Corse Net Infos - Pure player corse

Chômage : Pour la CGT "ce n'est pas la charte pour l'emploi local revendiquée par M. Talamoni qui va changer la donne"


Rédigé par le Vendredi 25 Mars 2016 à 21:42 | Modifié le Vendredi 25 Mars 2016 - 21:52


La nouvelle hausse du chômage est pour la CGT de Corse, la preuve de l'échec des politiques gouvernementales et l'urgence de faire barrage à la Loi travail. Le 31 mars les demandeurs d'emplois ont toute leur place dans les manifestations. "En Corse ce n'est pas la charte pour l'emploi local revendiquée par M Talamoni qui va changer la donne" soutient la CGT dans un communiqué.


Chômage : Pour la CGT "ce n'est pas la charte pour l'emploi local revendiquée par M. Talamoni qui va changer la donne"
"Voilà bientôt 4 ans le F Hollande a été élu Président de la République. Son programme se voulait en rupture avec la politique menée par Sarkozy. Lutter contre la Finance ;mieux partager les richesses et renforcer le dialogue social.
Malheureusement aucun de ces engagements ne s'est concrétisé. Au contraire, très vite le MEDEF et son président P Gattaz ont su imposer leur ligne. Loi Macron, pacte de responsabilité, flexibilité et maintenant pour couronner le tout la Loi travail,
Résultat un chômage record ; une précarité grandissante et une croissance économique en berne.
 
En Corse malgré les fonds publics importants (TVA inférieure, crédit impôt corse pour les entreprises, enveloppe de continuité territoriale....) nous détenons le record national d'emplois précaires et à temps partiel.
 
Le nombre record d'employés sous statut détaché, la course aux emplois low cost encouragée notamment par le patronat Corse avec le soutien de l'exécutif de la CTC  dans le maritime prouve à quel point la question sociale est traitée dans notre région.
 
Voilà maintenant que le président de la CTC M Talamoni sort du chapeau sa charte pour l'emploi local soit disant pour créer de l'emploi pour les « Corses ». Une nouvelle fois de la poudre aux yeux  populiste destinée à tromper l'opinion. Nous aurions préféré que l'exécutif et l'Assemblée de Corse prenne clairement position contre la loi travail et lutte contre le statut de travailleur détaché.
 
Concernant le développement de l'emploi local la CGT est disponible pour   le Bâtiment, et surtout l'Agriculture au moment ou la FNSEA avec le MEDEF défend la loi El Khomri de favoriser l’insertion des salariés de Corse et lutter contre le dumping social dans ces secteurs.
 
En Corse peut être plus qu'ailleurs, le 31 mars doit être une grande journée de grève et de manifestation pour faire reculer le chômage et placer la question sociale au cœur des enjeux."



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85288 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40792 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345