Corse Net Infos - Pure player corse

Collectif du 5-Mai : "L'écoute de la ministre de la Jeunesse et des Sports"


Rédigé par le Vendredi 2 Mai 2014 à 17:41 | Modifié le Vendredi 2 Mai 2014 - 21:54


Une délégation du collectif des victimes du 5-Mai a été reçue, comme prévue, vendredi après-midi à Paris par Najat-Vallaud Belkacem, ministre des Droits de la femme, de la ville et de la Jeunesse et des Sports.


Collectif du 5-Mai : "L'écoute de la ministre de la Jeunesse et des Sports"
"L'entrevue" s'est bien déroulée" expliquait à la sortie de la réunion Didier Grassi qui composait avec Josepha et Vanina Guidicelli et Bastien Dumas la délégation du collectif du 5-Mai qui avait été reçue, à sa demande, par la ministre des Droits de la femme, de la ville et de la jeunesse et des sports.
"La ministre et ses collaborateurs, qui se sont montrés très attentifs à nos propos, ont fait preuve d'une réelle écoute et ont visiblement la volonté de rouvrir le dossier de la commémoration de la catastrophe du 5 Mai" a précisé le porte-parole du collectif. 
Pour Didier Grassi, effectivement, l'Etat semble être désormais prêt à s'inscrire dans cette commémoration avec, en sus, "la volonté de remettre les autorités du football dans le jeu."
Pour le porte-parole du collectif il semble en effet que le ministère se soit rapproché des instances nationales du ballon rond afin d'essayer de comprendre le "pourquoi du non aboutissement" de la demande de sacralisation du 5-Mai portée par le collectif et toute la Corse.
En tout cas, le message relatif à tout ce qui pourrait se dérouler annuellement au tour de la célébration de la plus grande catastrophe du football français semble avoir été entendu.
Est-ce à dire que les prochaines commémorations prendront une tournure nationale?
"La volonté semble être là et le ministère va nous recontacter rapidement pour faire part  des dispositions envisagées pour trouver des solutions qui puissent être acceptées".
Bref, selon Didier Grassi, la délégation du collectif a perçu une réelle volonté de l'Etat, via son ministre  des Droits de la femme, de la ville et de la Jeunesse et des Sports,  Najat-Vallaud Belkacem de s'investir dans la commémoration du 5 Mai 1992 et de rouvrir le "dossier sportif", le politique ouvert en amont n'ayant pas, on le sait, abouti.
Vendredi soir, Furiani a observé une minute de silence avant Sporting-Lille.
Lundi, 22e anniversaire de la tragédie, une cérémonie se déroulera à 16 heures devant la stèle érigé sur les lieux de la catastrophe. A 18 heures une messe sera célébrée à la cathédrale Sainte-Marie.

Le communiqué du collectif

Des représentants du collectif du 5 mai ont rencontré, ce jour, la ministre chargée des Sports, Madame Najat Vallaud Belkacem.
A l'issue de cet entretien, le collectif a notamment noté l'écoute attentive de la Ministre, mais surtout sa volonté de réouvrir le dossier de la commémoration de la tragédie de Furiani dans sa dimension nationale.
Une fois que le Ministère aura étudié d'une façon plus approfondie le dossier des commémorations, y compris avec les autorités du football français, une nouvelle réunion sera programmée.
Le collectif prend acte de cet engagement, engagement qui semble aller dans le bon sens : une commémoration associant le devoir de mémoire mais également la nécessaire transmission de valeurs telles que le respect et la dignité.
Pour le collectif, les porte paroles : Guidicelli Josepha, Guidicelli Lauda, Grassi Didier




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85338 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40809 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346