Corse Net Infos - Pure player corse

Cirque : 14 représentations pour le Festival international de Corse


Rédigé par le Lundi 2 Septembre 2013 à 15:46 | Modifié le Lundi 2 Septembre 2013 - 23:24


Après deux éditions couronnées de succès - avec un total de 60 000 spectateurs - le 3ème Festival international du cirque de Corse revient sur l'Île les 11, 12 et 13 Octobre à Ajaccio et les 18, 19 et 20 Octobre à Bastia.


Cirque : 14 représentations pour le Festival international de Corse
Le double rendez-vous, devenu incontournable sur le calendrier des divertissements insulaires, a été présenté lundi matin sur le Pascal-Paoli, le navire de la SNCM à quai à Bastia.
Autour de Pierre-André Giovannini, directeur régional de la compagnie maritime, et Michel Delaruelle, de la société Impérial Show, tous les partenaires de l'opération, de l'association La Mariie Do au BTS Tourisme du lycée Giocante de Casabianca et les représentants de la ville de Bastia.
Michel Delaruelle a, alors, rappelé que ce qu'il qualifie "de plus beau chapiteau du monde" - 2 500 places en sièges individuels - accueillera pour la circonstance 13 numéros "époustouflants". Ils seront proposés par des artistes venus de 12 pays différents qui, le temps du festival, feront de la Corse la capitale mondiale du cirque avec, notamment, pour cette 3ème édition, le retour des animaux exotiques et numéros aériens "spectaculaires".

Un bain en Méditerranée pour les éléphants !

Pierre-André Giovannini (à gauche) et Michel Delaruelle
Pierre-André Giovannini (à gauche) et Michel Delaruelle
Michel Delaruelle nous en parle avec passion.

- Le festival 2013 ?
- Il aura la particularité de présenter des numéros extraordinaires, puisque on va accueillir des otaries californiennes, Lars Holscher et ses éléphants qui prendront, si le temps le permet, un bain en Méditerranée et le petit déjeuner place Miot et place Saint-Nicolas. Nous aurons, encore, les lions, les tigres et les lionnes de Tom qui a obtenu le Clown de bronze au dernier festival international du cirque de Monte-Carlo. A l'affiche aussi : un numéro de chats dressés exécuté par un Ukrainien.
Autres affiches sortant de l'ordinaire, celle de cette troupe cubaine qui proposera un numéro de barre russe unique au monde : un triple saut périlleux sur une barre de 12 cm de large, et cette autre de Brésiliens qui effectuent, eux aussi, un triple saut périlleux lors de leur
 numéro de trapèze volant !

- Comment vous est venue l'idée de créer ce festival ?
- L'idée m'est venue quand je suis venu en vacances en Corse il y a 4 ans. A l'époque, je me suis posé la question de savoir pourquoi ce qui se faisait sur le continent ne pouvait pas se faire ici et surtout pourquoi il n'y avait pas d'événement en rapport avec la structure extraordinaire que constitue ce chapiteau. Dès lors je me suis dit pourquoi ne pas essayer ce que l'on fait sur le Continent - où nous rassemblons plus de 200.000 personnes - en Corse ? On a désormais un bureau sur Pinarello et on a décidé de faire en sorte que Ajaccio et Bastia soient fleurons de cette organisation du festival. Aujourd'hui on accueille 15 000 personnes à Ajaccio et 16 000 personnes à Bastia.

- L'idée était bonne ?
- Oui. En tout cas je suis très fier de proposer ce genre de spectacle. D'autant qu'il y a en Corse un vrai public de connaisseurs. Les gens qui viennent nous voir s'intéressent vraiment aux numéros de qualité qui sont proposés. Pierre Mazzieri, vainqueur de la génoise d'or de notre festival, a été finaliste de l'émission de M6 " La France a un incroyable talent". Par ailleurs, il faut savoir que  beaucoup de numéros du "Le plus grand cabaret du monde", qui réunit 7 millions de téléspectateurs, font l'affiche de notre festival.

- Le Festival va t-il encore grandir ?
- Non. Nous restons sur le rythme d'un week-end à Ajaccio et d'un second à Bastia. Il y aura un seul festival par an. Qui sera attendu et bien fait. Avec tous nos partenaires qui font tout pour que l'événement constitue une belle vitrine pour la Corse.


La SNCM, La Marie Do, la municipalité, le BTS du lycée du Fango

La caravane de l'Impérial Show représente 400 m linéaire de frêt soit l'équivalent d'une vingtaine de très gros camions qui, pour le transport des éléphants notamment, sont d'un gabarit hors normes : ce sera "l'affaire de la SNCM et du service public" a rappelé Pierre-André Giovannini. Et du Pascal Paoli qui pourra accueillir facilement et confortablement toute la troupe" a relevé le commandant du navire.
A l'honneur aussi La Marie Do et son concours de dessin sur le thème du clown. Il va permettre à des enfants de gagner des places VIP. Parmi le jury il y aura Patrick Fiori et Jean-Luc Reichmann. C'est ce jury qui devra désigner le meilleur clown qui constituera l'affiche du 4ème festival.
Salués aussi le BTS Tourisme du lycée Gioacante qui, à Bastia, assurera l'accueil du public et la municipalité de Bastia pour les dispositions prises pour l'organisation du festival à l'Arinella. 





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 20:54 Bastia : Aurélie Pitrat hôte de Wittgenstein !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348