Corse Net Infos - Pure player corse

"Collectif "per a salute in piaghja urientale" : Les réponses, écrites, de l'ARS


Rédigé par Patrick Bonin le Jeudi 15 Décembre 2016 à 17:13 | Modifié le Jeudi 15 Décembre 2016 - 17:21


Lors de la réunion en date du 8 décembre dernier au cours de laquelle le collectif "per a salute in piaghja urientale" avait rencontré le directeur-adjoint de l'Agence Régionale de Santé, Jean Houbeaut, il avait été convenu qu'une réponse écrite serait apportée aux sollicitations exprimées par le collectif et ce dans les plus brefs délais. Cette réponse écrite vient de nous être communiquée.


"Collectif "per a salute in piaghja urientale" : Les réponses, écrites, de l'ARS
Voici qu'il en retenir pour l'essentiel .

Concernant la maison médicale de garde, le projet retenu est celui de Ghisonaccia qui réunit toutes les conditions et assurances pour la pérennité et l'opérationnalité d'une telle structure.   Sur le sujet du véhicule SMUR, l'agence régionale de santé s'assurera que le remplacement du dit véhicule intervienne en 2017 et soit inscrit au plan pluriannuel d'investissement du centre hospitalier de Bastia.

Quant au projet de centre de rééducation fonctionnelle, il n'est pour l'heure pas question de prorogation mais de non caducité de l'arrêté actuel permettant sa mise en œuvre, des éléments concernant le plan de financement devant être fournis par le promoteur du projet.  
Le projet d'IRM quant à lui se heurte au SROS actuel (Schéma régional d'organisation des soins) qui prévoit cinq implantations d'IRM , un quota atteint pour la période validée par le Projet régional de santé 2012 2017.  Il appartient, selon l'ARS, au porteur de projet, le docteur Philippe Ristorcelli, de faire apparaître un besoin exceptionnel de santé publique pour étayer sa requête d'installation d'un tel appareil en plaine orientale. 


L'hôpital de proximité quant à lui fera l'objet de réunions de travail entre le collectif et l'ARS dans l'espoir de voir inscrit ce projet au futur projet régional de santé couvrant la période 2018-2022.  
Dernier point évoqué dans le courrier récemment reçu, le fonctionnement du laboratoire d'analyses et la rapidité de traitement des résultats sanguins en urgence. Une lettre de l'ARS sera adressée au laboratoire en charge pour lui faire part des doléances du personnel infirmier de la plaine orientale.


Rien de très nouveau donc au regard de l'interview et des orientations données le 8 décembre par le directeur adjoint de l'ARS. Sauf que les orientations de l'ARS sont maintenant traduites par un écrit, un document signé de Gilles Barsacq directeur de l'ARS.
Ce document sera t-il en capacité de modérer la fronde d'une population irritée par une situation médicale en plaine orientale qu'elle considère inéquitable?
Seul l'avenir et le positionnement du collectif à l'issue de la réception de ce courrier daté du 14 décembre 2016 seront en mesure de nous le dire.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87327 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44047 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38430 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire