques c’est d’organiser, avec ces gens qui conservent un rapport avec la Corse, des rencontres, de les mobiliser, de leur dire qu’il se passe des choses en Corse et, comment peuvent- ils nous aider. Il serait bon de les mobiliser par rapport à ce projet. Il y a plusieurs milliers de personnes qui possèdent de grandes entreprises à l’extérieur. Il faut donc se servir de cette plateforme pour faire converger et l’offre et la demande…»
 J.-F. V






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85409 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40854 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346