Corse Net Infos - Pure player corse

Clémentine Autain, pour un changement et un cap résolument à gauche


le Dimanche 21 Avril 2013 à 17:08 | Modifié le Lundi 22 Avril 2013 - 00:55


Porte-parole de la Fédération pour une alternative sociale et écologique, Clémentine Autain est venue délivrer son message et participer à une causerie avec A Manca Alternativa qui, pour l'occasion, a avait réuni ses membres des deux département à Ajaccio.


Clémentine Autain, pour un changement et un cap résolument à gauche
"Le président de la République s'est adressé au pays mais il n'a pas convaincu. La crise s'aggrave, le chômage augmente, les services publics se dégradent. Des voix s'élèvent pour critiquer sévèrement la politique du Gouvernement dans la continuité de celle de la Droite et de Sarkozy. Non seulement François Hollande n'a pas pris en compte la moindre des propositions du Front de Gauche mais en plus, il a tourné le dos à ses propres engagements..."
Clémentine Autain ne mâche pas ses mots. C'est le moins que l'on puisse de la porte parole de la FASE et membre du Front de Gauche qui donnait samedi au Capitole à Ajaccio une conférence de presse au cours de laquelle elle a commenté  les décisions prises par François Hollande: "Une déception relative, car nous n'avons jamais pensé qu'il mènerait une politique contre les puissances monétaires. Le pays a besoin d'une gauche qui soit vraiment de gauche. Avec la multiplication des affaires de part et d'autre, les militants du Parti Socialiste se sentent trahis lorsque les écologistes n'en finissent plus d'avaler des couleuvres. Il faut impérativement du changement. "
Elle estime en effet qu'il faut une Nouvelle République  " au sein de laquelle on repense le cadre institutionnel afin de débattre de l'avenir de la Corse et de sa langue."
A propos de la Corse, Clémentine Autin souhaite "une démocratie sociale élargie de droits. Dans ce renouveau, il faudra se poser bon nombre de questions y compris sur l'évolution constitutionnelle de l'île."

Non aux politiques d'austérité Osons l'avenir...

Lorsque dans la salle on évoque la coofficialité, la patronne de la FASE déclare: "Il serait souhaitable d'avoir une démocratie sociale élargie de droits. Si renouveau il y a, il faudra alors se poser plusieurs questions y compris sur l'évolution institutionnelle."  En ce qui concerne la coofficialité, elle semble plus réservée, ce qui fit dire aux membres insulaires du FASE: "Nous sommes pour la coofficialité de la Langue Corse à une très large majorité. La Langue Corse est un élément central de notre histoire."
"Osons inventer l'avenir" dit encore Clémentine Autain et de poursuivre: "Le Gouvernement s'aligne sur des politiques d'austérité pratiquées partout en Europe. Avec les conséquences que l'on connait en Espagne, Grèce, Portugal et en Italie, pour le plus grand bonheur des marchés financiers et le plus grand malheur des peuples. Persister dans cette voie c'est envoyer la France contre le mur. Il est urgent que le Gouvernement comprenne que sa politique n'est pas la bonne. Il faut changer de cap. Un cap résolument à gauche. Osons l'avenir, n'en dé"plaise à tous ces "experts" qui nous rabattent les oreilles, tous les jours et sur tous les médias, sur la nécessité de faire des efforts, de serrer la ceinture..."
J.F.  




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4417 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11